The Sport Information Resource Centre
Use double quotes to find documents that include the exact phrase: "aerodynamic AND testing"
The Sport Information Resource Centre

Institut canadien du sport de Calgary – Gagner de la bonne façon

(Arianne Jones, Luge)
 
Dans un monde où nous n’avons jamais été aussi liés les uns les autres, nombre d’entre nous connaissent des moments, des jours, des semaines ou des mois, durant lesquels nous nous sentons complètement déconnectés et totalement seuls. Cette rupture est évidente quand on constate le vaste éventail de problèmes de santé mentale qui existent; parfois, c’est une mauvaise journée, parfois, c’est une sévère dépression. 
 
Dans le sport de haute performance, les athlètes sont en général perçus comme forts et infaillibles. Cependant, comme tout le monde, ils ne sont pas immunisés contre la maladie mentale. De nombreux athlètes sont aux prises avec des problèmes tels que des troubles alimentaires, la consommation de drogues, des troubles anxieux ou la dépression, et ils peuvent être portés à croire qu’ils auront l’air faibles s’ils cherchent de l’aide pour des questions de santé mentale ou d’ordre émotionnel.
 
Aujourd’hui, cependant, la situation entourant la santé mentale change radicalement. En fait, la maladie mentale constitue maintenant un problème médical légitime et sérieux dans la société. 
 
L’une des meilleures athlètes olympiques du Canada travaille sans relâche pour amener le problème de la maladie mentale à l’avant-plan. Clara Hughes, cycliste, patineuse de vitesse et ancienne de l’ICS Calgary, est la porte-parole depuis maintenant cinq ans de la campagne Bell Cause pour la cause, qui vise à sensibiliser à la maladie mentale et à en effacer les stigmates. En racontant son combat contre la dépression, Clara a donné un côté humain à la maladie mentale et inspiré d’innombrables personnes à s’exprimer et à chercher de l’aide.
 
À l’ICS Calgary, la santé mentale et le mieux-être constituent depuis longtemps une priorité et le programme Plan de match offre des services de soutien facilement accessibles. « Nous avons toujours fourni des services en santé mentale à nos athlètes », affirme Cara Button, directrice des relations avec les intervenants et administratrice du programme Plan de match. « Les athlètes l’apprécient, car ils ont un endroit où aller lorsqu’ils ont besoin d’aide. Le président et directeur Dale Henwood mérite des éloges pour avoir mis sur pied ce processus. »
 
Frank van den Berg, directeur de la performance mentale, a travaillé avec son équipe pour intégrer la santé mentale globale dans leur champ de pratique. Cela a donné lieu à la mise en place d’options d’intervention et de programmes dans des secteurs comme l’optimisation de l’amélioration de la performance, la gestion du dysfonctionnement de la performance et le traitement de la perte de performance.
 
« Nous nous efforçons de “gagner de la bonne façon”, souligne Frank van den Berg. Nous nous attardons au côté humain du sport. » Cette approche holistique permet de veiller à ce que la mentalité « gagner à tout prix » n’entraîne pas le sacrifice de la santé à long terme d’un athlète, de ses relations et de son bien-être.
Frank van den Berg et Cara Button ont constaté que les athlètes parlent de plus en plus facilement de problèmes de santé mentale. « C’est beaucoup plus facile d’aborder le sujet de la santé ou de la maladie mentale aujourd’hui », mentionne Button. « Il y a beaucoup plus d’athlètes qui abordent le sujet avec moi qu’auparavant », ajoute van den Berg. « Je parle de santé mentale régulièrement avec les athlètes; quelle est leur passion, qu’est-ce qu’ils veulent accomplir dans le sport, arrivent-ils à composer avec les attentes et les pressions du sport et de la vie en général? »
 
Frank van den Berg souligne qu’il est primordial d’intervenir rapidement lorsque des problèmes surviennent. « Il faut souligner le fait que beaucoup de cas peuvent être pris en main efficacement avant que les problèmes ne s’aggravent ». Button acquiesce : « Il est prouvé que la dépression peut être bien traitée si on intervient suffisamment tôt. »
 
Aujourd’hui, l’ICS Calgary appuie la journée Bell Cause pour la cause en organisant pour ses employés et les athlètes le dîner réconfortant suprême : des « grilled cheese » et de la soupe aux tomates. L’idée est de se réunir l’instant d’un repas, de passer du temps ensemble et de bavarder. C’est simple, oui, mais il faut parfois une expérience communautaire pour que chacun s’ouvre aux autres et partage.
 
« C’est pour nous une façon d’appuyer la campagne Bell Cause pour la cause et d’encourager ce sens de la communauté à l’ICS Calgary, explique Button. Nous voulons souligner la journée et contribuer à bâtir notre propre communauté. »
 
Le 25 janvier 2017, Bell versera 0,05 $ de plus pour des initiatives en santé mentale au Canada chaque fois que vous utiliserez les médias sociaux. Pour en savoir plus : Bell Cause pour la cause.

 
Institut canadien du sport de Calgary : @csicalgary
Photo de Dave Holland: @CSICalgaryPhoto
Rédigé par Kristina Groves: @kngrover
25/01/2017