The Sport Information Resource Centre
Use double quotes to find documents that include the exact phrase: "aerodynamic AND testing"
The Sport Information Resource Centre

Patinage de vitesse sur longue piste – Montréal, 20 novembre 2016 (Sportcom) – Laurent Dubreuil n’a pas obtenu le résultat espéré au 500 m groupe A dimanche alors que Christopher Fiola et Alex Boisvert-Lacroix ont réalisé une performance qui leur permettra de passer du groupe B au A sur cette distance. Ivanie Blondin s’est quant à elle emparée de la médaille d’argent du départ en groupe à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Nagano, au Japon.

L’Allemand Nico Ihle a remporté le 500 m groupe A en 34,82 s. Le Néerlandais Jan Smeekens (+0,07 seconde) a fini deuxième et le Sud-Coréen Cha Min-kyu (+0,14 seconde) a pris le troisième rang.

Laurent Dubreuil a pour sa part terminé 13e avec un chrono de 35,25 s, soit 0,43 seconde de retard sur le patineur le plus rapide. Également, le Saskatchewanais William Dutton (35,49 s) a conclu en 19e place.

« L’enchaînement départ et virage au 500 m, surtout quand je suis dans le corridor intérieur, c’est toujours le même défi pour moi. Je n’ai vraiment pas été capable de bien l’exécuter, ce qui a coulé ma course. Je n’ai pas eu un bon départ, mais c’est le premier virage qui m’a nui, a commenté le Lévisien. C’est un peu frustrant et je suis fâché après moi. J’en fais des meilleurs en entraînement. Il y a deux ans, c’était ma force, mais ce n’est plus le cas maintenant. »

Dubreuil reste toutefois positif et pense aux prochaines étapes de la Coupe du monde qui auront lieu en décembre à Astana, au Kazakhstan, et à Heerenveen, aux Pays-Bas.

Du côté féminin, la Saskatchewanaise Marsha Hudey (38,04 s) a fini au pied du podium du 500 m groupe A. La Japonaise Nao Kodaira (37,75 s) a gagné l’or, la Sud-Coréenne Lee Sang-hwa (+0,18 seconde) a mis la main sur l’argent et la Chinoise Yu Jing (+0,22 seconde) sur le bronze. La Manitobaine Heather McLean (38,40 s) et la Québécoise Noémie Fiset (39,32 s) ont respectivement fini 10e et 18e.

Fiola et Boisvert-Lacroix se surpassent

Toujours sur le 500 m, mais dans le groupe B, le Montréalais Christopher Fiola (35,33 s) et le Sherbrookois Alex Boisvert-Lacroix (35,40 s) se sont démarqués en terminant respectivement aux deuxième et troisième rangs. Ils pourront ainsi monter dans le groupe A sur cette distance à la prochaine étape de la Coupe du monde. Le Russe Ruslan Murashov (35,11 s) a fini en tête avec une avance de 0,22 seconde sur Fiola et une de 0,29 seconde sur Boisvert-Lacroix. L’Albertain Gilmore Junio (35,60 s) a pour sa part pris la huitième place.

« Pour continuer aux deux prochaines étapes de la Coupe du monde, je devais monter dans le groupe A. J’étais en paire avec Gilmore et je savais que je devais le battre. La course s’est vraiment déroulée comme je l’avais imaginé. Gilmore est plus vite que moi, mais mon tour est meilleur. Il avait l’avance au départ, mais je l’ai dépassé au dernier virage. Mon départ en 9,81 s, c’est le meilleur temps que j’ai fait en Coupe du monde! » a fait savoir Fiola de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

De son côté, Boisvert-Lacroix était heureux de remonter la pente après un week-end difficile en Chine la semaine dernière où il a brisé une lame quelques jours avant les courses. Le patineur a transféré sur ses lames de rechange, mais une période d’adaptation s’imposait puisqu’elles ne sont pas identiques à celles qu’il utilise actuellement.

« Au Japon, c’était déjà un peu mieux. Je retourne dans le groupe A et je suis très content, je crois que j’y ai ma place. Sinon je serais revenu au Québec. Je tenterai de faire un maximum de points dans ce groupe afin d’y rester pour le reste de la saison. J’aurai besoin d’une bonne première course pour ça. Je suis très en forme cette année et je l’ai démontré aux sélections canadiennes avec des temps très rapides », a expliqué l’athlète de 29 ans.

Pour ce qui est des compétitions à venir, il poursuit en indiquant qu’il veut consolider et concentrer ses énergies sur sa distance de prédilection, le 500 m. « Je pense que pour les deux prochaines Coupes du monde j’aurai de bonnes jambes puisque je m’étais entraîné fort avant de quitter pour le long voyage de cinq semaines. Avec le repos, je serai à mon sommet athlétique selon la programmation de l’entraînement au Kazakhstan. »

Au 1500 m groupe B, la Québécoise Béatrice Lamarche (2 min 2,83 s) pointe au 22e rang. L’Albertaine Kaylin Irvine (2 min 2,35 s) a quant à elle fini 20e. La Russe Yekaterina Shikova (1 min 59,54 s) a été la plus rapide.

Pour ce qui est du départ en groupe, Ivanie Blondin (8 min 15,29 s), d’Ottawa, est montée sur la deuxième marche du podium. La Sud-Coréenne Kim Bo-reum (8 min 15,02 s) a gagné l’or et l’Italienne Francesca Lollobrigida (8 min 15,42 s) a complété le trio de tête. Lamarche (8 min 33,74 s) est quant à elle 21e.

Chez les hommes, le Terrebonnien Olivier Jean (8 min 3,43 s) a conclu en 13e place. Le Torontois Jordan Belchos (7 min 45,86 s) a fini 10e. Le podium est composé du Néerlandais Jorrit Bergsma (7 min 37,72 s) suivi de l’Américain KC Boutiette (+3,96 secondes) et du Belge Bart Swings (+4 secondes).

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre