Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski alpin – Montréal, 12 novembre 2016 (Sportcom) – À sa première compétition de slalom de la saison sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin, Marie-Michèle Gagnon a pris le 17e rang, à Levi, en Finlande, samedi. Un peu déçue de sa performance, l’athlète de Lac-Etchemin a déjà ciblé sur quoi elle doit travailler pour améliorer sa technique dans cette épreuve.

L’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté la compétition avec un temps total de 1 min 52,71 s. Elle a été la skieuse la plus rapide des deux descentes. Au final, la championne olympique a devancé de 0,67 seconde la Suisse Wendy Holdener et de 0,75 seconde la Slovaque Petra Vlhova.

Gagnon a quant à elle conclu avec un temps de 1 min 55,79 s, à 3,08 secondes de Shiffrin. En 17e place après la première descente, son rang au classement n’a pas bougé à l’issue de la deuxième manche. De son côté, l’Ontarienne Erin Mielzynski (1 min 56,11 s) pointe au 23e rang du classement général.

« J’adore cette piste. Dans le passé, j’ai eu de bons résultats. Je crois qu’une 17e place c’est le pire résultat depuis le début de ma carrière à cet endroit. C’est très décevant. Je savais que je pouvais bien faire. Il me manque une petite pièce du puzzle pour vraiment trouver ma vitesse et mon focus dans mon ski. C’est sûr que c’est décevant pour moi et que c’est difficile de ne pas bien performer », a commenté la Québécoise.

Pour arriver à son objectif, Marie-Michèle Gagnon a expliqué que depuis cet été, elle se concentre beaucoup sur l’angulation et à trouver de la solidité sur ses skis. « Je pense que je me suis améliorée. J’avais besoin de travailler sur ça, surtout pour mes virages du côté gauche. Ce qui me manque, c’est vraiment de trouver le rebond dans mon virage, le flow et mon mouvement dans mon ski. »

Maintenant, la skieuse de 27 ans pense à ses deux courses du 26 et 27 novembre qui auront lieu à Killington, au Vermont. D’ailleurs, ses proches et des gens de sa région devraient faire le voyage en autobus pour venir l’encourager.

« J’espère que ça va être mieux parce qu’il annonce chaud dans les prochains jours. La piste n’est pas encore complètement prête. Ça serait spécial que tous ces gens viennent me voir, alors j’espère que ça va être correct! » a conclu Gagnon.

Également en action samedi à Levi, Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, et Laurence St-Germain, de Saint-Ferréol-les-Neiges, n’ont pas accédé à la deuxième manche. Grenier (59,48 s) a terminé au 38e rang et St-Germain (1 min 01,48 s) a conclu en 49e place.

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre