Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

 

Cyclisme Canada – CANMORE, le 23 juillet 2017 – Après une absence de six ans, les Championnats canadiens de vélo de montagne présentés par Lexus sont retournés à Canmore, en Alberta, samedi. Dans la catégorie élite, Emily Batty (Trek Factory) a réussi à conserver son titre, alors que Peter Disera (Norco Factory) a remporté chez les hommes, bien      que ce fût sa première participation en tant qu’élite.
 
Le site, qui a accueilli les épreuves de ski de fond aux Jeux olympiques de 1988, est plus spectaculaire que jamais, avec une vue sur les montagnes Kananaskis et le Parc national Banff.
 
Le circuit a été modifié depuis les derniers Championnats en 2010 et 2011 pour le rendre plus court, afin d’être plus similaire aux circuits des coupes du monde et des Championnats du monde. Alors qu’il mesurait 6,8 kilomètres auparavant, le circuit est maintenant d’une distance de seulement 4 kilomètres, et revient plus souvent devant le fil d’arrivée.
 
Tel qu’anticipé, la course chez les femmes s’est jouée entre Emily Batty de Brooklin, Ontario et Catharine Pendrel (Clif Pro Team) de Kamlooks, en CB. Le duo a vite pris de l’avance sur le peloton lors du premier tour, alors que Haley Smith (Norco Factory) de Uxbridge, en Ontario, a réussi à se placer derrière eux et y demeurer pendant toute la course pour finir 3e.
 
Batty et Pendrel ont été ensemble pendant la majorité de la course, mais Batty a attaqué avec un demi-tour à faire et a réussi à prendre de l’avance sur sa rivale, pour remporter son troisième titre élite.
 
«Ce n’était pas une course facile» a souligné Batty. «J’y suis allée à fond et je me demandais si c’était la bonne chose à faire puisque le parcours était vraiment technique. Catharine ne m’a pas rendu la tâche facile car notre cadence était vraiment rapide dès le début. Je me sentais vraiment bien pendant la course et je savais que j’allais mettre plus d’effort lors d’une des ascensions, donc j’ai choisi un endroit où je me sentais forte et j’ai tout donné.»

Il n’y avait pas de favori parmi les hommes, mais plusieurs coureurs potentiels, dont Léandre Bouchard (BH SR Suntour KMC) d’Alma, et Raphael Gagné (Cannondale-3Rox) de Québec. Disera, qui est un coureur U23, a eu quatre résultats parmi le top 10 sur le circuit des coupes du monde cette saison, et a choisi de participer à cette course en tant qu’élite afin d’accumuler le plus de points UCI possible.

Disera a attaqué dès la première côte, avec Bouchard non loin derrière. Gagné a finalement réussi à les rattraper lors du deuxième tour et ils ont continué ensemble avant que Bouchard se  fasse larguer lors du quatrième tour. Disera et Gagné se sont suivi pendant toute la course, mais malheureusement Gagné a fait une erreur lors de la dernière descente et a eu une mauvaise chute, ce qui a permis à Disera de remporter le titre de champion canadien.
 
«Je me sentais vraiment bien et Dre (Bouchard) était avec moi. Lors du deuxième tour, Raph est sorti de nulle part et on a été trois pendant un bon bout. Lors des trois derniers tours, j’ai commencé à attaquer et Dre était incapable de nous suivre. Je me sentais en confiance et je voulais établir la cadence, donc je suis resté devant. Je savais que Raph allait attaquer et j’étais prêt à le suivre, mais il a fait une erreur et j’y suis allé pour le sprint» a commenté Disera.
 
Dans les autres catégories, Jenn Jackson (AWI Racing) de Oro Medonte, en Ontario, a remporté le titre chez les femmes U23, alors que Sean Fincham (Forward Racing-Norco) de Squamish, en CB, a remporté chez les hommes. Roxanne Vermette (Équipe du Québec) de St-Ferrol-les-Neiges s’est mérité le titre chez les femmes junior et Charles-Antoine St-Onge (Équipe du Québec) de St-Denis-de-Brompton chez les hommes.
 
À propos de Cyclisme Canada
Cyclisme Canada est l’organisme régissant le cyclisme de compétition au Canada. Fondé en 1882, Cyclisme Canada a pour objectif de mettre en place et de soutenir un système efficace qui forme des cyclistes canadiens de talent capables de décrocher des médailles aux Jeux olympiques, aux Jeux paralympiques et aux Championnats du monde. Avec la vision de devenir un des pays les plus performants en cyclisme d’ici 2020, jouissant de performances internationales améliorées, profitant d’une participation nationale accrue et organisant des événements de niveau mondial, Cyclisme Canada gère les équipes canadiennes, accueille des événements nationaux et internationaux, et administre les programmes communautaires visant à promouvoir le cyclisme au Canada. Les programmes de Cyclisme Canada sont rendus possibles grâce au soutien des partenaires corporatifs suivants : Global Relay, Lexus Canada, Mattamy Homes, Louis Garneau et Bear Mountain Resort, ainsi que par le gouvernement du Canada, À Nous le Podium, le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien.

 

-30-

 
Source : Cyclisme Canada
Informations :
Karine Bedard l Cyclisme Canada l 438-884-8771 l karine.bedard@cyclingcanada.ca