The Sport Information Resource Centre
Use double quotes to find documents that include the exact phrase: "aerodynamic AND testing"
The Sport Information Resource Centre

OESTERSUND, Swe.—Natalie Wilkie stormed to her first Para Nordic World Championship title in cross-country skiing, winning the women’s standing skate-ski sprint race on Tuesday in Oestersund, Sweden.

“Claiming the gold medal today was extra special because anything can happen in a sprint race and the competition is so strong, so it feels really good,” said Wilkie.

The seven-time Paralympic medallist was a force all day on the challenging one-kilometre sprint course, posting the top qualifying time in the heats before winning both of her rounds. 

Sprint days include one qualifying round prior to the head-to-head heats where standing and sit-skiers ski in heats of six. The top-three athletes in each heat move onto the finals.

“I feel like I’m in decent shape. This course is hilly and has lots of fast corners and downhills. I feel I’m strong on the corners and the fast conditions made it exciting,” said Wilkie.

“In the final, the strategy was to hold on as long as I can. In the final downhill, I was planning to slingshot out of the corner and maintain the lead until the end which I’m happy I was able to do.”

Wilkie held off her top rival, Vilde Nilsen, for the top spot on the podium. The Norwegian was forced to settle for second spot, while Sydney Petersen, of the United States, claimed the bronze.

It’s been quite a week for Wilkie who kicked off the 2023 World Championships by winning her first biathlon title on her 22nd birthday. She backed that performance up by winning the silver medal in the long-distance classic-ski distance race. Wilkie also has two silver medals from the 2019 World Championships, bringing her career total to five.

“I definitely feel different at these World Championships. I am now heading into these races knowing that I always have a good chance of winning, so I do have a lot of confidence,’ added Wilkie.

Canada had two men in the sit-ski sprint final but both came up short of the podium. Derek Zaplotinsky (Smoky Lake, Alta.) was fifth, while Collin Cameron (Bracebridge, Ont.), who won the sprint event at the 2019 World Championships,  placed sixth.

Yerbol Khamitov, of Kazakhstan, won the men’s sit-ski race.

Christina Picton (Fonthill, Ont.) was the lone Canadian in the women’s sit-ski sprint event where she had a sixth-place finish of her own.

The veteran of Canada’s Para Nordic Team, Mark Arendz, also earned a spot in the finals of the men’s standing sprint event. Arendz, of Hartsville, P.E.I., ran out of gas in the final, placing fifth.

The Para Nordic World Championships continue on Wednesday with the 10-kilometre individual start biathlon competitions.

Complete Para Nordic World Championship Results:

Nordiq Canada is the governing body of para nordic and cross-country skiing in Canada, which is the nation’s optimal sport and recreational activity with more than one million Canadians participating annually. Its 60,000 members include athletes, coaches, officials and skiers of all ages and abilities. With the support of its valued corporate partners – Swix, Lanctôt Sports and Pembroke – along with the Government of Canada, Canadian Olympic Committee, Canadian Paralympic Committee, Own the Podium, Nordiq Canada develops Olympic, Paralympic and world champions. For more information on Nordiq Canada, please visit us at https://nordiqcanada.ca.

*****

FOR FURTHER INFORMATION:

Chris Dornan

Media and Public Relations

Nordiq Canada

T: 403-620-8731

ÖESTERSUND, Suède— Natalie Wilkie a remporté son premier titre de championne du monde de ski de fond para-nordique, en remportant l’épreuve de sprint style libre féminin debout, mardi à Öestersund, en Suède.

« La médaille d’or d’aujourd’hui était très spéciale, car tout peut arriver dans une course de sprint et la compétition est très relevée, alors je suis vraiment heureuse », a déclaré Wilkie.

La septuple médaillée paralympique a été une force toute la journée sur le difficile parcours de sprint d’un kilomètre, affichant le meilleur temps de qualification dans les manches avant de gagner ses deux manches. 

Les journées de sprint comprennent une ronde de qualification avant les manches éliminatoires où les skieurs debout et assis skient par séries de six. Les trois premiers athlètes de chaque série passent en finale.

« Je me sens en bonne forme. Ce parcours est vallonné et comporte beaucoup de virages rapides et des descentes. Je me sens forte dans les virages et les conditions rapides ont rendu la course excitante », a déclaré Wilkie.

« Dans la finale, la stratégie était de tenir le coup aussi longtemps que possible. Dans la descente finale, j’avais l’intention de sortir du virage et de conserver l’avance jusqu’à la fin, ce que je suis contente d’avoir pu faire. »

Wilkie a tenu tête à sa principale rivale, Vilde Nilsen, pour la première place du podium. La Norvégienne a dû se contenter de la deuxième place, tandis que Sydney Petersen, des États-Unis, a remporté le bronze.

C’est une belle semaine pour Wilkie qui a donné le coup d’envoi des Championnats du monde 2023 en remportant son premier titre de biathlon le jour de son 22e anniversaire. Elle a soutenu cette performance en remportant la médaille d’argent dans l’épreuve de distance en ski de fond classique. Wilkie a également remporté deux médailles d’argent lors des Championnats du monde 2019, ce qui porte son total en carrière à cinq.

« C’est sûr que je me sens différente lors de ces Championnats du monde. Je me présente maintenant à ces courses en sachant que j’ai toujours une bonne chance de gagner, donc j’ai effectivement beaucoup de confiance », a ajouté Wilkie.

Le Canada avait deux hommes dans la finale du sprint en ski assis, mais les deux sont passés à côté du podium. Derek Zaplotinsky (Smoky Lake, Alberta) a pris la cinquième place, tandis que Collin Cameron (Bracebridge, Ontario), qui a remporté l’épreuve du sprint aux Championnats du monde 2019, s’est classé sixième.

Yerbol Khamitov, du Kazakhstan, a remporté l’épreuve de ski assis chez les hommes.

Christina Picton (Fonthill, Ontario) était la seule Canadienne dans l’épreuve de sprint de ski assis féminin, où elle a obtenu une sixième place.

Le vétéran de l’équipe para nordique du Canada, Mark Arendz, a également obtenu une place en finale de l’épreuve de sprint debout chez les hommes. Arendz, de Hartsville (Î.-P.-É.), a manqué d’énergie en finale, se classant cinquième.

Les Championnats du monde para-nordiques se poursuivent mercredi avec les épreuves individuelles de biathlon sur 10 kilomètres.

Résultats complets des Championnats du monde para-nordiques:

Nordiq Canada est l’organisme directeur du ski para nordique et de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise, Swix, Lanctôt Sports et Pembroke, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Nordiq Canada forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur Nordiq Canada, veuillez nous visiter à l’adresse www.nordiqcanada.ca.

*****

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Médias et relations publiques

Nordiq Canada

T: 403-620-8731