Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Le Centre de documentation sur le sport (SIRC) est heureux de collaborer avec Sport Canada à la mise en commun des recherches en cours sur des sujets qui contribuent à orienter les politiques et à promouvoir l’élaboration de programmes de sport de grande qualité. Cette semaine, nous vous faisons part des points saillants d’un article récent qui examine UNE STRUCTURE SPORTIVE INCLUSIVE DESTINÉE AUX ENFANTS ET CIBLANT LA PERFORMANCE, LA PARTICIPATION ET LE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL.

Evidence-based policies for youth sport programmes. Côté, Jean; Hancock, David J. (2016). International Journal of Sport Policy, 8(1), 51-65.

Le texte complet de l’article peut être consulté ici :

http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/19406940.2014.919338

(en anglais seulement)

Faits saillants du SIRC concernant la recherche

Cet article avait pour objet l’exploration de la structure des programmes sportifs destinés aux jeunes en ce qui a trait à l’équilibre des résultats entre la participation à l’activité physique, le développement de performances d’athlètes d’élite et le perfectionnement personnel par l’entremise du sport. Les auteurs reconnaissent que les conclusions des recherches précédentes appuyaient l’hypothèse selon laquelle le sport pouvait faciliter tous ces résultats pris individuellement tout en indiquant que ces trois résultats pouvaient être concurrents lors de l’élaboration des programmes et des politiques. « Les décideurs et les administrateurs des programmes sportifs pour jeunes ont la tâche difficile d’élaborer une structure qui répond aux besoins multiples des jeunes participants et qui appuie les différents résultats possibles du sport chez les jeunes. » [Traduction] Cet article vise à présenter un aperçu d’une politique sportive destinée aux jeunes fondée sur des preuves scientifiques, qui appuie les trois P du développement (performance, participation, développement personnel) et qui peut être utilisée par les organismes régionaux et nationaux régissant le sport.

 

  • Les auteurs ont examiné les recherches récentes examinant les trois résultats (les trois P) des programmes sportifs pour les jeunes.

Performance : Bien que les programmes fondés sur la spécialisation hâtive soient courants dans de nombreux pays et divers sports, la recherche suggère que la prédiction à long terme de la détermination des talents n’est pas fiable. La théorie de la pratique intentionnelle, soit les longues heures de pratique et la spécialisation dans un seul sport, a montré certains liens avec le sport d’élite; cependant, de nombreuses recherches montrent de leur côté que la spécialisation dans un seul sport à un âge précoce n’est pas nécessaire. Même si d’autres éléments montrent que la diversité dans la participation sportive chez les jeunes a un effet positif tant dans le développement des athlètes d’élite et la participation sportive à long terme.

Participation : La recherche dans ce domaine montre l’importance de la participation sportive des jeunes et montre à quel point il est important de minimiser les expériences sportives négatives chez les jeunes qui mènent à un taux d’abandon élevé au début de l’adolescence. La recherche indique que de nombreux programmes sportifs partout dans le monde sont axés sur le développement d’athlètes d’élite plutôt que de se concentrer sur les motivations déclarées des enfants à la participation aux activités sportives : le plaisir et le fait d’être avec des amis. Il est suggéré que ces types de programmes ne font pas avancer l’objectif de participation à long terme ou le développement physique et psychosocial.

Perfectionnement personnel : La recherche dans ce domaine suggère que les programmes sportifs pour jeunes conçus uniquement pour le perfectionnement personnel pourraient nuire au développement d’habiletés physiques et sportives qui encourageraient la pratique d’un sport à long terme. La diversification des programmes sportifs semble appuyer les objectifs de participation et de perfectionnement personnel tout en prévenant les résultats négatifs que sont l’épuisement, l’abandon et les blessures. Un environnement sportif positif risque le plus de promouvoir un développement positif des jeunes par le sport.

  • La recherche appuyant l’intégration des trois P par l’utilisation de modèles de développement des athlètes a été passée en revue :

Développement à long terme du participant/de l’athlète : Malgré sa mise en place dans un certain nombre de pays, il existe peu de recherches sur le DLTP/A. Les éléments à l’appui de ce modèle sont limités et souvent conflictuels et leur évaluation dans certains contextes sportifs particuliers n’est pas complète.

Modèle de développement de la participation au sport : Ce modèle constitue la conceptualisation la plus importante du développement des athlètes dans la littérature sportive des 15 dernières années. Il présente un ensemble de concepts quantifiables, qui peuvent être mis à l’essai.

Le modèle de développement de la participation sportive fait l’objet d’un examen de l’application du développement des trois P du sport chez les jeunes et les conclusions de recherches récentes appuient les sept hypothèses de ce modèle. L’accent de l’examen est mis sur la définition du modèle de développement de la participation sportive et ses hypothèses intègrent les trois P en se concentrant sur le jeu intentionnel et la diversification, ainsi que le rôle des entraîneurs, des parents et des pairs (l’environnement). On suggère que les aspects trop structurés, compétitifs et dirigés par des adultes du sport organisé et la pratique intentionnelle pendant l’enfance mènent à des résultats négatifs en matière de participation et de performances possibles au niveau élite. Cependant, il est clair que le développement des athlètes d’élite nécessite une pratique et un entraînement intentionnels, mais ces éléments doivent être mis en place à partir de l’adolescence. Les auteurs indiquent qu’il s’agit d’une lacune pour les organismes sportifs qui pourraient ne pas reconnaître ou comprendre cette approche intégrée et globale.

Les auteurs présentent 10 recommandations pour l’élaboration d’une politique sportive pour les jeunes qui intègre les trois P aux programmes sportifs destinés aux enfants. Ces recommandations sont fondées sur la théorie selon laquelle les conclusions des recherches appuient l’harmonisation des programmes sportifs pour les jeunes de moins de 13 ans avec les besoins particuliers de ce groupe d’âge :

  1. Régler la durée d’une saison à 3 ou 4 mois, avec un maximum de 6 mois.
  2. Limiter les longs déplacements vers les compétitions organisées.
  3. Introduire des programmes sportifs communautaires qui visent l’essai de divers sports.
  4. Ne pas mettre en œuvre un processus de sélection d’enfants plus « talentueux » jusqu’à l’âge de la spécialisation.
  5. Fournir de saines occasions de participer à des compétitions, mais ne pas trop mettre l’accent sur la victoire ou des résultats à long terme comme des championnats.
  6. Décourager la spécialisation précoce dans un sport.
  7. Permettre aux enfants de jouer à toutes les positions d’un sport donné.
  8. Promouvoir le jeu intentionnel au sein du sport organisé et au-delà.
  9. Concevoir des activités de jeu et de pratique qui se concentrent sur le plaisir et les récompenses à court terme.
  10. Comprendre les besoins des enfants et éviter le surentraînement.

Selon les auteurs, la clé des programmes sportifs pour jeunes devrait être l’intégration des trois P sans mettre l’accent sur un des résultats au détriment des autres. Pour trouver l’équilibre entre les trois résultats, il faut « se concentrer sur une diversification précoce, le jeu intentionnel et le plaisir (variables proximales pour les athlètes) pour renforcer la motivation, l’esprit de compétition et la participation toute la vie durant. Pour ce faire, les jeunes doivent établir les fondations nécessaires pour les performances au niveau élite (si c’est ce qu’ils désirent), la participation et le perfectionnement personnel. »



Les informations présentées dans les blogues du SIRC et les articles du SIRCuit sont exacts et vérifiées à la date de publication. Les développements qui surviennent après la date de publication peuvent avoir un impact sur l'exactitude actuelle de l'information présentée dans un blogue ou un article publié précédemment.