Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Être actif physiquement procure de nombreux avantages, comme contrôler les facteurs de risque relatifs aux maladies cardiaques, gérer le stress et améliorer la qualité de vie en général. Au cours des dernières années, le taux d’obésité chez les enfants, un facteur de prévision de l’obésité adulte, a augmenté sans cesse. Ce problème de santé a beaucoup suscité l’attention du gouvernement canadien et des responsables des soins de santé, et avec raison. En 2011, l’IMC des jeunes âgés de 12 à 17 ans indiquait que 24 % des garçons et 17 % des filles souffraient d’embonpoint ou d’obésité.

L’obésité chez les enfants peut entraîner :

  • des maladies cardiaques; 
  • un diabète de type 2; 
  • de la dépression; 
  • une faible estime de soi; 
  • l’intimidation. 

Le Guide alimentaire canadien vise à sensibiliser les parents et les enfants à l’égard d’une bonne alimentation, et le Guide canadien de l’activité physique présente des stratégies pour aider la population canadienne à être plus active. Suivre les conseils de ces guides vous permettra d’avoir un mode de vie actif et de combattre l’obésité chez les enfants.

Bien que ces documents soient d’excellents exemples, bon nombre de recherches donnent aussi un aperçu global de la situation. Une étude publiée dans le Journal of the American Academy of Pediatrics* s’est penchée sur le niveau d’activité de mères et de leurs enfants d’âge préscolaire, en surveillant les activités physiques de 554 mères et de leurs enfants de quatre ans. L’étude a conclu que ces enfants étaient actifs de façon modérée ou intense lorsque leur mère suivait un mode de vie actif. Cependant, il n’a pas été possible de déterminer si les mères influençaient le comportement de leur enfant ou si la gaieté des enfants influençait les mères.

Quoi qu’il en soit, l’activité physique d’une mère et de ses enfants mène à une meilleure santé globale. Il est aussi prouvé que le soutien des parents* et des frères et sœurs a une incidence sur le comportement des enfants relativement à l’activité physique et peut inciter toute la famille à être active.

* Seulement disponible en anglais 

Références de la collection de SIRC:

1. Greendorfer S, Lewko J. Role of family members in sport socialization of children. Research Quarterly. May 1978;49(2):146-152.

2. Kusy K, Osinski W. Relationship between children’s exercise and the perceived influences of significant others. Acta Kinesiologiae Universitatis Tartuensis. 2001;6(Suppl):140-143.

3. Lewko J, Greendorfer S. Family influences in sport socialization of children and adolescents. 1988;

Mothers Today Less Physically Active Than 1960s Moms. Physical Therapy. March 2, 2014;:10.

4. Olvera N, Smith D, Kellam S, et al. Comparing High and Low Acculturated Mothers and Physical Activity in Hispanic Children. Journal Of Physical Activity & Health. September 2, 2011;8:S206-S213.

5. Pahkala K, Heinonen O, Lagström H, Hakala P, Sillanmäki L, Simell O. Leisure-time physical activity of 13-year-old adolescents. Scandinavian Journal Of Medicine & Science In Sports. August 2007;17(4):324-330.



Les informations présentées dans les blogues du SIRC et les articles du SIRCuit sont exacts et vérifiées à la date de publication. Les développements qui surviennent après la date de publication peuvent avoir un impact sur l'exactitude actuelle de l'information présentée dans un blogue ou un article publié précédemment.