Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

La Fédération québécoise de tennis de table vient de sélectionner Mattéo Martin comme récipiendaire du Québec pour 2020. Matteo, 19 ans, fréquente l’École des Sciences de la gestion (ESG) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Martin Marcotte, de l’Équipe du Québec, n’a que des bons mots à dire au sujet de Mattéo. «Depuis le début, Mattéo a toujours été respectueux envers les entraîneurs, les arbitres et les joueurs. C’est un bon coéquipier, toujours là pour les autres. Même avec sa pratique régulière, il maintient de bons résultats scolaires.

«Pour moi, un bon modèle est quelqu’un qui m’influence et que je vais observer pour reproduire  certains comportements. J’essaie d’avoir ce rôle pour les plus jeunes joueurs de mon club », raconte Mattéo, qui a commencé à jouer à l’âge de 8 ans en France, et qui a participé à ses premiers championnats canadiens en 2015, il a également remporté deux médailles d’or pour le Québec à l’hiver 2019 aux Jeux du Canada  à Red Deer, Alberta.

L’Association ontarienne de tennis de table a sélectionné Joyce XU comme récipiendaire de l’Ontario pour la deuxième bourse d’études 2020 du club de tennis de table Champlain. Félicitations à Joyce. Elle fréquentera l’Université Western à London, en Ontario.

Joyce a commencé à jouer à l’âge de 7 ans, à My Table Tennis Club à Markham. Son premier tournoi a eu lieu en 2011 au Championnat canadiens junior organisé à Mississauga, en Ontario, elle était alors âgée de 9 ans. Sa plus grande réussite est survenue 8 ans plus tard lorsqu’elle a remporté la médaille d’or dans la catégorie U18 en simple féminin au Championnat canadien junior en 2019.

Joyce a reçu la bourse en raison de ses réalisations extraordinaires sur les plans scolaire et  sportif. Elle est également reconnue pour sa camaraderie avec ses coéquipiers de l’équipe nationale et de l’équipe de l’Ontario. Ses entraîneurs, Shen Qiang, May Tong, Siquan Wu ont toujours décrit Joyce comme une joueuse facile à coacher qui donnera le meilleur d’elle-même aux moments les plus importants. L’année dernière a été sa meilleure année de tennis de table – médaille de bronze au Championnat Panaméricain senior en double avec Zhang Mo, médaille d’argent avec l’équipe canadienne junior au Championnat Panaméricain junior, résultats extraordinaires aux compétitions nationales (méaillée de bronze au sénior, médaillée d’or au junior, 1ere place au tournoi de sélection pour les championnats du monde). »

«Un modèle pour moi est quelqu’un que je respecte et que j’admire; quelqu’un qui possède des compétences ou des traits de caractère que j’aimerais imiter », dit Joyce. Lorsqu’on lui a demandé avec qui elle aimerait s’entraîner, la réponse a été facile: «Si je pouvais m’entraîner avec n’importe qui dans le monde en ce moment, j’adorerais m’entraîner avec l’équipe nationale féminine chinoise. Ce n’est un secret pour personne qu’elles sont les meilleures au monde, et j’aimerais être témoin et participer moi-même à l’action. » Joyce continue de pratiquer 8 heures par semaine.

Nous attendons avec impatience l’interview avec Joyce et Mattéo, le 8 octobre 2020 à 19h HAE. Félicitations encore aux deux boursiers.

Le Club de tennis de table Champlain

Le Club de tennis de table Champlain a été créé par Mariann Domonkos il y a 30 ans au CEGEP de l’Outaouais à Hull, rue Champlain, ce qui a donné son nom au club. Le club a ensuite déménagé à plusieurs endroits au fil des ans. Lorsque le CEGEP a été entièrement rénové, le club a déménagé à l’Université Carleton (Ottawa). De nombreux entraîneurs et administrateurs ont contribué au développement des joueurs du club dont Mariann Domonkos, Norm Tang, Adham Sharara, Donald Davidson, Attila Csaba, Guoxi Su, etc. Les joueurs venaient des deux côtés de la rivière (Ottawa et Hull). La famille de Norm Tang était membre du club et Norm a joué un rôle actif dans la gestion du club avec Mariann, puis avec M. Su et enfin avec Attila. Le club n’existe plus, mais il dispose d’un fonds qui s’est développé au fil des ans. C’est à partir de ce fonds que les bourses sont offertes aux joueurs et joueuses inscrits(es) au collège ou à l’université de l’Ontario ou du Québec, un joueur/joueuse de chaque province chaque année.