Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

De nos jours, les athlètes subissent plusieurs pressions et vivent du stress en ce qui concerne leur performance sportive. Bon nombre d’athlètes, d’équipes et d’entraîneurs font appel à des professionnels de la psychologie sportive pour les aider à atteindre leurs objectifs de performance. En effet, les psychologues sportifs font de plus en plus partie des équipes d’entraîneurs et de soutien afin d’appuyer les équipes sportives et les athlètes individuels. Il est reconnu que l’esprit de l’athlète doit être aussi fonctionnel que le corps pour assurer une performance optimale.

Idéalement, les psychologues sportifs travaillent de concert avec les entraîneurs. L’intégration de la psychologie sportive aux entraînements signifie que le travail de l’entraîneur et de l’athlète doit être harmonisé avec les compétences enseignées par le psychologue. En effet, la psychologie sportive appuie les athlètes relativement à deux aspects : elle contribue à l’entraînement des compétences mentales pour assurer la réussite sportive, et elle sert de thérapie psychologique pour gérer les problèmes qui touchent l’athlète ou l’équipe. En ce qui concerne les compétences mentales, le psychologue sportif aide les athlètes à atténuer les pressions qu’il subit (de l’entraîneur, d’un parent ou même les pressions qu’il s’impose lui-même), et il enseigne aux athlètes des techniques et des stratégies visant à améliorer la performance. Sur le plan de la thérapie, le psychologue sportif utilise des thérapies liées au comportement pour contribuer au mieux-être émotionnel de l’athlète, en plus de lui fournir des stratégies de gestion des émotions.

Les objectifs de l’entraînement des compétences mentales sont d’aider les athlètes à :

  • améliorer le volet mental lié à la performance – confiance, concentration, état d’esprit, intensité et confiance en la préparation;
  • se préparer mentalement pour une compétition – certains points ont été mentionnés plus haut, mais il s’agit essentiellement de se concentrer sur la relation entre l’athlète et un événement, une compétition ou une situation en particulier;
  • développer des routines avant les matchs – ce sont des compétences ou des routines qui sont mises à profit pour orienter l’athlète avant une compétition, pour mettre l’accent sur le processus plutôt que sur les résultats, et pour être proactif sur le plan de la confiance;
  • améliorer l’efficacité des entraînements – les athlètes ayant un temps d’entraînement limité pourront maîtriser les principes d’apprentissage et de performance afin de les aider à tirer le plus profit des entraînements.

Les compétences mentales peuvent comprendre des exercices sur l’imagerie mentale, l’établissement d’objectifs, des aptitudes de concentration, des exercices de contrôle de l’anxiété et de l’excitation, et des techniques de relaxation.

La thérapie psychologique, quant à elle, peut contribuer aux éléments suivants :

  • Gestion des craintes liées à la performance – peur de la défaite, peur de se ridiculiser, lacunes en matière de performance, anxiété générale liée à la performance;
  • Renforcement des équipes – analyse de la synergie d’équipe, développement de la cohésion d’équipe, renforcement de l’esprit d’équipe, communication, développement de leadership;
  • Contribution à la santé mentale – dépression, anxiété, perfectionnisme, image de soi, ténacité, etc.;
  • Gestion du style de vie – facteurs stressants comme l’alimentation, le sommeil, la relaxation, la vie sociale, les relations;
  • Retour après une blessure – état de choc ou dépression suivant une blessure, stress lié au fait de ne pas revenir au même niveau de performance qu’avant la blessure, faire toujours partie de l’équipe même si l’athlète ne joue pas, etc.
  • Retour au jeu – revenir au sport après un événement particulier dans la vie de l’athlète, après une retraite ou au début d’un nouveau cycle de compétition.

L’objectif de la psychologie sportive est d’aider l’athlète à comprendre que la performance sportive comprend un processus et qu’il faut mettre l’accent sur l’amélioration du processus plutôt que sur le résultat. Lorsqu’on atteint un niveau de performance très élevé, il peut alors y avoir un équilibre entre le processus et les résultats. Tous les niveaux de sport impliquent de nombreuses pressions. Les psychologues sportifs peuvent évaluer et aider les athlètes, en plus de leur enseigner (de même qu’aux équipes, entraîneurs et familles) comment mettre en place des stratégies et développer des compétences pour gérer les divers aspects du sport qui touchent l’esprit.

Références

Chapman, L. (2015). The Roles of a Sports Psychologist. Prezi retrieved from the Internet October 6, 2016.

Common Psychological Skills in the Field of Applied Sport and Exercise Psychology. Association for Applied Sport Psychology. Retrieved from the Internet October 6, 2016.

Sport Psychologists. American Psychological Association. Retrieved from the Internet October 6, 2016.

What Do Sports Psychologists Do? Peak Performance Sports. Retrieved from the Internet October 4, 2016.

What sports psychologists do for Olympic athletes that coaches can’t. Quartz. Retrieved from the Internet October 6, 2016.



Les informations présentées dans les blogues du SIRC et les articles du SIRCuit sont exacts et vérifiées à la date de publication. Les développements qui surviennent après la date de publication peuvent avoir un impact sur l'exactitude actuelle de l'information présentée dans un blogue ou un article publié précédemment.