Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport
Close up image of person working on laptop

Ce billet de blogue présente une nouvelle série d’articles rédigés par des étudiants participant aux cours de l’Université Brock sur l’évaluation de programmes dans la pratique professionnelle et sur le travail avec les enfants et les jeunes dans les loisirs communautaires. En s’appuyant sur des résultats de recherches et sur leurs propres expériences, les étudiants des deux cours ont rédigé des articles de blogue axés sur l’application de concepts liés au cours, comme la façon de mettre en œuvre une évaluation de programme dans un contexte sportif. Les articles qui se sont démarqués ont été publiés par le SIRC; ils peuvent être consultés ici et ici.

Pour lancer la série, les instructeurs du cours, les Dres Meghan Harlow et Corliss Bean, décrivent comment elles ont utilisé la rédaction d’articles de blogue comme un outil d’enseignement puissant pour renforcer l’apprentissage des étudiants et diffuser les recherches sur les sports et les loisirs.


Rédaction de billets de blogue et diffusion de l’information

Comme les recherches liées au sport publiées chaque année ne manquent pas, il est de plus en plus important que les données de recherche soient adaptées et accessibles aux utilisateurs d’information – y compris les dirigeants, les entraîneurs, le personnel, les bénévoles, les athlètes et les décideurs du sport et des loisirs. La diffusion de l’information est le processus de traduction de la recherche universitaire en ressources et produits facilement accessibles pour les utilisateurs d’information (Heilig et Brewer, 2019). En mettant l’accent sur un langage clair et non universitaire, la rédaction de billets de blogue est une façon de diffuser l’information.

Les blogues sont de plus en plus reconnus comme une plateforme efficace pour partager des renseignements de recherche avec divers publics (Phipps et coll., 2012). Lorsqu’elle est utilisée dans le milieu universitaire, la publication d’articles de blogue par des organisations crédibles peut augmenter la probabilité que les recherches fondées sur des preuves soient transmises à ceux et celles qui peuvent en bénéficier le plus. Comme les restrictions de la COVID-19 limitent les possibilités d’apprentissage en personne, les blogues sont devenus un outil d’apprentissage novateur, mais accessible, durant la pandémie. Comme l’ont fait valoir Stoneham et Kite (2017) :

Les blogues pourraient être considérés comme faisant partie d’un écosystème en ligne – un système de plateformes de médias sociaux interconnectées et en interaction qui permettent aux chercheurs et aux praticiens de se connecter, de partager et de collaborer.

(Stoneham & Kite, 2017, p. 333)

La rédaction d’un billet de blogue comme devoir

Tout au long de chaque cours, les étudiants ont été chargés de rédiger deux articles de blogue. Le premier devoir demandait aux étudiants d’utiliser la documentation universitaire pour appuyer l’application pratique de concepts clés liés au cours (p. ex. comment mettre en œuvre une évaluation de programme dans un contexte sportif, les meilleures pratiques pour favoriser le développement des jeunes dans un contexte de loisirs pour les jeunes). Le deuxième demandait aux étudiants de réfléchir à leur développement personnel, professionnel et universitaire à travers leurs expériences de stage dans un contexte de sport et/ou de loisirs. Par exemple, deux étudiants ont travaillé avec les Penguins de Niagara, un organisme qui offre des programmes sportifs récréatifs et compétitifs aux jeunes et aux jeunes adultes en situation de handicap. Un autre étudiant a travaillé avec Start2Finish, un organisme au service des jeunes qui favorise la santé et le bien-être des enfants par l’alphabétisation et l’éducation physique.

Les meilleures contributions des étudiants ont été sélectionnées, soumises et publiées par des responsables d’information sur le sport et les loisirs communautaires à travers le pays, notamment Youth Research and Evaluation eXchange (YouthREX), Tamarack Institute et le SIRC.

Les avantages de la rédaction de billets de blogue

La rédaction d’un billet de blogue peut améliorer l’apprentissage des concepts d’un cours par les étudiants en leur donnant l’occasion de réfléchir et d’expliquer les recherches dans leurs propres mots (Chrétien et coll., 2008). La rédaction d’articles peut également développer les compétences personnelles et professionnelles des étudiants, notamment la communication écrite, la pensée critique et la réflexion, ainsi que l’application de la recherche à la pratique. Par exemple, un étudiant a décrit le devoir de la rédaction d’un article de blogue comme un « exercice vraiment important pour explorer mes compétences en matière d’écriture et pour me sentir à l’aise avec l’utilisation d’un langage ou de processus universitaires dans des contextes décontractés ou en langage simple. »

Grâce au processus de publication de billets de blogue d’étudiants avec des responsables de diffusion d’information tels que le SIRC, les meilleurs étudiants ont eu l’occasion de collaborer avec leurs instructeurs et des personnes travaillant dans le secteur du sport et des loisirs. De telles initiatives peuvent également profiter aux communautés du sport et des loisirs en rapprochant la recherche et la pratique, et en renforçant la valeur des expériences d’éducation expérientielle des étudiants dans les milieux du sport et des loisirs.

3 étapes pour utiliser la rédaction de billets de blogue en classe

Compte tenu de la valeur potentielle de la rédaction de billets de blogue, tant pour les étudiants que pour la communauté sportive au sens large, voici trois étapes que les instructeurs peuvent suivre pour intégrer la rédaction d’articles dans leurs propres salles de classe.

1. Préparez le devoir : Créez un plan de travail pour la rédaction d’articles et décidez de la structure souhaitée, y compris la longueur, l’orientation et le sujet. Réfléchissez aux plateformes de blogues (p. ex. Wix, WordPress) qui pourraient être utilisées pour héberger et partager des articles dans le cadre de ce travail. Lorsque vous présentez le devoir aux élèves, discutez des mécanismes de rédaction d’un article efficace en passant en revue des exemples de blogues de qualité sur le plan du formatage, du style, du nombre de mots et de l’audience, tout en leur fournissant des outils de rédaction en langage clair.

2. Entrez en contact avec des partenaires potentiels : Contactez les organisations disposant de plateformes de blogue qui complètent les objectifs d’apprentissage de votre cours. Les enseignants qui s’engagent dans des recherches communautaires peuvent envisager de commencer ce processus en tirant parti des relations qu’ils entretiennent au sein de la communauté. Un bon point de départ pourrait être de partager des billets de blogue d’étudiants à partir d’une plateforme de blogue de classe – en donnant aux partenaires une idée de ce à quoi les articles d’étudiants pourraient ressembler. Prenez le temps de déterminer les paramètres souhaités pour le blogue de l’organisation (p. ex. les délais, la portée et le formatage), et réfléchissez à la manière dont vous pouvez rendre le partenariat bénéfique pour toutes les parties concernées (c’est-à-dire les organisations, les étudiants et les instructeurs).

3. Travaillez avec les étudiants : Soyez prêt à travailler avec les étudiants pour améliorer, peaufiner et formater leurs articles afin de garantir leur qualité avant de les transmettre aux partenaires pour examen, partage et publication. Les organisations peuvent également contribuer à améliorer les articles en les partageant sur leurs plateformes de médias sociaux.

Perspectives des élèves

À la fin des deux cours, les étudiants ont été interrogés sur leur expérience de la rédaction de billets de blogue. Plusieurs d’entre eux ont décrit la rédaction d’articles comme un exercice attrayant permettant de s’engager dans une écriture créative, personnelle et en langage clair :

J’aime l’opportunité de créativité dans l’écriture! … Vous pouvez transmettre les mêmes renseignements dans un blogue que dans un document universitaire, mais vous pouvez y intégrer beaucoup plus de votre ton, de votre voix et de votre personnalité!

Le fait d’écrire sur mon expérience dans un langage simple m’a permis de partager mon expérience de manière plus authentique.

Ce n’est pas souvent que j’ai l’occasion d’inclure mes pensées et mes opinions personnelles plutôt que de régurgiter ce que quelqu’un a écrit dans un journal publié. Il semble beaucoup moins intimidant d’écrire un billet de blogue de 800 mots qu’un énoncé de position de 800 mots, ce que j’ai apprécié pendant le chaos de la quatrième année et de la pandémie.

Avec des avantages pour les étudiants, les instructeurs et les utilisateurs d’information, la rédaction de billets de blogue est un moyen innovant et accessible d’améliorer l’apprentissage des étudiants et de diffuser les recherches pour les communautés sportives et récréatives.


A propos de(s) l'auteur(s)

La Dre Meghan Harlow est instructrice à temps partiel au sein du département des études sur les loisirs de l’Université Brock. Elle est également boursière postdoctorale à l’Université York. Ses recherches portent sur le rôle des entraîneurs dans le sport chez les jeunes enfants de moins de 6 ans, dans le but de mieux comprendre la prestation optimale des programmes sportifs pour les enfants d’âge préscolaire.

La Dre Corliss Bean est professeure adjointe au département des études sur les loisirs de l’Université Brock. Elle est codirectrice du Centre for Healthy Youth Development through Sport et membre du réseau académique provincial YouthREX. Ses recherches l’amènent à travailler avec des organismes communautaires pour élaborer, mettre en œuvre et évaluer des programmes de qualité visant à favoriser le développement psychosocial.

Références

Chretien, K., Goldman, E. et Faselis, C. (2008). The reflective writing class blog: Using technology to promote reflection and professional development. Journal of General Internal Medicine23(12), 2066 à 2070. https://doi.org/10.1007/s11606-008-0796-5

Heilig, J. V. et Brewer, T. J. (2019). Making the case for academia’s engagement in knowledge: Mobilization and purposeful public scholarship in social media. Critical Questions in Education10(2), 81 à 91.

Phipps, D. J., Jensen, K. E. et Myers, J. G. (2012). Applying social sciences research for public benefit using knowledge mobilization and social media. In A. López-Varela (Ed.), Theoretical and methodological approaches to social sciences and knowledge management (pp. 167 à 196). InTech.

Stoneham, M. et Kite, J. (2017). Changing the knowledge translation landscape through blogging. Australian and New Zealand Journal of Public Health41(4), 333 et 334. https://doi.org/10.1111/1753-6405.12656