Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport
Plusieurs sports représentés sur une même photo

La Conférence Petro-Canada Sport Leadership Sportif 2018 de l’Association canadienne des entraîneurs a mis l’accent sur la promotion de changements positifs dans le système sportif grâce à l’influence. Une discussion de panel s’est penchée sur une simple question : Y a-t-il un avenir pour le multisport au Canada ?

Dirigée par un groupe d’experts composé de Carolyn Townsend (Sport Nova Scotia), André Lachance (Baseball Canada), Richard Monette (Actif pour la vie) et Carolyn Trono (Sport pour la vie), la séance a présenté les recherches et le raisonnement derrière le besoin de programmes multisports pour enfants. Les experts ont ensuite discuté des obstacles au multisport au Canada et des mesures concrètes qu’ils pourraient prendre pour appuyer les initiatives multisports au sein de leurs organisations et communautés respectives.

« Nous savons que la participation multisports entraîne une meilleure rétention des enfants dans le sport et prévient les blessures », a déclaré Richard Monette. « Il y a aussi des preuves que les enfants réussissent mieux aux niveaux supérieurs de compétition en vieillissant. Mais les parents nous disent qu’il est encore difficile de trouver des entraîneurs et des programmes qui appuient la participation multisports pour leurs enfants. »

Au cours de la séance, plus de 80 participants ont été interrogés sur leurs opinions et leurs expériences avec le multisport à ce jour. Environ 65 % étaient d’accord pour dire que leurs organismes nationaux et locaux de sport n’en font pas assez pour appuyer le multisport. De plus, environ 80 % ont déclaré qu’ils éduquaient eux-mêmes activement les parents sur l’importance de l’échantillonnage sportif et de l’accommodement de leurs athlètes dans la pratique d’autres sports lorsque des conflits d’horaire surviennent.

Le groupe d’experts a ensuite demandé aux représentants d’échanger des idées sur la façon de faire progresser les programmes communautaires afin qu’une approche multisports devienne la nouvelle norme pour les enfants au Canada. Les discussions de groupe ont permis de dégager un certain nombre d’idées communes :

  • Commencer à la base en sensibilisant davantage les parents, les entraîneurs et les administrateurs des sports et des loisirs à l’importance du multisport, et partager les ressources éducatives afin que personne n’ait à réinventer la roue.
  • Promouvoir la coopération entre les organismes nationaux, provinciaux et territoriaux de sport, et s’assurer que les notions du multisport et le thème de la coopération atteignent les clubs et les entraîneurs au niveau communautaire.
  • Travailler à une meilleure harmonisation des différentes saisons de sport (sports intérieurs et extérieurs).
  • Inclure les intervenants en éducation dans la discussion, car les écoles sont un élément important de la solution; adopter une approche multisports dans le cadre de l’éducation physique et des programmes intra-muros; et partager les installations disponibles.
  • Regrouper les coûts et les installations, et travailler à fournir une solution de guichet unique pour les parents.

À la fin de la séance, un « défi multisports » a été présenté aux représentants : faire du multisport une réalité dans leur communauté en prenant des mesures reconnaissables. Les représentants (et les lecteurs!) ont été encouragés à partager leurs initiatives communautaires et à souligner certains des changements qu’ils ont apportés pour promouvoir le multisport sur la page Web JouerPlusDeSports.ca. Pour aider à définir certains objectifs pratiques, la page Web présente différents types d’actions que les communautés et les organisations peuvent prendre et vise à favoriser une compétition amicale en les classant dans les catégories d’initiatives or, argent ou bronze.

Il y a beaucoup de défis à relever pour que les programmes multisports soient bien en place au Canada. Toutefois, les discussions sur le multisport qui ont eu lieu lors de la Conférence sur le leadership sportif ont clairement montré que les dirigeants du sport, des loisirs et de l’éducation sont très désireux d’exploiter cette possibilité. Compte tenu du défi qui leur est posé, le temps nous dira comment les initiatives de programmes multisports prendront forme dans l’ensemble du Canada au cours des prochains mois.

Ce billet est le dernier d’une série de trois sur la valeur d’une approche multisports dans les programmes d’activités et de sports pour les jeunes. Les billets précédents de cette série comprenaient Favoriser une approche multisports chez les jeunes et Pratiques prometteuses à l’appui des programmes multisports.


A propos de(s) l'auteur(s)

Jim Grove est rédacteur en chef adjoint à Actif pour la vie et rédacteur-conseil auprès d’organismes nationaux de sport en matière de savoir-faire physique et de développement à long terme de l’athlète. Il compte 20 ans d’expérience en tant qu’entraîneur de soccer pour jeunes et détient la certification du PNCE en tant qu’entraîneur de soccer pour jeunes.