Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Voici le deuxième billet d’une série menant aux Jeux d’hiver de l’Arctique de 2020, qui se tiendront à Whitehorse, du 15 au 21 mars 2020. Consultez le premier billet sur le développement des Jeux, et restez à l’affût du prochain billet, qui portera sur le recrutement et le maintien en poste des bénévoles, en octobre.

Le Yukon est le seul territoire de compétence au Canada à compter 11 Premières nations autonomes. Il était donc important que la société hôte des Jeux d’hiver de l’Arctique (JHA) de 2020 fasse preuve de leadership en reconnaissant la réconciliation comme un objectif des Jeux.

La société hôte a fait de l’engagement des Premières nations une priorité lors de ses premières réunions, créant un plan d’action pour la réconciliation (PAR) en septembre 2018. Le PAR est dirigé par la Division de l’engagement communautaire et du protocole, élaboré en consultation avec les Premières nations du Yukon et appuyé par la haute direction de la société hôte.

Les principaux éléments du plan sont les suivants :

  • Veiller à ce que les Premières nations du Yukon participent à tous les aspects de la planification et de la participation;
  • Reconnaître, respecter et célébrer les langues, les cultures et les traditions des Premières nations du Yukon;
  • Sensibiliser le personnel, les membres de la société hôte et les participants à l’histoire des Premières nations du Yukon.
Protocole d’entente

Dans le cadre du PAR, un protocole d’entente historique a été conclu entre les JHA 2020, le Comité international des JHA et les Premières nations du Yukon en avril de cette année. Le protocole d’entente a été signé par les deux Premières nations de Whitehorse, le Conseil des Kwanlin Dün et des Ta’an Kwäch’än, ainsi que le Conseil des Premières nations du Yukon.

Il s’agissait de la première fois qu’un protocole d’entente était élaboré entre les Premières nations du Yukon et une société hôte des JHA. Le protocole d’entente traite précisément de l’appel à l’action 91 de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada (2015) :

Nous demandons aux hauts dirigeants et aux pays d’accueil de manifestations sportives internationales comme les [Jeux d’hiver de l’Arctiquede veiller à ce que les protocoles territoriaux des peuples autochtones soient respectés et à ce que les collectivités autochtones locales participent à tous les aspects de la planification et de la tenue de ces événements.

Le protocole d’entente vise à offrir aux jeunes, aux aînés et aux collectivités des Premières nations du Yukon l’occasion de faire du bénévolat pour les Jeux, à reconnaître et à célébrer leurs langues, leurs cultures et leurs traditions et à donner à leurs aînés l’occasion d’agir comme conseillers pour tous les jeunes durant les Jeux.

Célébrer la culture des Premières nations

Le comité du PAR a participé activement à la création d’importants documents de marketing pour les JHA de 2020, tels que la chanson thème et la mascotte.

La chanson thème définitive, intitulée From the North, est une collaboration entre des artistes du Nord circumpolaire. Écrite et produite par le musicien yukonnais Daniel Ashley, la chanson met en vedette des chants de gorge de Rita Claire Mike-Murphy et Kathleen Merritt du Nunavut, ainsi que le chant Tlingit composé par Blake Lepine et interprété par les danseurs Dakhká Khwáan.

Un concours a été organisé parmi les jeunes du Yukon pour déterminer la mascotte des JHA 2020. Des dizaines d’illustrations ont été soumises et, au moment de choisir le gagnant, l’histoire et les valeurs culturelles des Premières nations ont été prises en considération. La mascotte officielle, qui sera dévoilée à l’automne, s’appelle Däch’äw – le mot tutchone du Sud qui signifie porc-épic.

L’artiste métallurgiste du Yukon Brian Walker et son fils Justin, membre de la Première nation de Kwanlin Dün, ont récemment été choisis pour construire le chaudron des JHA 2020. Le chaudron sera fabriqué à partir de cuivre, un matériau qui remonte à au moins 1 500 ans dans l’histoire du Yukon. Plus précisément, il existe des traditions et des histoires sur le cuivre qui sont importantes pour les Premières nations du Yukon, et elles prévoient le refléter dans leur dernier article.

Éducation

Dans le cadre du PAR, les JHA 2020 s’est engagé à sensibiliser le personnel, les membres de la société hôte, les participants et les bénévoles à l’importance du plan et à l’histoire des Premières nations du Yukon et du Nord. 

Des membres de la société hôte ont participé à l’exercice avec couverture KARIOS, offert par le gouvernement du Yukon. L’exercice couvre plus de 500 ans d’histoire des Premières nations dans le cadre d’un atelier participatif d’une heure et demie, suivi d’une séance d’information au cours de laquelle les participants ont l’occasion de discuter de l’expérience en tant que groupe. Un deuxième exercice avec couverture sera offert lors des réunions d’automne de la mission 2 pour le Comité international et les représentants des neuf contingents participants.

Le personnel de la société hôte a également suivi un cours d’une journée sur les Premières nations du Yukon par l’entremise du Collège du Yukon cet été, et des mentions sur l’appel à l’action 91 de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada (voir ci-dessus) seront ajoutées au guide du participant. D’autres possibilités de formation continueront d’être examinées avant la tenue des JHA.

À venir dans cette série

L’organisation de jeux multisports de toutes tailles nécessite une main-d’œuvre importante. On estime que 1 800 bénévoles seront nécessaires pour les Jeux de 2020, et avec une population d’à peine 35 000 habitants dans tout le territoire du Yukon, il faut sortir des sentiers battus pour atteindre les objectifs des bénévoles. Nous examinerons certaines idées novatrices, y compris les principales politiques sur les congés des employeurs, en octobre!

Les Jeux d’hiver de l’Arctique de 2020 se tiendront à Whitehorse, au Yukon, du 15 au 21 mars 2020. Suivez l’action avant et pendant les Jeux sur  FacebookInstagramTwitter et YouTube.


A propos de(s) l'auteur(s)

Echo Ross est directrice du marketing et des médias pour les Jeux d’hiver de l’Arctique 2020. Mme Ross a une formation en journalisme et a couvert deux Jeux d’hiver de l’Arctique précédents en tant que membre des médias. Elle a également travaillé en marketing et en communications pour plusieurs événements nationaux et internationaux, dont trois championnats du monde de softball, le Championnat national de hockey autochtone de 2019, les Jeux d’hiver de l’Arctique de 2012 et la course internationale annuelle de chiens de traîneau Yukon Quest. En dehors de son travail pour les JHA 2020, elle gère le programme de tourisme sportif pour Sport Yukon en tant que sous-traitante.