Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Lorsque le Canada travaille de façon unie vers un même objectif, beaucoup de progrès peut être fait en peu de temps. En mars 2018, le SIRC a lancé la campagne « Tenons tête ». Depuis, nous avons constaté des signes de progrès dans le comportement des Canadiens et des Canadiennes à l’égard des commotions cérébrales, et nous avons aussi été témoins de changements importants dans les systèmes.

Lors du Sommet canadien Le sport c’est pour la vie de 2020, le SIRC a parlé de ces changements et a célébré le succès des progrès réalisés par le Canada dans la lutte contre les commotions cérébrales dans le sport. Vous trouverez ci-dessous certains des points saillants de la présentation.

Gestion des commotions cérébrales : promouvoir une approche harmonisée

Les Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport ont jeté les bases d’une approche plus uniforme de la gestion des commotions cérébrales. Les Lignes directrices, basées sur les meilleures preuves disponibles, abordent sept domaines clés, dont l’éducation lors de la pré-saison, la reconnaissance des traumatismes crâniens, l’évaluation médicale, les soins multidisciplinaires des commotions cérébrales et le retour au sport. Les Lignes directrices sont maintenant mises en œuvre dans l’ensemble du système sportif.

À l’échelle nationale, 49 des 58 organismes nationaux de sport ont mis à jour leurs politiques et protocoles en matière de commotions cérébrales afin de refléter les Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport. Beaucoup d’entre eux ont partagé leurs protocoles en ligne.

Les mesures prises au niveau provincial et territorial sont également évidentes. En Ontario, la Loi Rowan comprend des mesures pour le sport scolaire et communautaire, assurant une uniformité dans la gestion des commotions cérébrales. Au Manitoba, Sport Manitoba continue de fournir à ses organismes de sport provinciaux des ressources prêtes à l’emploi provenant du centre d’information sur les commotions du SIRC, créant ainsi une approche harmonisée entre tous les organismes.

Au niveau communautaire, de nouveaux programmes passionnants voient le jour. Le Conseil du sport d’Ottawa déploie son programme d’éducation sur les commotions cérébrales, financé par la Fondation Trillium de l’Ontario et soutenu par le SIRC et Parachute. Les organisations sportives basées à Ottawa peuvent s’inscrire et recevoir gratuitement une éducation aux commotions cérébrales fondée sur des preuves pour leurs membres. À ce jour, plus de 250 intervenants ont reçu cette formation. En tant qu’initiative pilote, elle offre un cadre de travail que d’autres municipalités peuvent envisager.

Prévention des commotions cérébrales : exploiter les données

Les recherches et les données entraînent des changements dans les politiques et les pratiques des organisations sportives. Plus important encore, les recherches sur la prévalence et les conséquences à court et à long terme des commotions cérébrales sur la santé motivent le changement.

20 % des athlètes actuels et 29 % des athlètes retraités ont déclaré avoir eu des problèmes de santé mentale associés à des commotions cérébrales, et 13 % des athlètes actuels et 23 % des athlètes retraités ont estimé avoir subi une commotion cérébrale non diagnostiquée. (AthletesCAN, 2019)

Un sportif qui a déjà subi une commotion cérébrale est de 2 à 8,5 fois plus susceptible de subir une autre commotion. (Groupe de travail FPT sur les commotions cérébrales dans le sport, 2017).

Les recherches permettent également de modifier les politiques et les pratiques. En particulier, les changements fondés sur des données probantes se concentrent sur trois domaines d’influence clés pour aider à prévenir les commotions cérébrales :

  • Règles – Patinage Canada a découvert que les officiels hésitaient à demander un arrêt pour raisons médicales par peur de pénaliser les athlètes. Les règles ont été modifiées afin qu’un athlète ou un officiel puisse arrêter le programme d’un patineur pendant trois minutes pour une évaluation médicale, sans pénalité pour l’athlète.  Apprenez-en plus.
  • Techniques d’entraînement – Volleyball Canada a découvert qu’environ un athlète sur dix dans les clubs de jeunes subit une commotion cérébrale, principalement lors du contact du ballon avec la tête, et que les commotions sont souvent subies lors des entraînements et des échauffements. En conséquence, ils ont modifié les protocoles des exercices de base, en interdisant aux athlètes de se cacher sous le filet dans une zone dangereuse et à haut risque. Apprenez-en plus.
  • Comportements et culture – Le ski acrobatique est un sport où une culture sans souci entre en conflit avec des athlètes créatifs qui veulent repousser les limites de la performance. Pour protéger ses athlètes, Ski acrobatique Canada a utilisé une approche à plusieurs volets, notamment en ce qui concerne l’entraînement des athlètes pour améliorer la prise de décisions dans les situations à risque, et des investissements dans des équipements de sécurité tels que des coussins gonflables et des casques. Apprenez-en plus.

Ces exemples ne font qu’effleurer la surface. Quels types de changements votre sport apporte-t-il? Faites-le savoir au SIRC! Consultez les archives des billets de blogue du SIRC sur les champions des commotions cérébrales : des organisations sportives qui ouvrent la voie en matière de prévention et de gestion des commotions cérébrales.

Apprentissage continu

Le corpus de connaissances sur les commotions cérébrales dans le sport ne cesse de s’enrichir. Pour rester au fait des pratiques prometteuses en matière de gestion et de prévention, consultez les ressources suivantes qui sont disponibles gratuitement :

1. Démystifier les commotions cérébrales : Cours en ligne gratuit offert à tous de n’importe où

Pour apprendre à prévenir, identifier et gérer les commotions cérébrales, l’Université de Calgary et l’Université Laval se sont associées pour créer un cours en ligne ouvert à grande portée dans le but d’améliorer la prévention, la détection et la gestion des commotions cérébrales. Baptisé Demystifying Concussion 101 (Démystifier les commotions cérébrales 101), ce cours à succès en est à sa deuxième version et est désormais ouvert aux inscriptions. Le cours se tiendra du 6 avril au 25 mai 2020.

2. Webinaire du SIRC : Gestion et prévention des commotions cérébrales dans le sport et les loisirs

En février 2020, Peter Morrow, spécialiste des connaissances au SIRC, a présenté un webinaire de 60 minutes pour l’Association canadienne des parcs et loisirs : Gérer et prévenir les commotions cérébrales dans les sports et les loisirs.

3. Concussion Ed

L’application mobile de Parachute fournit aux utilisateurs des ressources et des outils interactifs sur la manière de prévenir, de reconnaître et de gérer les commotions cérébrales, notamment de l’information sur le moment où il faut consulter un médecin ainsi que des guides pour la reprise des activités sportives et d’apprentissage.

4. Bulletin d’information sur les commotions cérébrales dans le sport

Chaque mois, le SIRC partage les dernières nouvelles sur le sport, les études de cas et les nouvelles ressources – le tout dans un seul endroit, gratuitement. Abonnez-vous ici.

En matière de protection des commotions cérébrales, la crédibilité de l’information est primordiale. Pour connaître des cours vidéo, des ressources, des lignes directrices et des applications supplémentaires gratuites et fondées sur des preuves, consultez le centre d’information sur les commotions cérébrales du SIRC. Tirez profit des boîtes à outils recommandées, conçues spécialement pour les athlètes, les parents, les entraîneurs, les arbitres et les organisations sportives.


A propos de(s) l'auteur(s)

Peter Morrow est le spécialiste des connaissances et des communications du SIRC. Il dirige des campagnes novatrices visant à faire progresser le sport et l’activité physique au Canada. Il est un athlète multisports, qui pratique actuellement le soccer, le hockey, le softball, le golf et le tennis.

Références

Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur les commotions cérébrales dans le sport (2017). Les commotions cérébrales dans le sport – Cadre d’action : Recommandations à l’intention des ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de l’activité physique et des loisirs. Toronto (Ontario): Parachute Canada.