Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Le 3 décembre 2018 est la Journée internationale des personnes handicapées. Le thème de cette année est « Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité ». Ici, au Canada, nous avons des raisons de nous réjouir. L’honorable Carla Qualtrough, ministre des Services publics, de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, dirige le projet de loi C-81, la Loi canadienne sur l’accessibilité, dans le cadre de son processus parlementaire. Le projet de loi a été adopté par la Chambre des communes le 27 novembre et devrait recevoir la sanction royale au printemps 2019. La Loi canadienne sur l’accessibilité fera en sorte que le Canada se rapproche d’un statut de pays sans obstacles.

Quatorze pour cent de la population canadienne déclare avoir un handicap. Compte tenu du vieillissement de la population, on s’attend à ce que ce nombre augmente rapidement au cours des 20 prochaines années. C’est tout simplement un trop grand nombre de personnes à ignorer. En tant que leaders du sport et des loisirs, nous devons trouver des moyens d’être inclusifs.

Offrir un programme accueillant et inclusif profite à toutes les personnes concernées :

  • La participation au sport et à l’activité physique présente des avantages physiques, mentaux et sociaux pour les personnes handicapées.
  • La création de programmes inclusifs enseigne aux leaders à faire preuve de créativité dans leur style d’encadrement.
  • La participation à des programmes inclusifs enseigne à tous les athlètes le respect et la valeur de l’inclusion.

Voici cinq conseils à l’intention des entraîneurs, des chefs de programme et des décideurs qui s’engagent à rendre les programmes plus inclusifs.

1. Obtenez de l’information : Discutez avec les principaux intervenants des différents types de handicaps et de la façon d’assurer un environnement inclusif. Examinez les installations et les programmes pour cerner et éliminer les obstacles à la participation. Offrez une formation à tout le personnel sur la prestation de programmes et de services inclusifs.

2. Créez des partenariats : Communiquez avec les organismes qui offrent des services aux personnes handicapées afin d’accroître la capacité de votre organisme et de puiser dans leurs réseaux pour promouvoir les programmes disponibles.

3. Mettez en œuvre une approche centrée sur l’athlète : Certaines personnes handicapées peuvent ne pas avoir besoin de soutien ou de modifications pour participer à des activités sportives et physiques, tandis que d’autres peuvent avoir besoin d’un soutien important. Discutez avec les participants et leurs parents ou tuteurs, s’il y a lieu, de la façon d’assurer une expérience sportive et d’activité physique sécuritaire et réussie.

4. Assurez une promotion proactive : Faites la promotion de votre programme comme un programme accueillant pour tous. Assurez-vous que le matériel promotionnel comprend des photos de personnes handicapées qui participent pleinement.

5. Évaluez : Fixez-vous des objectifs et évaluez vos progrès. Consultez les intervenants et les athlètes pour ajuster les stratégies et les approches.

Ressources recommandées

Fiches-conseils pour les personnes handicapées

Histoires de réussite actives

Paroles de dignité

L’Alliance de vie active pour les Canadiens ayant un handicap est un réseau national qui vise à inspirer les gens à pratiquer des sports et des loisirs. L’Alliance aide également les organismes et les collectivités à être accueillants et inclusifs pour les participants ayant un handicap. Pour en savoir plus ou pour devenir membre, consultez le www.ala.ca/fr/. Les membres peuvent partager leurs ressources sur l’inclusion sur le site Web de l’Alliance, faire du réseautage avec d’autres organismes aux opinions similaires partout au Canada, et avoir accès à une variété de programmes et de ressources de formation, notamment Moving to Inclusion (un programme de formation de deux heures qui couvre les éléments essentiels pour offrir des environnements, des programmes et des services inclusifs) et All Abilities Welcome (une ressource pratique pour créer un milieu inclusif).


A propos de(s) l'auteur(s)

Jane Arkell est directrice générale de l’Alliance de vie active pour les Canadiens ayant un handicap. On lui a demandé de siéger à de nombreux comités pour promouvoir la santé auprès des gens. De plus, elle participe actuellement à l’élaboration du projet de loi C-81, la Loi canadienne sur l’accessibilité.