Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Avec l’ajout et le retour de certains sports aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, il y a lieu de se réjouir et beaucoup à apprendre ! Découvrez les dernières nouvelles et des faits amusants sur les nouvelles épreuves et leurs équipes et athlètes canadiens phénoménaux.


Le retour en force du softball

Photo of athlete Danielle Lawrie pitching a softball
Source : Softball Canada

Le softball effectue un retour aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, découlant d’une initiative inspirante qui permet aux comités organisateurs des Jeux olympiques de réintroduire ou d’inclure de nouveaux sports qui présentent une importance historique ou culturelle.

L’équipe nationale féminine canadienne a remporté huit médailles lors des Jeux panaméricains, dont l’or aux Jeux panaméricains de Toronto en 2015. Sa précédente participation aux Jeux olympiques en 2008 s’était soldée par une quatrième place.

Danielle Lawrie, lanceuse de l’équipe nationale canadienne, est une joueuse de premier plan de l’équipe canadienne depuis 2005. Danielle dit que sa plus grande réussite à ce jour est son rôle de mère.

Photo of the Team Canada Softball team
Source : Softball Canada

Les sources :


Introduction de l’escalade sportive aux Jeux de Tokyo

Photo of National Team athletes Alannah Yip and Sean McColl standing together with arms crossed in Canada gear
Photo d’Alannah Yip (à gauche) et de Sean McColl (à droite). Crédits photos : Christopher Morris

Tokyo 2020 inclura l’escalade sportive avec trois disciplines dans chaque épreuve féminine et masculine. Les disciplines, à savoir l’escalade de vitesse, le mur d’escalade et l’escalade de difficulté, mettront en évidence les différentes forces des athlètes, telles que l’endurance et le rythme.

 

 

Photo of athlete Alannah Yip climbing
Crédits photos : Christopher Morris

Deux athlètes dominants du Canada, Alannah Yip et Sean McColl, sont prêts à participer aux compétitions olympiques. Alannah Yip, récemment diplômée en génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique, a fait ses débuts sur la scène olympique en se classant première dans l’épreuve d’escalade combinée aux Jeux panaméricains de 2020.

Les sources :


Karate Canada fait des débuts fracassants

Photo of Team Canada athlete, Kate Campbell in competition
Source : Karaté Canada

L’introduction du karaté aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 n’est pas une coïncidence, les arts martiaux ayant leurs origines dans la préfecture d’Okinawa au Japon. Deux formes traditionnelles de compétition, le kata et le kumite, seront à l’honneur.

L’article met en vedette l’athlète de Lima 2020, Kate Campbell, membre de l’équipe nationale canadienne depuis 13 ans. Sa dernière médaille remonte à 2019, lors des championnats panaméricains. Elle a également participé aux Championnats du monde de la Fédération mondiale de karaté, en se spécialisant dans l’épreuve du Kumite.

Les sources :


Début de la planche à roulettes

Le Canada a finalisé son équipe nationale, la sélection étant basée sur une tournée de qualification olympique en 2019-2020. Aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, les deux disciplines de planche à roulette incluses seront le park (rampe) et le street (parcours à obstacle). Un nom émergent dans la communauté de la planche à roulette est Fay Ebert, une planchiste de 11 ans née à Toronto et la plus jeune membre de l’équipe nationale canadienne de planche à roulettes. Fay vise à se qualifier pour Paris 2024. Le Canadien Andy Anderson, de White Rock (C.-B.), participera aux Jeux olympiques de Tokyo en tant que seul athlète canadien dans les épreuves de park, se qualifiant lors d’un récent tournoi malgré une blessure au genou lors d’une de ses dernières descentes. Les deux représentants canadiens pour l’épreuve de skateboard de rue sont Matt Berger de Kamloops, C.-B. et Micky Papa de Vancouver, C.-B., qui se sont tous deux qualifiés pour les Championnats du monde de Rome.

Sources:

Cliquez ici pour voir l’épisode 2

Première apparition olympique du parabadminton

Le parabadminton fera ses débuts aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020, où il y aura six catégories (deux catégories en fauteuil roulant et quatre catégories debout). Notamment, les fauteuils roulants utilisés lors des matchs ont des modifications mécaniques exceptionnelles afin de garantir un jeu optimal pour les athlètes. Par exemple, les roues supplémentaires permettant aux joueurs de rester droit dans toutes les directions de mouvement. Les débuts du parabadminton aux Jeux paralympiques mettront en lumière 90 athlètes et présenteront 14 opportunités de médailles, y compris les épreuves de simple et de double. 

Source :


Apparition du parataekwondo aux Jeux paralympiques

Le deuxième nouveau sport ajouté aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020 est le parataekwondo, qui comporte deux disciplines : le Poomsae et le Kyorugi. Seul le Kyorugi sera disputé aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020. Il s’agit de matchs qui dureront trois rondes de deux minutes avec des périodes de repos d’une minute. Une règle importante à noter dans l’épreuve paralympique de taekwondo de Tokyo 2020 est que seuls les coups de pied au tronc du corps sont autorisés et ces coups de pied sont notés en fonction du style de rotation. Le taekwondo est un ajout intéressant aux Jeux olympiques de Tokyo, car les arts martiaux sont fortement liés à l’histoire du Japon. 

Source :

Photo of Para taekwondo athlete Anthony Cappello making a high kick
Source : Le Comité paralympique canadien

De nouvelles vagues

Crédits photos : Pablo Franco et ISA

Le surf fait ses débuts aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, avec la planche courte (shortboarding), un style de planche qui permet de réaliser des manœuvres plus rapides et plus diversifiées. Malgré d’incroyables efforts, le Canada ne s’est pas qualifié pour Tokyo 2020, une concurrence féroce s’étant manifestée lors du tournoi de qualification olympique du Salvador. Le vétéran du surf en eau froide de l’équipe canadienne, Peter Devries, s’est blessé et n’a donc pas pu se mesurer à ses autres coéquipiers talentueux lors du tournoi du Salvador. Il est intéressant de noter que de nombreux surfeurs de l’équipe nationale canadienne, y compris Cody Young, qui a participé aux Jeux panaméricains de 2019, ont eu l’occasion de s’entraîner et de résider à Tofino, en Colombie-Britannique, une ville magnifique où les vagues sont comparables à celles de la plage Shidashita de Tokyo.

Source :


Les compétiteurs de baseball de Tokyo 2020

La sélection des participants du tournoi de baseball sera bientôt finalisée pour Tokyo 2020. Malgré des efforts impressionnants, le Canada ne s’est pas qualifié, terminant quatrième au classement général du tournoi de qualification olympique organisé en Floride. Le tournoi réunissait les États-Unis, la République dominicaine, Porto Rico, le Nicaragua, Cuba, le Venezuela, le Canada et la Colombie. Bien que l’équipe canadienne ait frappé deux coups de circuit dans son dernier match contre la République dominicaine, son parcours de qualification olympique s’est soldé par une défaite de 6-5. Les États-Unis, Israël, le Mexique, la Corée du Sud et le Japon se sont qualifiés. La République dominicaine et le Venezuela participeront à un dernier tournoi de qualification. Le joueur de champ intérieur d’Équipe Canada, Daniel Pinero, attribue le succès de l’équipe aux vétérans Scott Richmond, John Axford et Scott Mathieson, soulignant la capacité des trois vétérans à diriger et à motiver.

Photo of Team Canada's Scott Mathieson
Source : Baseball Canada

Les sources :


Canadian Olympic Committee logo
Le Comité olympique canadien

Canadian Paralympic Committee logo
Le Comité paralympique canadien