Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Projets de subventions de jumelage 2019/2020

En 2019-2020, le SIRC a accordé 10 subventions de jumelage entre chercheurs et praticiens à un groupe passionnant et diversifié d’organisations de sport et de chercheurs à travers le pays. Le programme de subventions de jumelage du SIRC est conçu pour mettre en relation les chercheurs et les organisations de sport afin de renforcer la capacité et de contribuer à l’avancement du secteur canadien du sport et de l’activité physique. Les projets qui permettent d’améliorer la participation et le leadership des filles et des femmes ont été financés en priorité.

Projets et résultats clés

Examen des taux de participation des femmes aux compétitions de badminton | Badminton Canada et l’Université de Toronto

Rear view of a young girl playing badminton on a indoor court.

  • Badminton Canada et des chercheurs de l’Université de Toronto ont examiné les facteurs liés à la rétention et au désengagement des filles au badminton. Ils ont interviewé des athlètes féminines actuelles et anciennes et ont mené un sondage auprès des garçons et des filles afin de comparer les notions de plaisir, de perception de soi, des avantages des obstacles perçus et de motivation à participer au badminton.
  • Dans l’ensemble, les filles ont fait état d’un engagement et d’un plaisir moindres et d’une plus grande anxiété dans le badminton que les garçons. Elles ont également fait état d’une motivation moindre en raison d’un manque d’opportunités de leadership. En revanche, les filles ayant des entraîneuses ou des athlètes modèles féminines percevaient moins d’obstacles à la participation et avaient une meilleure image de soi sur le plan physique.
  • Les résultats soulignent l’importance d’avoir des entraîneuses et des professionnelles comme modèles pour les filles qui pratiquent le badminton.

Créer des opportunités de leadership pour les filles et les femmes pourrait être une stratégie efficace à long terme pour réduire l’écart de participation entre les genres, fournir aux filles des modèles plus visibles et accroître la motivation à faire du sport.

Examiner la capacité de la Ligue universitaire canadienne de natation artistique (LUCNA) | Natation artistique Canada et l’Université Wilfrid Laurier et l’Université McGill

Synchronized swimming team performing a synchronized routine of elaborate moves in the water

  • La LUCNA a réussi à engager des femmes adultes dans la natation artistique à un moment où la participation des femmes dans le sport est faible. Natation artistique Canada, en collaboration avec des chercheurs de l’Université Wilfrid Laurier et de l’Université McGill, a examiné comment la LUCNA y est parvenue et comment elle pourrait améliorer sa gestion efficace.
  • Les données d’entrevues avec les membres de la LUCNA ont révélé que le climat accueillant, inclusif et amusant de l’organisation est une composante essentielle de son succès. Des partenariats solides avec les clubs de natation locaux aident également à combler les lacunes en matière de connaissances liées à la gestion, aux politiques et aux procédures.
  • Les résultats soulignent l’incidence que le climat d’une organisation peut avoir sur la participation des femmes au sport.

La création d’une culture chaleureuse et accueillante et le développement de partenariats avec d’autres clubs sportifs à différents niveaux peuvent contribuer à accroître la participation des femmes au sport organisé.

Étude qualitative des médias sociaux et de la communication électronique chez les adolescentes canadiennes jouant au soccer | Soccer Canada et l’Université de Toronto

Two school-aged girls on smartphones while walking and wearing backpacks.

  • Soccer Canada et des chercheurs de l’Université de Toronto ont examiné l’utilisation et les perspectives relatives aux médias sociaux et aux communications électroniques chez les athlètes, les entraîneurs et les parents d’une équipe de soccer féminine U16 (moins de 16 ans) au moyen d’entrevues semi-structurées.
  • Les athlètes ont indiqué que l’utilisation des médias sociaux au soccer avait deux objectifs : la socialisation (comme la création d’amitiés avec les coéquipières) et la logistique (comme l’organisation du calendrier des matchs).
  • Bien que les entraîneurs et les parents aient confirmé ces avantages, ils s’inquiètent de la sécurité des athlètes en ligne et de la possibilité de créer des sous-groupes d’amis ou des « cliques » qui pourraient amener certaines joueuses à se sentir exclues, et éventuellement de la nécessité d’établir des règles d’équipe concernant l’utilisation des médias sociaux. 

Les organisations de sport pourraient envisager d’établir des politiques d’équipe ou des règles de conduite concernant l’utilisation des médias sociaux au soccer et la sécurité en ligne des adolescentes, d’autant plus que les médias sociaux deviennent un outil permettant aux jeunes de promouvoir leurs compétences en matière de soccer alors qu’ils se préparent à demander des bourses d’études universitaires.

Facteurs influençant la participation des filles au boccia au Canada | Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC) et l’Université de Montréal

Closeup of boccia balls. Male and female players blurred in the background.

  • L’ACSPC et des chercheurs de l’Université de Montréal ont examiné pourquoi, malgré le fait qu’il s’agisse d’un sport mixte, il y a toujours une faible représentation d’athlètes féminines au boccia.
  • Les groupes de discussion ont décrit le manque de modèles féminins parmi le personnel d’entraînement et la croyance générale que les femmes sont moins compétitives, plus émotives et plus difficiles à entraîner que les hommes comme des obstacles à la participation.
  • Les participants ont suggéré d’organiser des démonstrations dans les écoles et les centres de réadaptation afin d’augmenter le recrutement, d’améliorer le transport adapté et de se concentrer sur le développement des entraîneurs comme stratégies pour améliorer les expériences et la participation des femmes au boccia.

Les résultats suggèrent que le boccia, comme plusieurs autres sports, doit se concentrer sur le développement et la promotion de modèles féminins en tant qu’entraîneur, athlète, assistant sportif, personnel para-médical et administrateurs afin de réduire les obstacles et d’augmenter la participation des femmes au boccia.

Facteurs qui influencent le recrutement et la participation des adolescentes afro-canadiennes de deuxième génération à un programme de basketball dans les quartiers défavorisés d’Ottawa | Femmes et Sport au Canada et l’Université d’Ottawa

  • Femmes et Sport au Canada et des chercheurs de l’Université d’Ottawa ont examiné les facteurs qui influencent la participation des adolescentes afro-canadiennes de deuxième génération au programme de la Ligue de basketball du centre communautaire (LBCC).
  • Les dirigeants sportifs impliqués dans la mise en œuvre de la LBCC ont expliqué que l’un des défis du recrutement des filles afro-canadiennes de deuxième génération était d’établir une relation de confiance avec les parents immigrants de première génération, d’obtenir leur adhésion et d’atténuer l’incidence des responsabilités de garde d’enfants qui incombent souvent aux adolescentes, ce qui les empêche de participer.
  • L’équipe du projet suggère un modèle d’embauche fondé sur la représentation, selon lequel les accompagnateurs sont embauchés en fonction de leur capacité à s’identifier aux utilisateurs du programme par le l’entremise d’une culture commune et/ou d’une expérience vécue, afin d’améliorer la participation au programme.
  • Pour en savoir plus, lisez le blogue du SIRC « Vivre parmi les tensions » : Recherche en matière de croisements dans le cadre des expériences sportives des adolescentes de deuxième génération.

Les résultats peuvent être utilisés pour orienter les ressources et les meilleures pratiques dans les organisations qui offrent des programmes sportifs après l’école aux adolescentes des minorités ethnoculturelles, et le développement de stratégies de sensibilisation inclusives pour augmenter la participation des adolescentes mal desservies.

Évaluation de l’incidence des jeux de petite surface à la ringuette pour enfants | Ringuette Canada et l’Université York et l’Université Queen’s

  • Ringuette Canada a introduit de nouvelles lignes directrices pour la ringuette pour enfants en 2019. Celles-ci comprenaient la recommandation que les joueurs U10 (âgés de moins de 10 ans) participent à des jeux de petite surface (demi-glace ou glace croisée). En collaboration avec l’Université York et l’Université Queen’s, Ringuette Canada a évalué la portée, l’efficacité, l’adoption, la mise en œuvre et le maintien de ces lignes directrices. 
  • Les entrevues avec les administrateurs provinciaux de ringuette et les sondages recueillis auprès des administrateurs locaux de ringuette ont révélé une forte portée et adoption des lignes directrices au niveau U8 (moins de 8 ans) à travers le Canada. Cependant, des incohérences dans la mise en œuvre et l’incertitude quant à l’application des lignes directrices pour les joueurs plus âgés (U10) ont mis en évidence le besoin de données pour guider la prise de décisions, l’adhésion et le temps nécessaire pour développer un plan de mise en œuvre.
  • Pour en savoir plus, consultez l’article de SIRCuit Évaluer les effets d’une initiative à l’aide du cadre RE-AIM.

Les résultats peuvent être utilisés pour identifier les lacunes régionales dans la diffusion et l’adoption des lignes directrices, et offrir des stratégies pour les administrateurs de ringuette aux niveaux local, provincial et national pour améliorer la mise en œuvre dans le but d’améliorer le développement des filles en ringuette.

Cartographie des genres et de la participation sportive | Aviron Ontario et l’Université Brock

  • Aviron Ontario et des chercheurs de l’Université Brock ont analysé les données sur la participation aux sports (comme l’âge, le sexe et le statut urbain ou rural) afin de comprendre les différences démographiques des membres d’Aviron Ontario au fil du temps. Plus précisément, ils ont examiné si et comment les femmes et les filles de divers contextes communautaires ont accédé aux possibilités d’aviron en Ontario.
  • En général, il y avait plus de femmes et de filles inscrites à Aviron Ontario que d’hommes et de garçons. Cette tendance était plus prononcée dans les régions du Nord et du Centre-Nord de l’Ontario, où les femmes participaient à l’aviron trois fois plus que les hommes.
  • Les participants plus jeunes présentaient une occasion unique d’augmenter (et par la suite de garder) le nombre de participants. Il semble que (sur la base de la diminution du nombre de participants et de l’augmentation de l’âge moyen) les clubs soient plus efficaces en matière de rétention que de recrutement de nouveaux membres.
  • Les résultats soulignent l’importance d’examiner les différences géographiques dans les tendances de la pratique sportive.

Des programmes et des initiatives sur mesure, plutôt que des programmes généraux à l’échelle de la province, pourraient être plus efficaces pour recruter et garder les participants dans des sports comme l’aviron.

Renforcement de la capacité pour la pratique simultanée du sport par les mères et les filles : Nager ensemble | Club de natation Woolwich et l’Université de Waterloo

  • Le club de natation Woolwich et des chercheurs de l’Université de Waterloo ont étudié comment les clubs de sport peuvent faciliter l’amélioration des possibilités de sport et d’activité physique pour les filles et les femmes par la coparticipation. Leur projet s’est concentré sur Nager ensemble, un programme de coparticipation pour les filles et leurs mères ou femmes tutrices.
  • Les résultats ont révélé que le programme Nager ensemble a permis d’améliorer l’activité physique et la condition physique des participantes, d’accroître leur confiance en soi et leur maîtrise grâce à l’amélioration de la technique de natation, de faciliter l’interaction sociale entre des femmes et des filles partageant les mêmes idées, et d’offrir une opportunité de modèle positif au sein des familles.
  • Le programme a répondu à un besoin important de la communauté en matière de programmes sportifs non compétitifs, adaptés à la famille et destinés aux filles et à leurs mères ou tutrices.
  • Pour en savoir plus, lisez le blogue du SIRC Nager ensemble : Un nouveau modèle de coparticipation pour les femmes et les filles dans le sport.

Les clubs de sport communautaires intéressés par la mise en œuvre de modèles de programmes de coparticipation devraient considérer les points suivants : 1) Développer la capacité du club pour la coparticipation dans les programmes de sport, 2) Adopter l’évaluation par l’entremise de partenariats de recherche, et 3) Utiliser la coparticipation pour développer des voies de participation tout au long de la vie.

Utilisation et incidence du programme Garder les filles dans le sport | Organisme de bienfaisance Bon départ de Canadian Tire, Femmes et Sport au Canada, l’Association canadienne des entraîneurs et l’Université de l’Alberta

  • L’objectif de cette collaboration était de recueillir des données démographiques et des commentaires sur le contenu après le lancement de Garder les filles dans le sport (GFS), une ressource éducative en ligne destinée aux organismes et aux responsables de programmes qui entraînent ou encadrent des filles dans le sport.
  • Les réponses au sondage ont démontré que le module GFS a été bien promu et partagé dans le système sportif ontarien, mais le peu d’engagement des autres provinces et territoires indique un manque de portée géographique. 
  • Afin d’améliorer l’adoption du module GFS par les entraîneurs, les résultats suggèrent que le module GFS doit être mis en œuvre en tant que ressource obligatoire pour la formation des entraîneurs ou qu’il faut en faire la promotion auprès des organismes de sport.
  • Pour en savoir plus, lisez le blogue du SIRC Gardons les filles dans le sport : Évaluation de l’impact d’une ressource d’entraînement en ligne.

Dans l’ensemble, les résultats fournissent de l’information utile sur les populations à cibler pour étendre la portée du module GFS.

Comprendre les expériences des filles dans le programme de sports unifiés | Sport Nova Scotia, Olympiques spéciaux de la Nouvelle-Écosse et l’Université Dalhousie

Special Olympics Nova Scotia logo

  • Unified Sport® est un programme qui réunit des jeunes avec et sans déficience intellectuelle par le biais de l’éducation, du sport et d’initiatives connexes afin de leur fournir les connaissances, les attitudes et les compétences nécessaires pour créer et maintenir des communautés scolaires qui favorisent l’acceptation, le respect et la dignité humaine pour tous les élèves.
  • L’objectif de ce partenariat est de comprendre les expériences des filles qui participent à un programme de sport unifié dans une école de Nouvelle-Écosse par l’entremise d’entrevues et de groupes de discussion avec des participantes au programme, des membres de l’école (administrateurs, enseignants), des membres de la famille et des membres des Olympiques spéciaux et de Unified Sport.
  • Les résultats de cette étude de cas aideront les Olympiques spéciaux et Unified Sports à examiner les facteurs critiques du succès du programme et les considérations importantes à prendre en compte pour étendre le programme à d’autres écoles au Canada et à d’autres organisations des Olympiques spéciaux. 
  • Les résultats seront bientôt disponibles.