Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

U SPORTS – ALMATY, Kazakhstan (U SPORTS) – Aaron Squires maintient sa place dans un grand groupe d’équipes juste derrière la tête du classement en compétition masculine, et Kelsey Rocque est montée au deuxième rang du classement féminin. Équipe Canada demeure dans la course aux éliminatoires à l’Universiade d’hiver 2017 à Almaty, Kazakhstan.

Squires est bien parti jeudi avec une victoire 6-5 sur le Japonais Kohsuke Hirata. Nonobstant le résultat plutôt serré, Squires et son quatuor des Golden Hawks de l’Université Wilfrid Laurier (vice-capitaine Richard Krell, deuxième Spencer Nuttall, premier Fraser Reid et le remplaçant Russell Cuddie) ont eu la haute main sur la durée de la partie.

«C’était énorme pour nous. C’était de loin notre meilleur match,» a déclaré Squires. «Le pointage indique un match serré, mais nous avons contrôlé le jeu. Nous avions besoin de racheter la défaite d’hier soir, qui nous avait vraiment ramené sur terre. C’est bien de gagner le premier match de la journée, et j’espère que nous saurons bâtir sur cela et bien jouer ce soir contre la Suède. Il nous faut un peu d’élan positif.» 

Jim Waite, l’entraîneur d’Équipe Canada, est tout à fait d’accord.

«C’est le genre de jeu que nous aurions dû apporter,» a-t-il dit. «Nous avons eu une réunion fructueuse hier soir et nous avons su réorienter la concentration de l’équipe. Nous avons fait quelques changements sur le plan du mental, quelques trucs de stratégie. Les gars ont bien joué à leur match aujourd’hui. Je sais que le pointage ne le montre pas, mais ce n’était pas une courte victoire. Nous avons maintenu le contrôle tout au long du match.» 

Malheureusement, l’énergie ne s’est pas penchée dans le sens des Canadiens dans le match du soir contre le Suédois Patrik Mabergs. Faisant face à un déficit 4-1après six bouts, Squires a enregistré trois points clés au septième bout pour égaler la marque, mais les Suédois ont repris le dessus avec deux points au huitième bout et un vol au neuvième bout, pour flanquer aux Canadiens leur troisième défaite sur le tournoi à la ronde.

«C’était un coup remarquable de la part d’Aaron (au septième bout) puisque nous avions passé tout le match à nous rattraper, et ces trois points ont  rétabli l’équilibre,» a remarqué Waite à la suite de la défaite. «Puis au huitième bout nous avons eu deux possibilités, dont une avec notre troisième, puis Aaron a raté une double sortie, et tous les deux à un quart de pouce près. C’est aussi serré que ça.»  

Vendredi, Squires s’affrontera au Tchèque Lukas Klima (03h00 HNE) dans un match crucial qui pourrait déterminer qui s’affirmera au quatrième rang du classement.

«Nous allons remonter la pente,» a déclaré Waite. «Nous sommes toujours dans la course. Il faut gagner le match de demain, et puis au moins un sur les deux prochains, et espérons que cela nous paiera un bris d’égalité au minimum.»

En compétition féminine, Kelsey Rocque a fait un pas en avant dans sa quête d’une qualification aux éliminatoires, en vertu d’une victoire 6-5 en bout supplémentaire contre la Suisse Briar Huerlimann.

«Je pense que nous avons bien joué,» a indiqué Rocque à propos de sa courte victoire. «Il est dur de monter une défense contre les bonnes équipes quand on ouvre une avance. Mais nous sommes contentes d’en sortir victorieuses; peu importe le résultat, ça compte comme une victoire.»

Avec une avance 5-2 après huit bouts, Rocque et ses Pandas de l’Université de l’Alberta (vice-capitaine Danielle Schmiemann, deuxième Taylor McDonald, première Taylore Theroux et l’entraîneur Garry Coderre) ont vu cette avance se rétrécir quand les Suisses ont inscrit deux points au neuvième bout, suivis par un vol au dixième bout pour égaler la marque. Le Canada a marqué un point en bout supplémentaire pour triompher 6-5 et s’affirmer au deuxième rang du classement féminin.

«Nous accomplissions toutes les choses que nous voulions faire dans le cadre du match,» a enchaîné Coderre. «Nous avons fait un couple de coups moins réussis aux moments clés, et nos adversaires en ont tiré parti. Et je les applaudis pour l’avoir fait. C’est du bon curling. Nous avons eu la possibilité de sceller l’affaire au dixième bout. Kelsey a fait un bon lancer mais le coup a courbé plus que voulu. Mais dans ces matchs serrés, j’ai toute la confiance au monde dans ces filles, car elles sont confortables dans cet environnement. Et notre skip a fait preuve de cela encore aujourd’hui.»

Vendredi, les Canadiennes s’affronteront à Ramina Yunicheva, du Kazakhstan (jeudi à 22h00 HNE) et à Eunjung Kim, de Corée du Sud (08h00 HNE). 

À propos de U SPORTS

U SPORTS est l’alliance qui réunit tous les sports universitaires au pays. Chaque année, plus de 12 000 étudiants-athlètes et 500 entraîneurs de 56 universités rivalisent au cours de 21 championnats nationaux, représentant 12 sports au total. U SPORTS offre également aux étudiants-athlètes l’occasion d’illustrer leur excellence sportive sur la scène mondiale pendant les Universiades d’hiver et d’été et dans le cadre de nombreux championnats universitaires internationaux. Pour en savoir plus, rendez-vous sur usports.ca ou suivez-nous sur :

Twitter : @USPORTSca/@USPORTSIntl

Facebook : @USPORTSCanada/@USPORTSIntl

YouTube : @USPORTSca

Instagram : @USPORTSca

Snapchat : @USPORTSca

– U SPORTS – 

Pour d’autres renseignements:

Al Cameron
Directeur des communications et des relations avec les médias
Curling Canada
Tél : 403-463-5500  ou acameron@curling.ca

Ken Saint-Eloy
Gestionnaire, Communications
U SPORTS
Cell. : 647-871-7595
ksainteloy@usports.ca

Michel Bélanger
Équipe Canada
Gestionnaire des communications
Courriel : belanger@usports.ca  
Numéro de cellulaire local à Almaty : +77476192403