Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

U SPORTS – ALMATY, Kazakhstan (U SPORTS) – Le Canada est venu bien près de remporter sa première médaille de la 28e Universiade d’hiver mardi, courtoisie de la planchiste Jennifer Hawkrigg de Toronto, qui a tout laissé sur les pentes en route vers une quatrième place au slalom parallèle féminin.

Site web d’Équipe Canada: http://fr.usports.ca/universiade/winter/2017/
Site web d’Almaty 2017: https://almaty2017.com
Webdiffusion en direct: www.livefisu.tv/  
Résultats, statistiques & classements: http://www.fisu.net/results/winter-universiade/winter-universiade-2017-main-results

Parmi les autres points saillants pour la délégation unifoliée lors de la quatrième journée de compétition à Almaty, il faut souligner une impressionnante victoire face aux talentueuses Suédoises en curling féminin, ainsi qu’un solide slalom dans la première partie du combiné féminin pour la skieuse Hannah Schmidt de Dunrobin, en Ontario, qui occupe la 13ème position à l’aube du Super G qui aura lieu mercredi.

En surf des neiges, Hawkrigg s’est faufilée jusqu’au carré d’as du slalom parallèle, seulement pour y subir des revers crève-cœur consécutifs.

En demi-finale, l’étudiante de l’Université Ryerson a tenu tête à l’éventuelle médaillée d’or Weronika Biela de la Pologne, s’inclinant par seulement trois centièmes de seconde au total de deux manches après avoir accordé à son adversaire un avantage significatif de 1,29 seconde lors de la première course.

Hawkrigg a ensuite profité d’une deuxième chance d’atteindre le podium lors du duel pour la médaille de bronze contre la Polonaise Karolina Sztokfisz, mais elle ne pouvait pousser sur sa jambe pendant cette confrontation en raison d’une blessure au genou subie dans un bizarre accident au bas des pentes, immédiatement après sa deuxième course en demi-finale.

Contre Sztokfisz, la Canadienne s’est retrouvée une fois de plus devant un déficit de 1,29 seconde après avoir chuté dans la première course, et ses espoirs de médailles se sont envolés en fumée quand elle est également tombée dans la deuxième descente.

« La journée fut géniale en général. J’ai été constante dans chacune de mes courses au début. Au final, je suis très heureuse parce que j’ai aligné ma meilleure série de descentes depuis un bon moment. J’étais au coude à coude avec la médaillée d’or, nous étions essentiellement à égalité, a déclaré Hawkrigg. Je suis vraiment heureuse d’être en mesure de représenter le Canada et de faire si bien pour mon pays. Évidemment, la journée n’a pas tout à fait fini comme je le voulais, mais en général ce fut vraiment une expérience exceptionnelle. »

Trois autres planchistes canadiens ont poursuivi leur parcours au-delà des qualifications du slalom parallèle, y compris Mackenzie Hamilton de Carlisle, Ontario, et Emma Van Groningen de Cambridge, Ontario, chez les dames, ainsi qu’Andrew Hildebrand de Toronto du côté masculin. Aucun d’entre eux n’a été en mesure de survivre aux huitièmes de finale cependant et ils ont terminé 12ème, 15ème et 10ème, respectivement.

« Dans l’ensemble, ce furent deux très bonnes journées d’épreuves de vitesse, avec trois athlètes qui sont sortis des qualifications lundi, et quatre de plus aujourd’hui. J’ai été très impressionné par le niveau de compétition à ces Jeux de la FISU, a dit l’entraîneur-chef Patrik Gaudet. Pour ce qui est de Jennifer, elle a battu des adversaires très solides pour atteindre la petite finale. Je ne dirais pas que sa quatrième place est une surprise parce qu’elle a le potentiel pour offrir ce genre de performance. Évidemment, terminer quatrième est toujours un résultat aigre-doux. C’est déchirant parce qu’elle a été à quelques erreurs près d’obtenir une médaille. »

Le Canada participera à une seule autre compétition de surf des neiges aux Jeux d’Almaty. Austin White d’Oyama, C.-B., prendra part au snowboard cross masculin jeudi.

En curling féminin, la skip Kelsey Rocque de Fort Saskatchewan, Alberta, et son quatuor de l’Université de l’Alberta ont porté leur dossier à 2-1 grâce à un gain de 5-3 sur la Suède. Les Canadiennes ont marqué deux points dans la deuxième manche, un de plus au cinquième bout et ont été solides sous la pression dans le dernier droit.
 
« Perdre notre match d’ouverture contre la Chine hier a en quelque sorte servi de réveil et nous a fait réaliser que nous devions être à notre meilleur contre chaque équipe ici, a déclaré Rocque, la porte-drapeau du Canada lors des cérémonies d’ouverture. Nous jouons vraiment bien maintenant. C’est agréable de mettre quelques victoires en banque. Je pense que chaque match va être crucial d’ici la fin, donc nous devons garder notre niveau de jeu. »

Du côté masculin, Aaron Squires de St. Thomas, Ontario, et son équipe de l’Université Wilfrid Laurier n’ont pu surmonter un déficit de 3-0 au premier bout lors de leur duel du matin contre la Grande-Bretagne, qu’ils ont perdu 9-4 en neuf bouts. Les Canadiens ont rebondi en soirée avec une victoire serrée de 5-4 sur la Russie – après avoir de nouveau concédé deux points au premier bout – pour eux aussi porter leur fiche à 2-1.

« C’est définitivement frustrant quand on débute comme ça. Vous ne voulez jamais accordé trois, même deux points en début de match. Nous nous sommes accrochés du mieux que nous pouvions et avons joué le plus conservateur possible pour éviter de concéder une avance encore plus grande en étant trop agressif, mais ils ont frappé un grand coup à la fin, a déclaré Squires suite au revers du matin, qui s’est terminé par trois points des Britanniques au neuvième bout. Nous avons mieux joué contre la Russie. »

En ski alpin, Schmidt était la seule Canadienne à prendre le départ du combiné féminin. Le slalom – que l’étudiante de l’Université Carleton a navigué en 1: 00.39 – et le Super G ont tous les deux été retardés en raison des intempéries à la station de ski de Shymbulak, la deuxième course étant finalement reportée à mercredi.

En ski de fond, les coéquipiers de l’Université Laval Christel Pichard-Jolicoeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, au Québec, et William Dumas de Gatineau, au Québec, ont été les meilleurs Canadiens dans les poursuites féminine et masculine, eu qui ont terminé 31ème et 40ème, respectivement. Pichard-Jolicoeur a complété sa course de cinq kilomètres en 18: 05,6, tandis que Dumas a franchi la ligne d’arrivée de son épreuve de 10 km en 31: 38,5.

« Les choses vont très bien pour notre groupe après les deux premiers jours. Aujourd’hui, nous avons eu des performances exceptionnelles de Christel et William. William a enregistré le 26ème tour le plus rapide dans la poursuite, ce qui m’a fait écarquiller les yeux, a déclaré l’entraîneur-chef Toivo Koivukoski de l’Université Nipissing. Au cours des prochains jours, je suis vraiment impatient de voir les relais mixtes. Le ski de fond est un sport individuel, mais les athlètes élèvent toujours leur jeu d’un cran pour leur équipe et leur pays dans les relais. »

Lors de la première journée des épreuves de biathlon, Jessica Paterson de St. Albert, en Alberta, a été la meilleure Canadienne au 15 km individuel féminin avec un temps de 1: 12: 54,8, bon pour la 23ème place, alors que Seamus Boyd-Porter de Saint-Jean, T.-N., a terminé 36ème du 20 km masculin en 1: 17: 14.1.

Au hockey, les deux équipes canadiennes seront de retour sur la glace mercredi alors que les hommes (1-0) affronteront la Grande-Bretagne (0-1) à 5h HNE (16h local) et que les femmes (2-0) se frotteront au pays hôte, le Kazakhstan (1-1), à 9h HNE (20h local).

RÉSULTATS DU LUNDI 31 JANVIER

BIATHLON

15 km féminin individuel
1. Alina Raikova, Kazakhstan, 59:48.7; 2. Galina Vishnevskaya, Kazakhstan, 1:02:09.8; 3. Nadiia Bielkina, Ukraine, 1:02:12.3; 23. Jessica Paterson, St. Albert, Alta., 1:12:54.8; Eveline Juce, Hamiota, Man., DNF.

20 km masculin individuel
1. Baptiste Jouty, France, 1:03:41:0; 2. Sergey Korastylev, Russie, 1:04:22.0; 3. Semen Suchilov, Russie, 1:04:46.5; 36. Seamus Boyd-Porter, Saint-Jean, T.-N., 1:17:14.1; 42. Taij Mann, Edmonton, Alb., 1:23:18.2; 45. Sasha Eccleston, Hinton, Alb., 1:26:48.8; DNF Reagan Mills, Truro, N.-É.

SKI DE FOND

Poursuite féminine de 5 km style libre
1. Anna Nechaevskaya, Russia, 13:29.7; 2. Lilia Vasilieva, Russia, 13:47.8; 3. Anna Shevchenko, Kazakhstan, 13:51.0; 31. Christel Pichard-Jolicoeur, Saint- Ferréol-les-Neiges, Que., 18:05.6; 41. Shelby Dickey, Collingwood, Ont., 19:05.6; 44. Emma Camicioli, Edmonton, Alta., 19:22.7; 45. Kyla Vanderzwet, Port Elgin, Ont., 19:24.5.

Poursuite masculine de 10 km style libre
1. Dmitriy Rostovtsev, Russia, 26:12.5; 2. Valeriy Gontar, Russia, 26:27.2; 3. Sergey Mikayelyan, Armenia, 27:04.5; 40. William Dumas, Gatineau, Que., 31:38.5; 48. Carrington Pomeroy, Chelsea, Que., 32:13.7; 52. Conor Thompson, Montreal, Que., 32:45.8; 58. Gavin Shields, Thunder Bay, Ont., 33:07.1; 62. Jordan Cascagnette, Pentetanguishene, Ont., 33:37.3; 68. Alexis Morin, Victoriaville, Que., 34:56.6.

CURLING

Ronde préliminaire Femmes (9 matchs)
 
Match 3
CAN    0 2 0 0 1 0 1 0 0 1 – 5
SWE    0 0 0 0 0 2 0 0 1 0 – 3

Le Canada (2-1) affrontera la Russie (2-1) et la Grande-Bretagne (2-1) mercredi.

Ronde préliminaire Hommes (9 matchs)
 
Match 2
GBR    3 0 1 0 1 0 1 0 3 – 9
CAN    0 1 0 1 0 1 0 1 0 – 4

Match 3
CAN    0 0 2 1 0 1 0 0 0 1 – 5
RUS     2 0 0 0 1 0 0 1 0 0 – 4

Le Canada (2-1) affrontera les États-Unis (1-2) mercredi.

SKI ALPIN

Combiné féminin
Hannah Schmidt, Dunrobin, Ont., 13ème après le slalom in 1:00.39, le Super G a été reporté au mercredi 1er février.

SURF DES NEIGES

Slalom parallèle féminin

Qualifications (deux courses)
10. Jennifer Hawkrigg, Toronto, Ont., 1:13.00, se qualifie pour les huitièmes de finale; 12. Mackenzie Hamilton, Carlisle, Ont., 1:13.94, se qualifie pour les huitièmes de finale; 15. Emma Van Groningen, Cambridge, Ont., 1:14.73, se qualifie pour les huitièmes de finale; 18. Abby Van Groningen, Cambridge, Ont., 1:17.06, éliminée.

Huitièmes de finale (deux courses)
Jennifer Hawkrigg, Toronto, Ont., gagne par DSQ vs Asa Toyoda of Japon, se qualifie pour les quarts de finale.

Huitièmes de finale (deux courses)
Mackenzie Hamilton, Carlisle, Ont., +1.44 vs Karolina Sztokfisz de la Pologne, éliminée, termine 12ème au total.

Huitièmes de finale (deux courses)
Emma Van Groningen, Cambridge, Ont., +3.85 vs Annamari Dancha de l’Ukraine, éliminée, termine 15ème au total.

Quarts de finale (deux courses)
Jennifer Hawkrigg, Toronto, Ont., gagne par DSQ vs Annamari Dancha de l’Ukraine, se qualifie pour les demi-finales.

Demi-finales (deux courses)
Jennifer Hawkrigg, Toronto, Ont., +0.03 vs Weronika Biela de la Pologne, passe au duel pour la médaille de bronze.

Bronze (deux courses)
Jennifer Hawkrigg, Toronto, Ont., DSQ vs Karolina Sztokfisz de la Pologne, termine 4ème au total.

Slalom parallèle masculin

Qualifications (deux courses)
8. Andrew Hildebrand, Toronto, Ont., 1:07.07, se qualifie pour les huitièmes de finale.

Round of 16 (deux courses)
Andrew Hildebrand, Toronto, Ont., +9.79 vs Michal Nowaczyk of Poland, éliminé, termine 10ème au total.

À propos de l’Universiade d’hiver 

L’Universiade d’hiver est un événement multisports international qui a lieu tous les deux ans, ouvert à tous les concurrents qui sont âgés d’au moins 17 ans et de moins de 28 ans au 1er janvier de l’année des Jeux. Les participants doivent être étudiants à plein temps dans un établissement postsecondaire (université, collège, cégep) ou avoir été diplômés d’un établissement postsecondaire au cours de l’année précédant les Jeux.

L’Universiade d’Almaty présentera huit sports obligatoires et quatre sports facultatifs. Sports obligatoires : ski alpin, biathlon, hockey sur glace, curling, ski de fond, patinage de vitesse courte piste, patinage artistique et snowboard. Sports facultatifs : saut en ski, combiné nordique, ski acrobatique et patinage de vitesse longue piste.

À propos de U SPORTS

U SPORTS est l’alliance qui réunit tous les sports universitaires au pays. Chaque année, plus de 12 000 étudiants-athlètes et 500 entraîneurs de 56 universités rivalisent au cours de 21 championnats nationaux, représentant 12 sports au total. U SPORTS offre également aux étudiants-athlètes l’occasion d’illustrer leur excellence sportive sur la scène mondiale pendant les Universiades d’hiver et d’été et dans le cadre de nombreux championnats universitaires internationaux. Pour en savoir plus, rendez-vous sur usports.ca ou suivez-nous sur :

Twitter: @USPORTSca / @USPORTSIntl
Facebook: @USPORTSCanada / @USPORTSIntl
YouTube: @USPORTSca
Instagram: @USPORTSca
Snapchat: @USPORTSca

– U SPORTS –

Pour plus d’information, veuillez contacter:

Michel Bélanger
Gestionnaire des communications
Équipe Canada
Cell à Almaty: (+) 774 7619 2403
belanger@usports.ca

Ken Saint-Eloy
Gestionnaire des communications
U SPORTS
Cell: 647-871-7595
ksainteloy@usports.ca