Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski de fond – Montréal, 26 février 2017 (Sportcom) – Même s’ils avaient remporté le seul sprint par équipe disputé cette saison en Coupe du monde, Alex Harvey et Len Valjas avaient revu leurs espoirs de monter sur le podium à cette épreuve à la baisse, dimanche, aux Championnats du monde de ski de fond de Lahti, en Finlande.

 

Le duo canadien conclu au sixième rang de l’épreuve disputée en style classique, accusant un retard de 27,02 secondes derrière les gagnants, les Russes Nikita Kriukov et Sergey Ustiugov. Pour ce dernier, il s’agit d’une troisième médaille en trois courses à ces mondiaux après l’argent au sprint libre et l’or de la veille au skiathlon.

Ennuyé par une blessure au dos survenue il y a quelques semaines, Valjas n’a pu avoir une préparation optimale à l’aube du grand rendez-vous de la saison comme l’a expliqué Alex Harvey.

« Len a eu de dos barré, alors nous étions un peu dans l’inconnu. Oui, on croyait au podium, car on sait que si tous les deux nous sommes à 100%, on peut y arriver. Len a mieux skié que ce à quoi il s’attendait et moi, j’ai l’impression d’avoir eu ma meilleure journée de l’année. C’est le mieux que nous pouvions faire dans les circonstances. Honnêtement, je suis beaucoup plus déçu d’hier (NDLR : sa cinquième place au skiathlon) que d’aujourd’hui. »

Le Torontois s’est fait distancer de la tête de course au deuxième de ses trois relais et c’est à ce moment que le duo qui avait remporté l’étape de Toblach (Italie), en janvier, a vu ses chances de podium disparaître.

Les Italiens Dietmar Noeckler et Federico Pellegrino (+2,14 secondes) sont montés sur la deuxième marche du podium, alors que la troisième place a été obtenue par les Finlandais Sami Jauhojaervi et Iivo Niskanen (+8,64 secondes).

Harvey s’accordera une journée de repos complet lundi et il fera l’impasse sur le 15 kilomètres classique de mercredi. Le relais sera donc sa prochaine course. Signe encourageant pour Valjas, une de ses vertèbres s’est décoincée vendredi, ce qui fait en sorte qu’il peut maintenant respirer plus aisément, ce qui sera un atout supplémentaire pour l’épreuve du relais.

« Nous sommes pompés, sauf que ne figurons pas parmi les favoris. On sait qu’on peut monter sur le podium et on l’a fait il y a environ un mois, mais le parcours était plus plat tandis qu’ici, c’est un parcours de Championnats », a conclu Harvey.

Cendrine Browne, invitée de dernière minute 

Chez les femmes, les Norvégiennes Heidi Weng et Maiken Caspersen Falla ont été couronnées. Elles ont devancé dans l’ordre les Russes Yulia Belorukova et Natalia Matveeva et les Américaines Sadie Bjornsen et Jessica Diggins. Les Canadiennes Cendrine Browne et Dahria Beatty ont fini 13es.

Browne ne devait pas faire partie de l’équipe et elle a été appelée en renfort pour remplacer une coéquipière. Septièmes de leur demi-finale, la skieuse de Prévost et sa coéquipière yukonnaise ont raté leur place en finale où les cinq premières équipes de chaque demi-finale accédaient à la ronde ultime.

« Je suis contente d’avoir fait partie de l’équipe et ça démontre que les entraîneurs avaient confiance en moi, a commenté Browne. Nous sommes nouvelles dans le circuit, mais nous avons bien fait ça. Nous avons été constantes dans nos tours, alors c’est positif. Au départ, Heidi Weng était devant moi, alors ça pouvait sembler intimidant, sauf que j’étais juste contente d’être là. On a tout donné ce qu’on avait, c’était vraiment dur, mais aussi vraiment le fun. C’était une belle journée! »

Des accrochages entre des compétitrices ont fait en sorte qu’elles n’ont pu demeurer dans le peloton principal.

« Nous sommes restées dans le groupe pendant deux tours. C’est donc envisageable que nous puissions nous classer (pour la finale) dans l’avenir », a précisé la Québécoise, ajoutant que la fatigue ne se fait pas encore sentir après trois courses disputées depuis le début des mondiaux.

Les épreuves feront relâche lundi et reprendront mardi avec le 10 kilomètres classique féminin.

– 30 –

Rédaction: Mathieu Laberge et Émilie Bouchard-Labonté
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre