Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski acrobatique (sauts) – Montréal, 25 février 2017 (Sportcom) – Le sauteur acrobatique Olivier Rochon avait un plan parfait, samedi, pour la finale et la super finale de la Coupe du monde de Minsk, au Bélarus. Le Gatinois n’a cependant pu le mettre en exécution et a dû se contenter du 11e rang.

Troisième des qualifications, Rochon était donc le troisième avant-dernier à s’élancer en finale. Voyant plusieurs de ses adversaires chuter avant lui, il a décidé de changer sa stratégie : réaliser un saut plus facile pour assurer sa place en super finale, réservée aux six premiers de la finale, où il présenterait un saut qui aurait un plus haut degré de difficulté.

Cependant, les choses ne sont pas allées comme il l’aurait espéré et il n’a pas été parfait à l’atterrissage de son full, full, full (triple périlleux arrière avec une vrille à chaque périlleux).

« Le saut n’avait rien de mal, j’ai simplement eu un moment de déconcentration à l’atterrissage et mon dos a touché le sol. C’est dommage, car le plan était parfait et j’aurais eu mon plus gros saut, un full, double full, full pour la super finale et compétitionner pour une place sur le podium », a expliqué Rochon.

« C’est presque une erreur de débutant », a poursuivi le Québécois qui se console en se disant qu’il avait atteint la finale pour une quatrième fois cette saison. « Mais il est temps de passer à la prochaine étape et je commence à être frustré de ne pas l’atteindre », a-t-il ajouté.

Les Chinois ont monopolisé le podium grâce à Wang Xindi (118,14), Qi Guangpu (117,19) et Zhou Hang (113,12).

Chez les femmes, Catrine Lavallée s’est arrêté en qualifications en terminant 14e. Ses 73,71 points pour son full, full n’ont pas été suffisants pour se classer parmi les 12 premières et accéder au tour suivant.

Les Australiennes Lydia Lassila et Danielle Scott ont décroché les deux premières places sur le podium tandis que la Chinoise Xu Mengtao a fini troisième.

Olivier Rochon aura une dernière chance d’atteindre la super finale samedi prochain, à Moscou, où se tiendra la dernière étape de la Coupe du monde de la saison. « C’est une place que j’adore alors j’espère terminer sur une note positive. »

– 30 –

Rédaction: Émilie Bouchard Labonté
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre