Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Fédération Canadienne d’escrime – Les équipes de sabre masculin, de fleuret féminin et de sabre féminin du Canada se sont classées dans les seize premières au Championnat du monde junior d’escrime de 2016 qui a lieu à Bourges, en France.

C’est l’équipe canadienne de sabre féminin qui a obtenu le meilleur résultat samedi en terminant en 10e position de la compétition. Notre formation, composée de Rachel Lamarre, Veronique Lamarre, Frederique Bourget (toutes de Blainville, QC) et de Madison Thurgood d’Edmonton, s’est qualifiée directement pour le tableau de 16 en raison de son classement. Et notre équipe y a affronté les Mexicaines, une équipe composée de trois athlètes qualifiées pour les Jeux olympiques de Rio, et elle s’est inclinée par 45 à 31. Puis, dans la ronde de classement pour les places de 9 à 16, les Canadiennes ont fait face à l’Algérie et gagné la rencontre 45 touches à 36. Ceci les plaçait dans le tableau de classement pour les places de 9 à 12, où elles ont affronté les Coréennes et solidement remporté le match 45 à 37. Et leur dernier affrontement de la journée était contre les Hongroises, pour l’obtention de la 9e place. Mais les Hongroises se sont avérées trop fortes pour nos représentantes qui ont baissé pavillon sur la marque de 45 à 34 ce qui plaçait le Canada à la 10e place du classement général.

L’équipe canadienne de sabre masculin, composée de Cameron MacKay (Winnipeg, MB), Falan Kennedy (Ardrossan, AB), Hunter Moricz (North Vancouver, CB) et David Brown (Canadien vivant aux États-Unis) a battu l’Arabie Séoudite dans le tableau de 32, sur le score de 45 à 38. 

Mais malheureusement, dans le tableau de 16, le Canada est tombé sur les premières têtes de série, la Russie, et a perdu 45 à 27, ce qui reléguait notre formation dans la ronde de classement pour les places de 9 à 16.

Le Canada y a affronté la Chine de Taipei, et après une rencontre en dents de scie, a réussi à s’imposer d’extrême justesse par 45 touches à 44, pour se qualifier dans le tableau de classement pour les places de 9 à 12. Les Canadiens y ont livré toute une bataille à la Grande-Bretagne, mais ils n’ont finalement pas pu suivre le rythme et se sont inclinés 45 à 39. Le Canada a alors affronté la Pologne, et perdu un autre match très serré en baissant pavillon 45 à 42, ce qui les plaçait à la 12e place au classement général de l’épreuve, devant les États-Unis, en 13e position.

L’équipe canadienne de fleuret féminin a également eu une bonne journée. Notre formation, composée de Ariane Bilodeau (Outremont, QC), Sarah Filby (Edina, MB), Ying Cai (Toronto, ON) et Angela Li (Toronto, ON), a fait face aux Australiennes dans le tableau de 32, et les a écrasées 45 à 9.

Puis, le Canada a affronté la Hongrie, qui avait un laissez-passer direct pour le tableau de 16, et a malheureusement dû s’incliner sur la marque de 45 à 28, ce qui reléguait notre formation dans la ronde de classement pour les places de 9 à 16. Le Canada s’est alors mesuré à une très solide équipe de Chine, et malgré avoir mené de 6 touches à mi-parcours, s’est finalement incliné devant ses rivales par 45 à 43.

Puis, dans le tableau de classement pour les places de 13 à 16, le Canada a battu la Chine de Taipei 45 à 33, ce qui qualifiait nos représentantes pour le match de classement pour les 13e et 14e places. Elles ont alors affronté l’Espagne et se sont inclinées de justesse 45 à 42, ce qui les plaçait à la 14e position du classement général.

Pendant ce temps, les équipes canadiennes de fleuret masculin et d’épée masculine perdaient leur premier match d’élimination directe, ce qui les écartait des 16 premières de leur épreuve respective.

– 30 –

Fédération Canadienne d’escrime