Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski alpin – Montréal, 19 mars 2016 (Sportcom) – Marie-Michèle Gagnon prenait part à son dernier slalom de la saison, samedi, aux Finales de la Coupe du monde de ski alpin, à Saint-Moritz, en Suisse. La Québécoise a pris le dixième rang de cette épreuve remportée par l’Américaine Mikaela Shiffrin.

Shiffrin a été la plus rapide de la première descente du slalom avec un temps de 51,03 s. Elle a devancé sa plus proche rivale de 72 centièmes de seconde, la Française Nastasia Noens.

Dans cette première manche, Marie-Michèle Gagnon a franchi la ligne d’arrivée en 53 s, à 1,97 seconde de Shiffrin.

« Je suis un peu déçue de mon résultat, surtout de ma performance. Je n’ai pas été capable d’ajuster mon ski dans le pitch. Le début du parcours est plat, après il y a un bon pitch au milieu et le reste est quand même facile. J’ai fait de grosses erreurs. J’ai perdu toute ma vitesse en entrant sur le deuxième plat, ce qui était vraiment dommage parce que j’ai bien skié en haut et en bas », a commenté l’athlète de Lac-Etchemin.

Au deuxième tour, Shiffrin a aussi été la plus rapide avec une descente en 52,93 s. Gagnon a pour sa part arrêté le chrono à 54,60 s. En deuxième manche, les conditions de la piste ont un peu changé en raison de la température qui est montée jusqu’à 10 degrés. Les organisateurs ont d’ailleurs dû étendre du sel sur le parcours.

« Je pensais pouvoir apprendre de mon erreur de la première manche et faire mieux, mais mes bottes étaient vraiment molles. Je vais devoir prendre une botte un peu plus rigide quand il fait chaud comme ça », a expliqué Gagnon.

Au classement final, la course a été remportée par l’Américaine Mikaela Shiffrin qui a cumulé un temps de 1 min 43,96 s. La médaille d’argent et la médaille de bronze sont revenues à Veronika Velez Zuzulova (+2,03 secondes) de la Slovaquie et Frida Hansdotter (+2,31 secondes) de la Suède.

Marie-Michèle Gagnon a conclu cette épreuve au dixième rang avec un total de 1 min 47,60 s, soit à 3,64 secondes de la gagnante du jour. « Ça reste un défi et un top-10, c’est bien correct. La seule chose, c’est que j’ai un peu reculé dans le classement et je suis un peu déçue parce que c’était serré entre la neuvième et dixième place. »

La Canadienne Erin Mielzynski, de Collingwood, a pour sa part terminé 14e (+4,14 secondes).

Dimanche seront présentées les dernières épreuves de ski alpin de la saison de la Coupe du monde. Les femmes disputeront un slalom géant et les hommes un slalom.

Malgré la fatigue qui commence à se faire sentir, Marie-Michèle Gagnon a déjà hâte de conclure la saison sur cette piste qu’elle connait bien.

« J’ai toujours eu de bons résultats sur cette piste en géant. J’ai de bonnes sensations sur cette neige et ce parcours. Je suis contente aussi parce que je vais partir dans le top-15 et ça fait longtemps que j’ai fait ça. C’est toujours un avantage de partir plus tôt. Je pense que ça va être une bonne journée. Je veux faire deux manches solides et que la fluidité du parcours ne soit pas interrompue », a-t-elle conclu.

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/sportcom
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre