Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Montréal, 3 juillet 2022 – Alexandre Arencibia (Montréal, Qc) a atteint la finale à l’Open européen de judo de Cluj-Napoca, en Roumanie, dans la catégorie des moins de 90 kg où il a bien bataillé face à Murad Fatiyev de l’Azerbaïdjan. Arencibia a été battu lors de cette finale, mais la médaille d’argent a réjoui l’entraîneur Janusz Pawlowski.

« Alexandre a offert une très bonne performance tout au long de la journée. Il prenait le temps de bien étudier ses adversaires. Fatiyev a été stratégique contre Alexandre et ç’a joué en sa faveur. Fatiyev est l’un des meilleurs au monde et Alexandre s’est très bien battu contre lui », a expliqué l’entraîneur.

Pour se rendre jusqu’au combat ultime, Arencibia a défait coup sur coup le Roumain Vlad Visan, le Moldave Iurie Mocanu et l’Australien Harrison Cassar pour remporter son poule. Il a ensuite battu Aram Grigorian des Émirats arabes unis en demi-finale. Pawlowski a d’ailleurs été impressionné par la performance de son protégé contre son adversaire moldave lors du deuxième combat de la journée.

« Mocanu a été tellement surprenant ! Il était fort et très solide. Alexandre a dû changer de stratégie pour être capable de l’emporter. Ç’a été un très bon combat et il a démontré un beau sens de l’adaptation », a remarqué Pawlowski.

Toujours chez les moins de 90 kg, la journée avait bien commencé pour Keagan Young (Markham, On) alors qu’il avait lui aussi remporté son poule grâce à ses victoires contre le Roumain Rares Arsenie et le Slovaque Milan Randl.

Young a toutefois subi une importante blessure au poignet lors de son affrontement de demi-finale contre l’éventuel médaillé d’or Murad Fatiyev, ce qui a mis fin à sa journée de travail.

« Keagan a été très bon durant ses premiers combats de la journée. Il a toujours trouvé le moyen de marquer des points lorsque c’était important. Son adversaire en demi-finale était vraiment imposant, Après une projection, Keagan s’est relevé et a crié que son poignet était brisé. Il a continué à se battre à une main, mais a perdu malheureusement. Il a immédiatement vu un médecin ensuite », a expliqué Pawlowski.

L’Ontarien a dû se rendre à l’hôpital immédiatement après son combat contre Fatiyev et a été forcé de déclarer forfait pour son combat pour la médaille de bronze contre le Turc Omer Aydin.

« Nous allons avoir plus de détails dans les prochaines heures, ça ressemble à une dislocation pour l’instant, mais il retournera à Montréal le plus tôt possible pour reposer son bras. »

De son côté, Coralie Godbout (Stoneham-et-Tewkesbury, Qc) n’avait qu’un seul combat au programme dans la catégorie des moins de 78 kg. Godbout a battu la Roumaine Lorena Podelenczki pour remporter la médaille d’or.

« Elle a été tout simplement parfaite dans la victoire. Il devait y avoir une troisième participante dans la catégorie, mais elles n’étaient que deux finalement, ce qui est un peu décevant. Nous avons la médaille d’or et c’est ce qui est important », a commenté Pawlowski.

En action chez les moins de 100 kg, Ian Ryder (Richmond, C.-B.) n’a pas été capable de trouver le chemin de la victoire alors qu’il a été défait d’entrée de jeu par le Roumain Luca Kunszabo, éventuel médaillé d’argent.

Même son de cloche pour Adriana Portuondo-Isasi (La Prairie, Qc) qui effectuait un retour à la compétition dans la catégorie des plus de 78 kg. La Québécoise a perdu ses deux affrontements de la journée.

L’argent pour Michelle Jorgensen à Sao Paulo

Michelle Jorgensen (Kelowna, C.-B.) est montée sur la deuxième marche du podium au Grand Prix de parajudo de Sao Paulo, au Brésil dans la catégorie des moins de 70 kg. La compétition s’est déroulée sous la forme d’un tournoi à la ronde.

La Canadienne a remporté son premier combat de la journée face à la Brésilienne Michelle Aparecida Ferreira par ippon avant d’être vaincue par la Cubaine et éventuelle médaillée d’or Dalida Rodriguez Clark.

« Le groupe était petit, mais très expérimenté. Les deux adversaires de Michelle étaient d’anciennes médaillées paralympiques. C’est la première fois qu’elle faisait face à des athlètes de l’élite mondiale et elle a prouvé qu’elle avait sa place. Je suis persuadé qu’elle aura une ascension fulgurante vers le sommet mondial de sa division », a remarqué l’entraîneur Andrzej Sadej.

La médaille d’argent de Jorgensen s’ajoute à la médaille d’or obtenue par Priscilla Gagné la veille à Sao Paulo.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org