Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport
Freestyle Canada – Calgary, AB, le 16 février 2019 – Une semaine jour pour jour après avoir remporté la médaille d’argent aux Championnats du monde, Cassie Sharpe s’est offert la position de tête de cette Coupe du monde FIS tenue à Calgary. 
 
Sharpe avait annoncé ses couleurs dès la ronde des qualifications, qu’elle a remportée. Elle a débuté la finale avec un pointage de 91.50 qui lui a permis de prendre la position de tête, qu’elle a conservé pour remporter l’événement. Elle s’est d’ailleurs payé un dernier tour de piste victorieux.  
 
« Je suis vraiment heureuse d’être parvenue à exécuter deux bonnes descentes devant ma famille et mes amis », a indiqué l’athlète de Comox, C.-B. « C’était un événement génial et c’est vraiment spécial de partager le podium avec Rachael. »
 
Rachael Karker a connu une excellente seconde descente ce qui l’a propulsé derrière sa compatriote Cassie Sharpe lui permettant de mettre la main sur la médaille d’argent. « Je suis si heureuse que Calgary ait été l’hôte de cet événement et de monter sur le podium pour le Canada au Canada est incroyable », a dit Karker. « Nous avons l’habitude de skier cette demi-lune, ce qui nous facilite un peu la tâche car nous la connaissons si bien. » La skieuse de l’Ontario connaît une excellente saison avec notamment une médaille d’or au Dew Tour et une médaille de bronze aux X Games.
 
Du côté des hommes, quatre Canadiens prenaient part à la finale s’échangeant les positions de milieu de peloton du début à la fin de l’événement.
 
Le médaillé de bronze des Championnats du monde Noah Bowman a poursuivi sur sa lancée avec cette superbe performance. Le skieur de Calgary, qui en était à son 25edépart en Coupe du monde a récolté un score de 85.50 pour terminer derrière le Neo-Zélandais Nico Porteous (87.75) et David Wise (90.00). « C’est un sentiment incroyable d’entendre la foule applaudir pour vous, cela vous rend presque plus nerveux que d’habitude. Je voulais faire de mon mieux pour tous ceux qui sont venus nous soutenir », a dit Bowman. « Si je n’avais pas eu cette demi-lune dans ma cour quand j’étais petit, je ne pense pas que je ferais ce que je fais maintenant, alors je dois remercier Winsport et COP pour ce que je suis devenu. »
 
Brendan Mackay a skié avec brio, améliorant son sort de descente en descente. Il a terminé cinquième grâce à un pointage de 83.75.
 
Le jeune Sascha Pedenko s’est qualifié pour la finale à sa première Coupe du monde FIS et a présenté une troisième descente exemplaire récoltant un pointage de 83.25 ce qui lui a valu la sixième position. « C’est incroyable d’aller en finale de ma première Coupe du monde chez moi, devant ma famille et mes amis, et de pouvoir décrocher le meilleur résultat de ma vie! », a dit le résident de Calgary. 
 
Simon d’Artois a pour sa part pris le septième rang de la compétition.
 
Coupe du monde FIS de demi-lune présentée par Aexos
Freestyle Canada et Canada Snowboard tenaient la première mouture de la Coupe du monde de ski et de surf des neiges FIS de demi-lune dans le Superpipe de 22 pieds de WinSport au Parc olympique du Canada (POC).
 
Les Calgariens et leurs familles ont ainsi pu profiter d’une rare occasion de voir de près des vedettes canadiennes telles que Cassie Sharpe (Comox, BC), médaillée d’or olympique en ski demi-lune, Rachel Karker, Noah Bowman et Simon d’Artois participer à une compétition en sol canadien. Le Superpipe de 22 pieds de Parc olympique du Canada, le seul du genre au Canada, est un site d’entraînement régulier pour les équipes nationales canadiennes de demi-lune de freeski.
 

– 30 – 
 

Pour plus d’information : 

Dominique Ladouceur
Gestionnaire, Relations avec les athlètes
+1.514.576.2379
dominique@freestylecanada.ski