Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Alpine Canada – Lake Louise, Alberta (le 25 novembre 2018) – Dustin Cook a terminé en 16eposition au super-G de la Coupe du monde de ski Audi FIS à Lake Louise tandis que Roni Remme et Laurence St-Germain ont inscrit des résultats parmi les meilleurs de leurs carrières à Killington, É.-U., terminant respectivement 13eet 14e.  

Dustin, 29 ans, a attaqué la première partie du parcours et s’est débattu un peu au milieu.

“Je sais que je peux pousser un peu plus et rivaliser avec les meilleurs. J’aurais été plus heureux avec un résultat dans le top 10, mais globalement, c’est une bonne première course pour moi pour commencer la saison.” – a dit Cook.

Erik Guay, 37 ans, qui vient d’annoncer sa retraite en fin de semaine, est arrivé en piste, vêtu d’un jean, d’une large boucle de ceinture et de sa célèbre veste en jean portant le logo des Canadian Cowboysen hommage à ses fans et à ses coéquipiers. La foule lui a réservé un accueil chaleureux, il a été couvert d’applaudissements et d’une émouvante ovation de la part des spectateurs et de tous les gens présents dans la zone d’arrivée. 

Le gagnant de la course est le Norvégien Kjetil Jansrud.

Le reste de l’équipe canadienne de vitesse a livré un bon spectacle avec Jack Crawford qui a fini 25e, Benjamin Thomsen 47e, Jeff Read 49e et Brodie Seger 50e. Sam Mulligan n’a pas fini la course pour avoir heurté un sillon ce qui a fait décroché son ski et n’a donc pu terminer la course.

À Killington, Roni Remme, âgée de 22 ans, a inscrit l’un de ses meilleurs résultats à ce jour, tout comme Laurence St-Germain, 24 ans, qui a terminé 14e, 0,01 seconde derrière Roni. Ce fut une course excitante à regarder puisqu’elles ont mené la course pour une bonne partie de la 2emanche. La vétérane Erin Mielzynski a raté une porte lors de la première manche, annulant ainsi ses chances d’accéder à la deuxième. Amelia Smart ne s’est pas qualifiée pour la deuxième manche.

En plus de la 13eplace de de Marie-Michèle Gagnon samedi en slalom géant, c’est un début de saison très prometteur pour l’équipe technique féminine canadienne.

 «Ce fut une course intéressante avec beaucoup de défis aujourd’hui. Les conditions étaient changeantes et la visibilité très réduite. Ce fut une petite déception pour nous de voir Erin très bien skier au sommet puis de faire une sortie de piste, elle a peut-être été distraite par la faible visibilité qui créait un mur de brouillard devant elle dans cette section. Même la skieuse juste avant elle est sortie au même endroit. Mais les autres femmes ont bien performé. Laurence s’est très bien débrouillée compte tenu des conditions difficiles de ses deux descentes. Roni était solide et a amélioré son rythme lors de la deuxième manche. Nous sommes heureux de voir deux membres de notre équipe parmi les 15 premiers. » – Manuel Gamper, entraîneur-chef féminin.

Suivez Canada Alpin sur les médias sociaux pour obtenir les dernières nouvelles sur nos athlètes et d’autres sujets: Facebook,Twitter,InstagramYoutube,www.alpinecanada.org

À propos de Canada Alpine

Canada Alpin est l’organisme qui régit la compétition de ski alpin, de ski para-alpin et de ski cross au Canada de même les entraîneurs de ski du Canada en leur offrant de la formation, des certifications, de l’assurance et un code de conduite de l’entraîneur à respecter. Grâce à l’appui de précieux partenaires corporatifs, de donateurs, du gouvernement du Canada, du programme À nous le podium, du Comité olympique canadien et de l’Association canadienne des entraîneurs, Canada Alpin forme des athlètes olympiques, paralympiques, de Championnats du monde et de Coupe du monde afin de stimuler la visibilité, l’inspiration et la croissance au sein de la communauté de ski. En 2020, Canada Alpin célébrera 100 ans de riche tradition en ski de compétition au Canada.

À propos de la Coupe du Monde de Ski Audi FIS à Lake Louise

Les skieurs les plus rapides du monde entier transitent chaque année en novembre en Alberta afin de participer à la Coupe du monde de ski FIS Audi de Lake Louise. Présentées au cœur des Rocheuses canadiennes à la station de ski de Lake Louise, les épreuves canadiennes de ski alpin de grande notoriété introduisent les premières courses de vitesse hommes et femmes de la saison de Coupe du monde FIS Audi. Organisées pour la première fois en 1980, les épreuves de Coupe du monde de Lake Louise sont les premières présentées hors de l’Europe à être nommées aux rangs du prestigieux Club 5, une organisation qui réunit les plus célèbres et prestigieux comités organisateurs d’épreuve de ski alpin en Coupe du monde. L’événement est devenu synonyme du lancement de la saison de ski chaque hiver. Il marque également la seule occasion pour les skieurs canadiennes hommes et femmes de remporter une Coupe du monde sur leur propre terrain. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter lakelouisealpineski.com.

Demandes médias et information :

Catherine Lacasse
Relations médias

Canada Alpin

819 421-0353 | cat@catherinelacasse.com

Michelle Comeau
Directrice de la communications

Coupe du Monde Audi FIS Lake Louise

403-512-7671 | michelle.comeau@winterstartevents.com