Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Une nouvelle génération de fondeurs s’appuiera sur leurs performances exceptionnelles en vue des Championnats du monde en Allemagne, du 23 février au 7 mars

CANMORE, Alberta— Nordiq Canada a dévoilé le nom des dix athlètes qui porteront les couleurs du Canada aux Championnats du monde de ski nordique 2021 de la FIS à Oberstdorf, en Allemagne, du 23 février au 7 mars.

Cinq femmes et cinq hommes ont obtenu leur place grâce à leurs résultats lors des courses de la Coupe du monde 2020-21. Ils arboreront l’unifolié sur la ligne de départ de toutes les courses pendant les deux semaines du festival nordique.

« Puisqu’il n’y a pas eu de compétitions au Canada cette saison pour bien évaluer les performances des athlètes, nous avons élaboré des critères objectifs pour notre tournée en Coupe du monde, puis pour les Championnats du monde, en consultation avec le comité de la haute performance. L’accent a été mis sur la gestion des risques associés à la pandémie actuelle », a déclaré Kate Boyd, directrice de la haute performance chez Nordiq Canada. « Il n’a pas été facile de voyager et de participer à des compétitions pendant cette période, mais chacun des athlètes de notre équipe nationale a montré sa résilience et sa capacité d’adaptation face à l’adversité. Ils ont fait preuve d’une grande capacité d’adaptation et ont tenu leurs promesses. Nous nous concentrons maintenant sur nos performances lors du plus grand événement de l’année, les Championnats du monde ».

Cinq Canadiennes, qui ont réalisé en équipe de multiples performances inégalées en carrière depuis leur retour sur le circuit de la Coupe du monde, participerons aux épreuves féminines. Katherine Stewart-Jones (Chelsea, Québec), qui vient de décrocher une impressionnante 17e place à Falun, en Suède, mène la charge canadienne. La jeune femme de 25 ans sera accompagnée de Maya MacIsaac-Jones (Athabasca, Alberta) et de Cendrine Browne (Saint-Jérôme, Québec), qui ont toutes deux fait une entrée remarquée dans le top 30 cette année. MacIsaac-Jones a atteint la 18e place au sprint à Ulricehamn, en Suède, tandis que Cendrine Browne a terminé deux fois parmi les 30 premières, dont une 23e place, un sommet dans sa carrière. L’olympienne Dahria Beatty (Whitehorse), cherchera à faire une percée de son côté lors de la manifestation la plus importante du calendrier nordique cette saison. Laura Leclair (Québec) fera ses débuts aux Championnats du monde au niveau élite.

Le Canada comptera également sur une équipe de cinq athlètes masculins qui, depuis leur arrivée en Europe début janvier, vivent, s’entraînent et participent à des compétitions dans une bulle contrôlée tout en suivant des protocoles rigoureux.

Russell Kennedy (Canmore, Alberta), le seul athlète du groupe à avoir participé aux Jeux olympiques et qui s’est hissé deux fois dans le top 30 cette saison, sera à la tête d’un groupe de jeunes athlètes déterminés à participer pour la première fois aux Championnats du monde élite. Graham Ritchie (Parry Sound, Ontario), Rémi Drolet (Rossland, Colombie-Britannique) et Antoine Cyr (Gatineau, Québec) – qui ont tous représentés le Canada aux Championnats du monde des moins de 23 ans la semaine dernière en Finlande – se rendront maintenant en Allemagne pour se mesurer aux meilleurs au monde. Philippe Boucher (Lévis, Québec) complétera l’équipe masculine.

« C’est un groupe dynamique d’athlètes qui vise à obtenir des résultats lorsque ça compte le plus », a ajouté Mme Boyd. « Comme il s’agit d’une équipe plus jeune, les Championnats du monde sont un indicateur essentiel dans leur progression. Ces athlètes ont tous travaillé fort pour obtenir l’honneur de représenter le Canada, et je sais qu’ils feront la fierté du pays. »

C’est la troisième fois qu’Oberstdorf accueille les Championnats du monde de ski nordique de la FIS. La dernière fois que les meilleurs du monde se sont réunis dans la ville allemande de ski, en 2005, Sara Renner est passée à l’histoire en décrochant la première médaille canadienne aux Championnats du monde, avec le bronze. Ce triomphe a contribué à ouvrir les portes à une nouvelle génération de fondeurs canadiens qui ont remporté des médailles pendant 15 ans.

Devon Kershaw et Alex Harvey ont repris le flambeau des mains de Renner et de la double médaillée olympique, Beckie Scott, lorsqu’ils ont surpris le monde entier en remportant le sprint par équipe lors de la manifestation de 2011. Harvey est monté sur le podium des Championnats du monde à quatre reprises dans des courses individuelles au cours de son illustre carrière, remportant une autre médaille d’or (Lahti 2017 – 50 km style libre), une d’argent (Falun 2015 – sprint), et deux de bronze (Falun 2015 – 30 km skiathlon, Val di Fiemme 2013 – sprint).

Nordiq Canada est l’organisme directeur du ski para nordique et de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise, Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, Nordiq Canada forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur Nordiq Canada, veuillez nous visiter à l’adresse www.nordiqcanada.ca.

*****

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Nordiq Canada

T: 403-620-8731