Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ottawa, Ont. (2 décembre 2022) – Huit athlètes de boccia représenteront le Canada et seront en action à Rio de Janeiro pour les Championnats du monde de boccia, en commençant par les épreuves individuelles le 6 décembre, puis les compétitions de double et par équipe le 11 décembre.

La numéro trois mondiale en individuel féminin chez les BC4, Alison Levine (Montréal, Qc), s’attend à « un niveau de jeu très élevé aux Championnats du monde de Rio. Tous ceux qui arrivent veulent décrocher une médaille lors d’un événement majeur. »

Les huit athlètes canadiens participent tous aux épreuves individuelles grâce à leur résultat aux compétitions précédentes de World Boccia ou à leur classement mondial.

Danik Allard (Bois-des-Filion, Qc), Kristyn Collins (St. John’s, T.-N.-L.) et Lance Cryderman (Sudbury, Ont.) ont été médaillés des Championnats régionaux des Amériques à la compétition par équipe, ce qui leur permet de participer à la fois en équipe BC1/BC2 et chacun en individuel à Rio.

Marco Dispaltro (Saint-Jérôme, Qc) et Lois Martin (St. John’s, T.-N.-L.) se sont qualifiés pour Rio en fonction de leur classement international individuel, tandis que Joëlle Guérette (Montréal, Qc) est la seule BC3 à participer à la compétition basée sur l’exception qu’elle est la seule compétitrice BC3 pour Boccia Canada.

Il s’agira des premiers Championnats du monde en tant qu’entraîneur-chef de l’équipe nationale pour César Nicolai et il y a certainement une opportunité pour beaucoup de premières. « Pour la majorité de nos athlètes, c’est leur première participation à des mondiaux et j’ai hâte de les voir en action dans une compétition de cette envergure. Cela nous donnera aussi l’occasion d’observer des athlètes de boccia provenant de partout dans le monde. »

Pour Nicolai, c’est aussi l’occasion de marquer l’histoire : « Nous avons à cœur de monter pour la première fois dans l’histoire de Boccia Canada sur le podium des Championnats du monde dans la catégorie de double BC4. Il y a de bons pays dans cette catégorie, mais nous avons les atouts pour y arriver. »

Après avoir remporté des médailles aux Championnats régionaux en double BC4, le paralympien Iulian Ciobanu (Montréal, Qc) et la paralympienne Levine visent le podium et veulent s’assurer une place pour les Jeux paralympiques de Paris 2024.

« Iulian et moi sommes prêts à continuer de montrer au monde entier pourquoi nous sommes parmi les meilleur(e)s. Nous voulons monter sur le podium, et au mieux, sur la plus haute marche. Ce sont des objectifs très élevés, mais très atteignables aussi. » Ciobanu pointe au onzième rang mondial en individuel.

Tous les athlètes reviennent d’une semaine bien remplie aux Championnats canadiens de boccia 2022 à London, en Ontario, qui ont pris fin il y a près de deux semaines. Depuis, l’équipe nationale est de retour à l’entraînement en préparation pour Rio et dans le but de montrer au monde ce dont le Canada est capable.

« En préparation pour l’événement, il ne s’agit pas de faire de grands changements, mais plutôt de peaufiner ses compétences, solidifier son style de jeu et ne pas trop stresser son corps. C’est de s’assurer d’être physiquement et mentalement prêts à jouer, ce que nous sommes », a déclaré Levine.

Au total, 169 athlètes participent aux Championnats du monde de boccia de Rio et le Canada est en action dans neuf des onze épreuves.

Le lien pour les résultats et l’horaire sera mis à jour une fois la classification terminée via la page Facebook de Boccia Canada ici.

La webdiffusion se retrouve ici.

À propos de Boccia Canada
Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC s’efforce de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.

À propos du boccia
Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des six catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3, BC4, BC5 et Ouverte. Pour d’amples renseignements sur le boccia, visiter www.bocciacanada.ca.