Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Montréal, 14 janvier 2022 – Mikaël Kingsbury a poursuivi sur sa lancée vendredi, à Deer Valley, en Utah, où il est monté sur le podium pour une septième fois de suite en Coupe du monde. Le médaillé d’argent du jour estime qu’il est maintenant prêt pour la prochaine étape de sa saison : défendre son titre olympique à Pékin.

« Mon corps va bien, je suis en santé et je suis très satisfait de mon ski, surtout sur une piste aussi difficile que celle de Deer Valley, a indiqué le skieur de Deux-Montagnes à l’issue de la journée. J’ai un excellent début de saison. J’ai un mois de janvier incroyable et je suis absolument satisfait de ce que j’ai fait. »

Vainqueur des quatre dernières épreuves dans le circuit, dont celle disputée la veille sur la même piste, Kingsbury a une fois de plus bataillé contre le Japonais Ikuma Horishima vendredi. Avant-dernier à s’élancer lors de la super finale, le bosseur canadien a mis la pression sur son opposant en obtenant la meilleure marque du jour avec 82,84 points. Le tout n’a cependant pas été suffisant pour conserver les commandes de l’épreuve.

À peine quelques minutes plus tard, Horishima a offert une descente bonne pour 84,04 points, ce qui lui a permis de monter sur la plus haute marche du podium. De quoi ajouter à la rivalité entre les deux athlètes.

« C’était une super belle descente! Il a mis toute la gomme et il a tout donné pour aller me chercher. […] Il a fait probablement sa meilleure descente que j’ai vue en compétition. C’est pleinement mérité pour lui », a commenté Kingsbury, qui n’a pas nécessairement dévoilé toutes ses cartes à trois semaines des Jeux olympiques.

« Je lui ai laissé une porte (ouverte). Je ne pense pas que j’ai fait mon meilleur ski, mais c’était super bon selon les conditions. Je savais qu’il était capable et qu’il était motivé. Dans un autre type de situation, j’aurais peut-être un petit peu plus poussé la machine dans la section du milieu. […] Je suis satisfait overall. Le fait de finir quand même proche, sans utiliser toutes mes armes, ça me garde en bonne confiance avant les Jeux. »

Le Suédois Walter Wallberg (79,62 points) a complété le podium à Deer Valley.

De son côté, Laurent Dumais a fini huitième, ce qui représente son meilleur résultat de la saison jusqu’à maintenant. Deuxième des qualifications, l’athlète de Québec a raté de peu la coupure pour la super finale, réservée aux six meilleurs skieurs.

Également en action, Brenden Kelly (Pemberton, C.-B.) et Gabriel Dufresne (Repentigny, Qc) ont suivi en neuvième et dixième places au classement général. Pour sa part, Jordan Kober (Penticton, C.-B.) a pris le 28e échelon.

Chez les femmes, Chloé Dufour-Lapointe (Montréal, Qc) a été l’unique représentante de l’unifolié à passer l’étape des qualifications. La Montréalaise n’a toutefois pu poursuivre sa route à l’issue de la première finale où elle s’est classée 15e.

La compétition a finalement été remportée par la Japonaise Anri Kawamura (80,89 points). Elle a été accompagnée sur le podium par l’Australienne Jakara Anthony (80,38 points) et par la Française Perrine Laffont (80,02 points).

Seule autre Canadienne à percer le top-20 vendredi, Maia Schwinghammer (Saskatoon, Sask.) occupe le 18e rang.

Sofiane Gagnon (Whistler, C.-B.), Justine Dufour-Lapointe (Montréal, Qc) et Berkley Brown (Aurora, Ont.) ont quant à elles fini 22e, 23e et 25e, dans l’ordre.

Les bosseurs de la formation nationale rentreront maintenant au pays pour peaufiner leur préparation en vue des Jeux de Pékin. Notons que l’équipe olympique canadienne de ski acrobatique sera annoncée officiellement le 24 janvier prochain.

Plus d’informations :

Sébastien Berthiaume
Coordonnateur média et marketing
Freestyle Canada
+1.250.572.5935
seb@freestylecanada.ski