Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Cyclisme sur route — Montréal, 27 août 2017 (Sportcom) – Michael Woods et ses coéquipiers de (Cannondale-Drapac) ont gardé la tête haute dans l’adversité, dimanche, alors que le Gatinois d’adoption est passé bien près de remporter une étape du Tour d’Espagne, son objectif à cette compétition. Woods a terminé troisième de la neuvième étape longue de 174 kilomètres disputée entre Orihuela et Cumbre del Sol. Il termine à 5 secondes du gagnant du jour et porteur du maillot rouge de meneur, le Britannique Christopher Froome (Sky).

Le Colombien Johan Esteban Chaves (ORICA-Scott), deuxième, a pour sa part accusé un retard de 4 secondes sur Froome.

Cette troisième place de Woods remonte le moral de son équipe qui en a bien besoin. En effet, les patrons de Cannondale-Drapac ont indiqué que la survie de l’équipe était compromise en raison d’un manque à gagner de 7 millions de dollars dans son budget de 2018.

« Nous avons appris la nouvelle hier (samedi) et ce matin dans le bus de l’équipe, nous avons décidé de prendre le taureau par les cornes », a commenté Woods au site américain Velonews. « Dans la dernière montée, je me sentais très bien et je croyais en mes chances de victoire. L’équipe n’est pas encore dissoute et il y a une course de vélo qui se poursuit. Nous n’avons pas encore de victoire d’étape et il nous reste encore 12 chances. »

L’autre Québécois présent en Espagne, Hugo Houle (AG2R-La Mondiale) s’est dit impressionné du travail des Cannondale-Drapac.

« L’équipe de Mike Woods a contrôlé toute la journée. Ils ont fait une super belle course pour essayer qu’il gagne. Cannondale a montré beaucoup de motivation et qu’elle a pleinement confiance en Mike, qui est assez impressionnant. C’est l’fun à voir même si nous ne sommes pas dans la même équipe. Je suis content que ça se passe bien pour lui », a fait savoir l’athlète de 26 ans.

Du côté de l’AG2R La Mondiale, un des meneurs de la formation, l’Italien Domenico Pozzovivo (+1 minute 9 secondes), a signé une 19e place. Houle, de Sainte-Perpétue, pointe au 98e rang, dans un peloton de 10 coureurs à 9 minutes 53 secondes de Froome.

« La course était assez tranquille, sauf à la fin puisque nous faisions la dernière montée deux fois. Pozzovivo était là où il se devait d’être. Par contre, pour la forme physique, je pense qu’il était un peu déçu. Nous allons peut-être changer la tactique pour les deux prochaines semaines afin qu’il prenne une échappée. Il reste encore plein d’opportunités. »

En ce qui concerne le passage du Québécois à l’hôpital samedi soir, ce dernier était heureux d’apprendre qu’il n’avait pas de fracture de la tête du radius de son bras gauche.

« Nous avons fait toutes les vérifications et finalement tout était beau. Aujourd’hui, mon bras avait perdu pas mal de son enflure, c’est bon signe et ça allait mieux. Les sensations étaient bonnes. Je suis heureux d’avoir une journée de repos demain, ça va me permettre de repartir pour les prochaines semaines avec 100 % de ma condition physique. »

Au classement général, Froome ne cède pas sa place au sommet. Chaves (+36 secondes) est toujours deuxième et l’Irlandais Nicolas Roche (BMC) est resté troisième avec un écart de 1 minute 5 secondes. Michael Woods (+1 minute 52 secondes) continue de grimper les échelons et occupe la 8e place alors qu’Hugo Houle est monté au 96e rang à 1 h 4 minutes 44 secondes.

Les cyclistes reprendront la compétition mardi, avec la 10e étape qui consiste en une course de 164,8 kilomètres entre Caravaca Jubilar et Elpozo Alimentacion.

-30 –

Rédaction : Audrey Clément-Robert et Mathieu Laberge

– 30 –

Rédaction: Sportcom
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre