Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

 5 août 2022 –Mia Vallée a commencé les Jeux du Commonwealth en force vendredi à la piscine de Birmingham, en Angleterre. Elle est montée sur la plus haute marche du podium au tremplin de 1 m.  

« C’est incroyable! Quelle belle première journée ! C’est ce que j’espérais. Je savais que je pouvais y arriver », s’est exclamée l’athlète québécoise, la voix remplie d’émotion après sa compétition.  

Elle a obtenu la note de 291,85 pour ses cinq plongeons et a devancé de plus de 12 points sa plus proche concurrente, l’Australienne Brittany O’Brien (279,60).  L’Anglaise Amy Rollinson a décroché la médaille de bronze avec 272,00 points.  

Aussi en action, l’Albertaine Margo Erlam a pris le neuvième rang avec un pointage de 239,25.  

Quand elle est sortie de la piscine après son dernier plongeon, Vallée a réalisé qu’elle était championne des Jeux du Commonwealth et elle n’en croyait pas ses yeux.  

« Quand je suis sortie de l’eau après mon dernier plongeon, j’ai ressenti beaucoup de joie, mais aussi du soulagement. Je me mettais tellement de pression sur les épaules. Je voulais vraiment gagner. Je repense au moment où je me suis qualifiée pour cette compétition aux Championnats nationaux en mai. À ce moment-là, je n’aurais jamais pu même rêver à une médaille ici. Maintenant, je suis ici. Je plonge bien, de façon constante, et je viens de gagner les Jeux du Commonwealth », a-t-elle affirmé.  

Après ses récents succès aux Championnats du monde, Vallée ressentait une pression insoupçonnée à son arrivée en Angleterre. Elle s’était surprise elle-même en décrochant la médaille de bronze au tremplin de 1 m ainsi que l’argent au 3 m, à Budapest, le mois dernier. 

« Je ne pensais pas que j’allais ressentir cette pression qui vient avec les deux médailles que j’ai remportées aux mondiaux. J’étais un peu inquiète que ça affecte mes performances. Mais, durant la dernière année, j’ai développé cette capacité à complètement mettre ça de côté. C’est comme s’il y avait quelque chose qui changeait dans mon cerveau et que soudainement je me disais : “ok, je peux le faire.” Ça m’a aidée aujourd’hui », a ajouté la plongeuse de 21 ans.  

« On dirait que je suis tellement concentrée. Je veux tellement bien faire que toute la pression et les mauvaises pensées disparaissent. Je me concentre seulement sur le plongeon que j’ai à faire sur le moment et j’oublie tout le reste », a ajouté l’athlète de Kirkland.  

Elle prendra la soirée pour décompresser et se préparer pour ses deux prochaines épreuves.  

Nathan Zsombor-Murray et Rylan Wiens médaillés d’argent 

Le duo canadien composé de Nathan Zsombor-Murray et Rylan Wiens ne visait rien de moins qu’une place sur le podium au 10 m synchro cette semaine. Ils ont gagné leur pari en décrochant la médaille d’argent vendredi après-midi.  

« Jusqu’à maintenant, tout va bien pour nous. Nous avons participé à trois compétitions ensemble et nous avons gagné trois médailles, une de chaque couleur », a indiqué Zsombor-Murray, de Pointe-Claire.  

Les Canadiens ont réussi à protéger leur avance sur les Australiens Domonic Bedggood et Cassiel Rousseau (412,56) et à les devancer d’un peu plus d’un point pour se faufiler au deuxième rang avec la note de 413,85.  

Les Anglais Matthew Lee et Noah Williams ont triomphé devant leurs partisans, cumulant 429,78 points.  

« J’essaie de ne pas trop regarder le tableau, mais je savais que nous étions premiers après notre quatrième plongeon. Notre renversé nous a ensuite fait glisser d’un rang et c’était très serré avec les Australiens, mais nous y sommes arrivés », a expliqué Zsombor-Murray.  

Selon lui, la plus grande force du duo est la très bonne chimie des deux plongeurs.  

« Nous nous connaissons depuis tellement longtemps. Nous avons toujours plongé ensemble. Même quand nous étions rivaux, nous nous entendions vraiment bien. Je pense que maintenant que nous faisons équipe, c’est encore mieux », a-t-il dit.  

Zsombor-Murray et Wiens avaient quitté les Championnats du monde de Budapest avec une médaille de bronze à cette même épreuve.  

Samedi, Bryden Hattie et Cedric Fofana seront en action au 3 m. Mia Vallée et Margo Erlam participeront au 3 m synchro, tandis que Caeli McKay et Celina Toth feront équipe à la plateforme.  

Pour les résultats complets, visitez le : https://results.birmingham2022.com/ 

À propos de Diving Plongeon Canada 

Diving Plongeon Canada (DPC) a été fondé en 1967 comme organisme à but non lucratif, afin de promouvoir la croissance du sport du plongeon et sensibiliser la population canadienne à ce sport. À titre de membre de la FINA, l’organisme mondial directeur des sports aquatiques, DPC contribue à développer des normes d’excellence pour le plongeon à l’échelle de la planète et soutient les règlements de la compétition internationale. DPC partage un engagement national à faire progresser l’art et le sport du plongeon, en plus de s’efforcer à positionner le Canada au premier rang à l’échelle mondiale. Pour de plus amples renseignements, visitez: www.diving.ca

-30- 

Pour de plus amples renseignements : 

Maëlle Dancause
Gestionnaire des communications
Diving Plongeon Canada
514-475-4540 |  maelle@diving.ca