Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Surf des neiges (Big Air) – Québec, 11 février 2017 (Sportcom) – Maxence Parrot sait tenir ses partisans en haleine. Les spectateurs qui ont bravé le froid samedi soir à Québec pour assister à la finale de Big Air n’ont pas été déçus, voyant leur favori monter sur la deuxième marche du podium dans un doublé canadien.

 

La victoire est allée au Saskatchewanais Mark McMorris tandis que le Russe Anton Mamaev a complété le trio de tête.


Photo Alexandra Piché – Sportcom

« La compétition cette année était vraiment féroce et je ne planifiais même pas faire deux différents triple en finale. J’ai réussi à le faire et à dealer avec la pression », a déclaré d’entrée de jeu le Bromontois, vainqueur de l’édition 2016 de l’événement.

Quatrième au terme de la première manche en recevant 89,50 points pour sa manœuvre, Parrot s’est ensuite mis dans l’eau chaude en chutant à l’atterrissage de son deuxième saut. Il devait donc être plus qu’impeccable en troisième manche pour espérer monter sur le podium. « C’était beaucoup de pression, même si ce n’est pas la première fois que ça m’arrive cette saison. Je suis toujours stressé avant mes descentes, mais dès que je strappe mes deux pieds sur ma planche à neige, le stress part et c’est juste moi, pis mon board. »

De la musique dans les oreilles, Parrot s’est élancé pour le saut de la dernière chance. « La musique me motive et ça me met dans ma bulle. »


À visionner : Maxence Parrot sur la deuxième marche du podium

Les conditions étaient donc réunies et il a réalisé un solide front side triple cork 1440 (triple périlleux 1440 désaxé). « Rendu là, tu n’as pas le choix de l’essayer. Si ça ne marchait pas, too bad », a-t-il affirmé.

Le pari a été réussi puisque la manœuvre lui a fait mériter 95,25 points. Totalisant 184,75 points pour les deux meilleures de ses trois descentes, il était du même coup de retour parmi les aspirants au podium alors qu’il ne restait que trois athlètes à concourir.

« C’est un saut très difficile. Je suis content de l’avoir réussi et d’être sur le podium. »

Seul Mark McMorris, dernier compétiteur en lice, est venu troubler l’ordre établi en recevant 93,50 points malgré une main au sol pour son ultime manœuvre. Ajoutée à ses 96 points obtenus en première manche, il a devancé Parrot grâce à un total 189,50 points. Sa victoire lui a également permis de décrocher le globe de cristal de la discipline.


Photo Alexandra Piché – Sportcom

« Même s’il a mis la main au sol, je crois qu’il méritait de gagner », a avoué Parrot, qui dit ne pas avoir été trop perturbé par son élimination hâtive en qualifications de slopestyle samedi matin, à Stoneham. « Ça ne m’a pas déconcentré du tout, ça m’a surtout motivé pour ce soir. »

Chez les femmes, l’Autrichienne Anna Gasser s’est imposée devant l’Américaine Julia Marino et la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott.

– 30 –

Par Émilie Bouchard Labonté
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre