Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Patinage de vitesse courte piste – Montréal, 12 novembre 2016 (Sportcom) – Après avoir remporté l’argent au 1500 m samedi, Marianne St-Gelais a décroché la médaille d’or au 500 m de la Coupe du monde de Salt Lake City dimanche.

En action au 500 m, Charles Hamelin a été le seul autre représentant de l’unifolié à monter sur le podium d’une épreuve individuelle. Il s’est relevé d’une chute pour terminer la course au troisième rang.

Le relais féminin s’est aussi taillé une place dans le top-3, décrochant le bronze à la course de 3000 m.

Le calme de St-Gelais lui permet de l’emporter

La victoire du 500 m féminin a été chaudement disputée. Marianne St-Gelais était quatrième sur la ligne de départ.

« C’était un gros contrat que j’avais à réaliser pour gagner la course, a indiqué la patineuse de Saint-Félicien. Je suis sortie en troisième place et j’ai analysé le déroulement pendant un tour et demi. J’ai ensuite ressenti le besoin de dépasser tout de suite la Chinoise. »

C’est à ce moment que la Québécoise, affectée par un dérapage, s’est retrouvée au quatrième rang. Il restait seulement deux tours à faire. « Je n’ai pas paniqué. Je me suis dit : “garde ta vitesse, regarde ce qui se passe et on y va pour le finish.” J’ai donc pris large pour gagner de la vitesse, j’ai eu un bon virage et j’ai pu faire un crochet vers l’intérieur. »

Elle a dépassé les autres concurrentes à l’arrivée et a triomphé, devant la Coréenne Choi Minjeong et la Cinoise Fan Kexin.

« Je suis satisfaite de ce que j’ai fait, même si qu’on veut toujours gagner la médaille d’or en tirant la course et pas en profitant de chance comme ça à la fin. Mais, comme mon entraîneur m’a dit, il y a des choses que j’ai faites dans la course que je n’aurais jamais faites l’année dernière. Ça veut dire qu’il y a quand même des informations qui rentrent de l’entraînement », a expliqué St-Gelais.

Peu après sa victoire au 500 m, l’athlète de 26 ans a rejoint ses coéquipières pour la finale du relais. St-Gelais, Marie-Ève Drolet, Kasandra Bradette et Kim Boutin ont décroché le bronze à la suite de la disqualification des représentantes de la Chine.

« Nous avons fait une bonne partie de la course au deuxième rang, mais de mauvais échanges de notre part nous ont amenées en quatrième place. À la fin, j’étais en bonne position pour disputer le podium et j’ai fait un bon dépassement, mais la Chine a essayé une tactique différente. Leur athlète finale s’est donc retrouvée dans le trafic et je lui ai foncé dedans », a raconté St-Gelais.

Le 500 m masculin marqué par deux chutes

Les deux Canadiens en action en finale du 500 m, Charles Hamelin et Samuel Girard, ont été victimes d’une chute. Hamelin s’est finalement relevé et a terminé au troisième rang de la course.

Tout se passait bien pour les deux Québécois jusqu’au dernier tour. Girard était à l’avant, juste devant Hamelin. « À trois tours et demi de la fin de la course, tout se passait bien. J’ai réussi à faire un bon bloc sur le Kazakh qui revenait afin de l’empêcher de me dépasser. Il a ensuite fallu que je rattrape un peu Samuel parce que j’avais perdu un peu de vitesse. Dans le dernier tour, à l’avant-dernier virage, j’ai voulu me préparer pour essayer de faire un dépassement si quelque chose arrivait à Sam dans le virage », a expliqué Hamelin.

Le vétéran de 32 ans a finalement gagné plus de vitesse que son coéquipier et est rentré vers l’intérieur. « Quand je suis rentré, Samuel a dérapé et il a accroché ma lame gauche. J’ai été déséquilibré. J’ai essayé de tout faire pour ne pas tomber, mais j’étais trop proche de la bande », confie-t-il.

Ce n’était pas la couleur de médaille que Charles Hamelin espérait, mais il la prend quand même avec le sourire. Les dernières semaines ont été difficiles pour lui, car il a eu des problèmes de lames. Il a dû s’adapter. « Mon résultat d’aujourd’hui m’amène de la confiance », ajoute-t-il.

De son côté, Samuel Girard n’a pas terminé la course.

Tous deux de la finale du 1500 m masculin, Charle Cournoyer et Pascal Dion se sont classés respectivement quatrième et cinquième.

Autres résultats québécois :

– Au 500 m masculin, François Hamelin a vu son parcours prendre fin en quarts de finale. Du côté féminin, Kasandra Bradette a quant à elle terminé au premier rang de la finale B.

– Au 1500 m féminin, Kim Boutin et Valérie Maltais ont été éliminées en demi-finales. Marie-Ève Drolet a pour sa part pris le deuxième rang de la finale B.

– 30 –

Rédaction: Alexandra Piché
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre