Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Natation – Montréal, 9 juin 2016 (Sportcom) – Sandrine Mainville et Audrey Lacroix ont toutes les deux terminé parmi les cinq premières de leur épreuve respective, le 100 mètres libre et le 200 mètres papillon, à la deuxième journée de compétition de la série Mare Nostrum à Canet-en-Roussillon, en France.

Au 100 mètres libre, c’est la Torontoise Penelope Oleksiak qui a été la plus rapide en un temps de 53,49 s, devançant la Danoise Jeannette Ottesen (53,66 s) et la Française Charlotte Bonnet (54,03 s).

Sandrine Mainville a pour sa part terminé cinquième avec un chrono de 54,61 s derrière une autre représentante du pays, la Manitobaine Chantal Van Landeghem (54,30 s).

« C’est un bon temps cette saison pour moi. Nous avons réussi à être trois Canadiennes dans le top-5, donc ça augure bien pour le relais 4×100 mètres libre aux Jeux olympiques », a commenté la Bouchervilloise.

En finale B, la Torontoise Michelle Williams (55,91 s) et la Montréalaise Alexia Zevnik (56,09 s) ont respectivement fini cinquième et sixième. Elles se sont donc classées en 13e et 14e place au général.

Katerine Savard, de Pont-Rouge, s’était qualifiée pour cette finale B en terminant 14e des préliminaires, mais n’a pas pris le départ en soirée.

En plus de sa victoire, Penelope Oleksiak a mis la main sur la médaille de bronze du 50 mètres papillon, tandis que la Britanno-Colombienne Kierra Smith est montée sur la deuxième marche du podium au 200 mètres brasse.

Une stratégie différente

Au 200 mètres papillon, Audrey Lacroix a fini cinquième avec un chrono de 2 min 9,16 s. La Hongroise Liliana Szilagyi l’a emporté en 2 min 7,25 s devant sa compatriote Zsuzsanna Jakabos (2 min 7,96 s) et la Japonaise Natsumi Hoshi (2 min 8,54 s).

Également de cette finale, Katerine Savard a terminé huitième avec un chrono de 2 min 13,25 s.

« Mon temps est bien, a estimé Lacroix. J’ai essayé une stratégie de course un peu différente et j’ai eu de la difficulté lors du dernier 50 mètres. Mon temps de passage à ce dernier 50 mètres est plus lent que ce que je dois faire. »

« J’ai encore deux 200 mètres lors de cette tournée en Europe pour m’améliorer », a conclu la nageuse de Pont-Rouge, deuxième plus rapide dans les qualifications du matin.

Alexia Zevnik a par ailleurs fini huitième en finale du 100 mètres dos en 1 min 2,39 s.

La troisième étape de la série Mare Notrum sera présentée à Barcelone, samedi et dimanche.

 

– 30 –

Rédaction: Sportcom
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/sportcom
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre