Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Fédération québécoise des sports cyclistes – Montréal, 9 août 2017 – Simone Boilard a bataillé fort, et ce, jusqu’aux derniers mètres, pour s’emparer de la victoire à la course sur route présentée aux Jeux du Canada, à Winnipeg. La cycliste de la Belle Province l’a emporté par une roue devant l’Ontarienne Katherine Maine, qui, elle-même, coiffe de peu l’Albertaine Anna Talman. Aussi bien dire qu’il s’agissait d’une fin de course très serrée. 

Si l’arrivée a été chaudement disputée, il en a été autrement du reste de l’épreuve. Face aux nombreuses tentatives d’échappée initiées par les Québécoises, les autres compétitrices se sont contentées de les neutraliser, sans jamais renchérir. « Du début à la fin, nos filles ont été très actives. Malheureusement, les autres provinces étaient en mode défensif et ont fait une course négative. Et comme le parcours n’était pas sélectif, c’était difficile de se démarquer. On a donc dû se rabattre sur le sprint final », a raconté Pascal Choquette, entraîneur de l’équipe du Québec.

Ariane Bonhomme a, elle aussi, réussi à percé le top-10, grâce à un sixième place. Les trois autres représentantes du fleurdelisé, Ann-Pascale Ouellet, Catherine Ouellette et Dafné Théroux-Izquierdo, sont quant à elles rentrées une après l’autre, de la 11e à la 13e place.

« Dafné a quand même fait partie d’une échappée qui a été chercher jusqu’à près d’une minute d’avance sur le peloton. Mais ça n’a pas tenu le coup. Catherine a chuté en début de course. Heureusement, il n’y avait pas de blessure et elle a pu revenir rapidement », a-t-il ajouté au sujet de l’épreuve qui s’est déroulée sous la pluie et par temps froid.

Compte tenu du travail assumé par ses protégées, l’entraîneur ne pouvait qu’être ravi, même si le déroulement de la course laissait à désirer. « Je suis très satisfait. Nos filles ont fait un travail exemplaire. Elles ont fait de bonnes attaques et ont respecté le plan de match. Toutes les filles ont participé au succès et à la victoire », a-t-il conclu.

Demain, ce sera au tour des compétiteurs masculins de s’exécuter à l’occasion de la course sur route.

Les partenaires de l’équipe du Québec

Les membres de l’équipe du Québec sont habillés par Louis Garneau. Les vélos de rechange mis à leur disposition sont une gracieuseté de Colnago. Les professionnels d’Alphamantis les accompagnent et les conseillent dans leur recherche d’aérodynamisme.

Les Produits d’érable du Québec, source d’énergie officielle de la FQSC

Depuis 2015, la FQSC et les Produits de l’érable du Québec mettent leur expertise en commun afin de soutenir  les efforts et le développement des cyclistes, toutes catégories et disciplines confondues. Cette entente consacre plus que jamais les vertus de l’érable comme nutriment entièrement naturel au service de la performance sportive.

Sur le Web

Pour plus d’information, visitez le www.fqsc.net. Pour ne rien manquer de l’actualité cycliste québécoise, aimez notre pageFacebook FQSC – Fédération québécoise des sports cyclistes et suivez les nouvelles à partir du compte Twitter @fqsc.

– 30 –

Source :

Catherine Barbeau, coordonnatrice aux communication
Fédération québécoise des sports cyclistes
(514) 252-3071 poste 3739
(514) 554-4170
www.fqsc.net