Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski acrobatique sauts – Montréal, 16 décembre 2017 (Sportcom) – Le Québécois Lewis Irving est monté sur la troisième marche du podium, samedi, à la première étape de la Coupe du monde des sauts de ski acrobatique présentée à la station alpine de Secret Garden, futur site de compétition des Jeux olympiques de Pékin 2022, en Chine.

En super finale, les juges lui ont accordé une note de 103,68, ce qui lui a permis de décrocher sa première médaille en carrière sur le circuit de la Coupe du monde. Le favori local, Jia Zongyang, a remporté la compétition avec 127,88 points devant le Bélarus Maxim Gustik avec 117,26 points.

« C’est sûr que je suis vraiment content. Je ne réalise pas encore. La compétition se poursuit demain, alors j’essaie de me concentrer sur ça avant de vivre le moment à 100 %. Les conditions étaient vraiment difficiles aujourd’hui, le vent a changé de direction et il faisait vraiment froid. Nous avons suivi le plan et tout a bien fonctionné », a commenté Irving, 22 ans.

Le skieur a exécuté son Full full full (un triple périlleux triple vrille) en super finale, qui n’est pas son saut avec le plus haut degré de difficulté. « À ce moment-ci de la saison, c’est sûr que nous sommes encore en développement. Surtout que nous n’avons vraiment pas eu beaucoup d’entraînement parce que ça nous a pris environ 65 heures pour arriver ici en partant de la Finlande. »

Plus tôt dans la semaine, le voyage de l’équipe canadienne a été rocambolesque en raison des conditions difficiles de déplacement et du fait que leurs bagages ont été égarés. « Au début, quand nous sommes arrivés en Chine et qu’ils nous ont dit qu’ils n’avaient aucune idée où étaient nos bagages, c’était un peu stressant. Toutefois, avec toute la préparation mentale que nous avons, je me sentais prêt et en confiance de bien performer sur demande malgré le peu d’entraînement. »

Cette médaille de bronze constitue un pas de plus vers l’obtention de sa place sur l’équipe canadienne pour les Jeux de Pyeongchang 2018.

« Je n’ai pas vraiment regardé la qualification olympique, c’est un très long processus. Je ne me concentre pas sur ça. Si je commence à calculer tous les petits points que ça me prend, c’est un stress que je ne veux pas nécessairement. Mon but est d’être constant chaque jour et d’améliorer ce que je fais. Je n’ai aucune idée où je suis classé par rapport aux autres. On verra si je me fais appeler en janvier pour me dire que j’ai la place ou non ! »

« Je planifie ajouter une manœuvre de plus à mon répertoire pour les Jeux olympiques, un Double full, full, full. Je pense que tout est dans la préparation mentale. Si je me sens bien dans les techniques de base, ajouter une vrille de plus à un saut, ce n’est pas si compliqué. »

De son côté, le Gatinois Olivier Rochon a conclu en 12e place. Il a récolté 65,04 points en finale. Seuls les six premiers accédaient à la dernière étape.

Tôt en matinée, le parcours de Félix Cormier Boucher a été stoppé dans les qualifications. Avec 21,35 points, le skieur de Saint-Mathias-sur-Richelieu pointe au 32e rang.

Les Canadiennes exclues des finales

Seule représentante du pays chez les femmes et classée 17e des qualifications, la Montréalaise Catrine Lavallée a amassé 59,22 points, ce qui a été insuffisant pour être dans les 12 premières qui passaient en finale.

La Bélarusse Hanna Huskova (74,82 points) a fini première, la Chinoise Xu Mengtao (71,55) deuxième et l’Américaine Ashley Caldwell (68,04) troisième.

Les sauteurs seront de retour en piste dimanche pour la compétition par équipe.

Que doivent faire les skieurs acrobatiques pour obtenir leur billet pour Pyeonchang?

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre