Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Canadian Sport Institute Calgary – Dans une saison ponctuée par le record mondial de Ted-Jan Bloemen au 10 000 mètres et le couronnement d’Ivanie Blondin en tant que championne mondiale du départ en groupe, l’équipe canadienne de patinage de vitesse longue piste a dépassé toutes les attentes.

Surtout basée à l’Institut canadien du sport de Calgary (ICS Calgary), l’équipe a récemment participé aux championnats du monde de distances individuelles au cours desquels elle a remporté quatre médailles (la médaille d’or de Blondin, une d’argent au 10 000 mètres pour Bloemen, et le bronze au 500 mètres pour Alex Boisvert-Lacroix et l’équipe masculine de poursuite).

Scott Maw, physiologiste à l’ICS Calgary et chef de l’équipe de soutien intégré à Patinage de vitesse Canada (PVC), savait que l’équipe avait ce qu’il fallait pour devenir une force à l’échelle mondiale. Au cours des deux dernières saisons, PVC, l’Anneau olympique et l’ICS Calgary ont uni leurs efforts pour apporter des ajustements à la culture d’équipe, aux attentes et aux responsabilités. Tout a commencé avec une refonte du parcours des athlètes visant à en faire un programme axé sur la performance à tous les niveaux.

Les changements ont mené à des efforts accrus, concentrés sur les quatre principaux piliers sur lesquels repose le programme de Patinage de vitesse Canada : le respect, la compétition, la responsabilité et le professionnalisme. C’est en mettant l’accent sur l’atmosphère, un élément qu’il peut être difficile de cibler dans un sport en majeure partie individuel, que nous avons obtenu ces résultats. Pour améliorer le concept d’équipe, les entraîneurs de PVC ont travaillé ensemble en vue de créer un plan d’entraînement annuel axé sur le travail d’équipe parsemé de périodes d’entraînement par équipe tout au long de l’année.

Maw souligne que l’objectif est « surtout de veiller à ce que chaque athlète parte sur des bases solides tout en respectant ses coéquipiers et ses compétiteurs, et sache ce que ça signifie de patiner avec la feuille d’érable sur sa combinaison de course. En retour, cela procure à l’athlète l’assurance qu’il peut performer quand ça compte. »

Après les Jeux olympiques de 2014, Maw a commencé à élaborer des indicateurs de performance clé dans le but de déterminer si la performance à la Coupe du Monde était précurseur du succès aux championnats du monde ou aux Jeux olympiques. Il a entre autres analysé les résultats des six saisons précédentes, y compris des milliers de courses.

Ces indicateurs de performance clés sont utilisés par Derek Robinson, conseiller en performance mentale de l’ICS Calgary, pour que l’athlète se concentre davantage sur les performances individuelles et collectives. En informant fréquemment les patineurs de leurs performances d’équipe comparativement aux autres pays, Robinson est en mesure de les motiver à améliorer leur progression individuelle et à contribuer au succès de l’équipe.

Maw et l’équipe de soutien intégré ont modifié de nombreux éléments de l’approche de l’équipe de patinage de vitesse. Afin de mieux pouvoir quantifier la réponse des patineurs à l’entraînement, les entraîneurs de PVC ont peaufiné leur façon de classifier les points à améliorer. Avec une réorganisation de l’approche permettant de surveiller les athlètes, cela a permis aux membres de PVC de se concentrer sur la façon dont chaque athlète répond à l’entraînement. L’attention des athlètes par rapport aux habitudes de l’élite est aussi examinée, ce qui comprend un vaste éventail englobant entre autres le sommeil et la nutrition.

Malgré le nombre infini de façons de surveiller les athlètes, de modifier l’entraînement et de favoriser un environnement collaboratif, tout compte fait, Maw affirme que « dans le fond, ce qui importe, c’est que le patineur puisse livrer sa meilleure performance le jour où ça compte. Nous sommes là pour que ça se réalise et pour les aider à réussir en agissant, et non en comptant sur la chance. »

Les patineurs de vitesse terminent leur saison à Heerenveen, aux Pays-Bas,

à la finale de la Coupe du monde, du 11 au 13 mars. Pour obtenir des résultats à jour, suivez Patinage de vitesse Canada sur Twitter @SSC_PVC.

Institut canadien du sport de Calgary : @csicalgary

Rédigé par Brittany Schussler: @BSchussler

Photo de Dave Holland: @CSICalgaryPhoto

Canadian Sport Institute Calgary, Room 125 Olympic Oval, 2500 University Drive NW, Calgary, Alberta T2N 1N4 Canada