Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Hockey – Montréal, 4 avril 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de hockey a obtenu sa place en finale pour la médaille d’or du Championnat du monde, après avoir vaincu la Finlande 5-3 en demi-finale, dimanche soir, à Kamloops.

Malgré la marque finale, l’affrontement a été beaucoup plus serré que celui opposant les deux formations en ronde préliminaire qui s’était terminé 6-2 en faveur de l’équipe locale. Les Finlandaises n’avaient pas l’intention de donner la tâche facile aux représentantes de l’unifolié.

Après la première période de jeu, les deux équipes étaient nez à nez avec chacune un but en poche. Les Européennes ont été les premières à faire bouger les cordages après 7 minutes de jeu. Les Canadiennes ont répliqué à la 12e minute avec un but de Nathalie Spooner, assistée de Brigette Lacquette et Marie-Philip Poulin (Beauceville).

« Entre les deux périodes, le mot d’ordre était de continuer ce que nous faisions. Nous dominions au niveau des tirs au but, même si le pointage était égal. Notre entraîneuse nous a dit de rester patientes. C’est une équipe contre qui c’est frustrant de jouer », a expliqué Lauriane Rougeau, de Beaconsfield.

« Les Finlandaises ont un système de jeu difficile à jouer, a-t-elle ajouté. Elles jouent du un-trois-un, c’est une grosse trappe. Elles sont physiques partout sur la patinoire et nous n’avons pas beaucoup d’espace pour manœuvrer. Il faut vraiment être patientes. »

Au deuxième tiers, l’Ontarienne Meghan Agosta s’est inscrite à la feuille de pointage, portant la marque à 2-1. Nathalie Spooner n’a pas attendu longtemps au début de la troisième période pour offrir un troisième but au Canada, au grand plaisir des partisans. Les Finlandaises n’avaient cependant pas dit leur dernier mot. Elles ont déjoué la gardienne lavalloise Charline Labonté pour la deuxième fois de la rencontre et n’ont réduit l’avance du Canada qu’à un point.

Jouant le tout pour le tout, les Finlandaises ont ensuite retiré leur femme de confiance de la patinoire alors qu’il restait 5 minutes au chronomètre. Blayre Turnbull et Nathalie Spooner se sont empressées de profiter de l’occasion pour marquer deux fois dans un filet désert et anéantir les chances de l’adversaire.

« Les Finlandaises ont mis beaucoup de pression sur nous. Nous avons eu beaucoup de punitions en fin de troisième période et ça n’a pas aidé. Ç’a été un match enlevant. Je pense que nous avons gardé notre calme malgré tout », a dit Rougeau.

À court de temps, les Finlandaises ont finalement dû se résigner. Elles affronteront donc la Russie lors du match pour la médaille de bronze.

Les Canadiennes, quant à elles, retrouveront leurs grandes rivales américaines en grande finale du Championnat du monde lundi soir. « Ça va être un match physique. Nos duels contre les Américaines sont tous très serrés. Le match de ce soir (dimanche) était un bon test pour demain. Ça va être à nous de mettre la rondelle dans le filet ! » a indiqué Rougeau.

 

– 30 –

Rédaction: Alexandra Piché
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/sportcom
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre