Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Canada Soccer – L’équipe nationale féminine U-20 du Canada tire des leçons précieuses gagnées face à deux adversaires vraiment différents, remportant une victoire 4:1 face aux États-Unis et une défaite 1:0 face à l’Australie.
 
« Chaque match nous a donné l’opportunité de nous dépasser à un autre niveau, ce qui nous aidera sur notre parcours vers la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA en 2018, et pour les joueuses, sur leur parcours vers l’équipe nationale féminine de Canada Soccer, a affirmé Bev Priestman, directrice nationale EXCEL 14-20 de Canada Soccer. Ces joueuses savent qu’à chaque fois qu’elles mettent le maillot, elles doivent pousser pour atteindre de nouveaux niveaux et c’est que nous allons continuer d’exiger de ce groupe en prévision de 2018. »
 
Canada 4:1 États-Unis
L’équipe nationale feminine U-20 du Canada a remporté son match d’ouverture en Australie 4-1 face aux Américaines avec des buts de Sarah Stratigakis (penalty), Jordyn Huitema, Julia Grosso et Florence Laroche.
 
Le Canada et les États-Unis ont fait jouer une jeune équipe, le Canada faisant jouer trois joueuses U-17 et une majorité de l’équipe comptant au moins deux cycles U-20 à venir, alors que les États-Unis ont présenté une équipe U-18.
 
La performance solide du Canada dans ce premier match a démontré comment l’investissement de Canada Soccer dans le système EXCEL continue à développer des joueuses qui proviennent du système régional EXCEL (REX).
 
« Nous sommes vraiment heureux d’avoir marqué quatre buts dans un match international, a affirmé Priestman. Marquer quatre buts démontrent les qualités d’attaque du Canada. En général, nous sommes vraiment satisfaits. »
 
Les buts du Canada ont débuté tôt, commençant par un penalty de Sarah Stratigakis à la cinquième minute. Jordyn Huitema a rajouté un deuxième but à la 22e minute avec un course seule et un tir depuis le haut du rectangle. Florence Laroche a mené le pointage à 3-0 à la 73e minute après avoir contourné la défense et déjouant la gardienne. Le dernier but du Canada a été marqué par Julia Grosso dans un coup franc parfait de l’extérieur du rectangle américain à la 81e minute. Emma Ekix a marqué le seul but des Américaines à la fin du match (90’+3).
 
Le Onze partant du Canada face aux États-Unis consistait de Rylee Foster devant le filet; Emma Regan, Ashley Cathro, Kaela Hansen et Hannah Taylor à la défense; Julia Grosso, Marika Guay et Sarah Stratigakis (capitaine) en milieu de terrain; et Jordyn Huitema, Jayde Riviere et Florence Laroche à l’attaque. Les substitutions du côté canadien ont été Sam Chang pour Guay et Tanya Boychuk pour Huitema à la 46e minute; Gabrielle Carle pour Riviere à la 66e, Maya Antoine pour Regan à la 74e et Vitals Kats pour Grosso à la 85e.
 
Canada 0:1 Australie
Le Canada s’est incline 1-0 face à l’Australie dans son deuxième match, malgré un effort de créer plusieurs opportunité.

« Le match face à l’Australie a été très différent du match des États-Unis dans le sens de ce que nous avons eu ce à quoi nous nous attendions, une équipe très physique, agressive, qui met de la pression, et je crois que c’est ce que nous avons eu, a expliqué Priestman. Les États-Unis ont joué défensivement, ce qui nous a permis de trouver notre rythme d’attaque et de percer leur défense, alors que le match face à l’Australie a été beaucoup plus chaotique et a demandé plus de notre cran canadien, ce que l’équipe a présenté. Nous avons eu plusieurs chances et ce fut l’un de ces matchs au cours duquel le ballon ne se rend pas au fond du filet, mais ce fut tout de même une belle expérience d’apprentissage pour l’équipe. »

Le but de l’Australie a été compté à la 53 minute, lorsque Alex Chidiac a réussi à faire passer le ballon entre les jambes de la gardienne.

Le Onze partant du Canada face à l’Australie était composé de Lysianne Proulx devant le filet; Emma Regan, Ashley Cathro, Olivia Sheppard et Hannah Taylor à la défense; Vital Kats, Samantha Chang et Gabrielle Carle (capitaine) en milieu de terrain; et Lauren Raimondo, Jayde Riviere et Tanya Boychuk à l’attaque. Les substitutions pour l’équipe canadienne furent Sarah Stratigakis pour Riviere, Jessica Lisi pour Cathro et Marika Guay pour Chang à la 46e minute, Julia Grosso pour Kats à la 54e minute; Kaela Hansen pour Sheppard à la 64e minute et Florence Laroche pour Carle à la 70e.

Les joueuses retraitées de l’équipe nationale féminine Carmelina Moscato et Rhian Wilkinson ont été entraîneures pendant les matchs, Moscato dirigeant le match face aux États-Unis, Wilkinson prennant la barre pour le match face aux Australiennes.

Le tournoi à trois nations à Canberra, en Australie a été une étape clé avant les qualifications de la CONCACAF pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018, et a offert au personnel technique de Canada Soccer une opportunité d’évaluer le groupe et de mieux comprendre les besoins du curriculum en prévision des événements majeurs de 2018, de même que les besoins en développement des joueuses sur leur parcours vers l’équipe nationale féminine.

Le programme EXCEL national féminin de Canada Soccer réunit les meilleures avec les meilleures au niveau juvénile national. Opérant à travers les groupes d’âge U-14 à U-17 et U-18 à U-23, le programme est conçu pour livrer une structure et un système de talent alignés qui amènent plus d’excellentes joueuses vers l’équipe nationale féminine du Canada.
 

MEDIA CONTACTS
CONTACTS MÉDIAS

Brad Fougere

Corporate Communications | Gestionnaire, Communications corporatives
bfougere@canadasoccer.com
m. +1 613.299.1587

Richard Scott
Men’s National Teams Program | Programme de l’équipe nationale masculine
rscott@canadasoccer.com
m. +1 613.818.0305

Carrie Croft
Women’s National Teams Program | Programme de l’équipe nationale féminine
ccroft@canadasoccer.com
m. +1 613.406.4986