Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Cyclisme sur route – Montréal, 8 mai 2016 (Sportcom) – La troisième étape du Tour d’Italie de cyclisme sur route, entre Nijmegem et Arnhem aux Pays-Bas, n’a pas été de tout repos pour l’équipe AG2R La Mondiale d’Hugo Houle. Les coureurs ont dû modifier leur stratégie en plein parcours alors qu’un de leurs meneurs a subi une lourde chute l’obligeant à se retirer de la compétition. Le Québécois a conclu l’épreuve dans un peloton formé de 26 coureurs à 6 minutes 3 secondes de l’Allemand Marcel Kittel (Etixx-Quick-Step).

« On vient de perdre un de nos leaders, une pièce maîtresse de notre équipe. C’est évident pour nous que c’est une très grande perte et une grosse déception. Nous allons nous battre en l’honneur de Jean-Christophe Peraud. Que voulez-vous, c’est la course », a fait savoir Houle.

Après 80 kilomètres, Patrick Gretsch, coéquipier du coureur de Sainte-Perpétue, a chuté dans un rond-point. Le Français Jean-Christophe Peraud a percuté son vélo et n’a pas eu le temps de se protéger le visage en tombant au sol. Ce dernier s’est relevé, mais le médecin l’a empêché de repartir.

Hugo Houle a attendu quelques minutes avant de reprendre la course. Ses coéquipiers et lui se sont ralliés autour de Domenico Pozzovivo, l’autre leader de l’équipe, pour terminer l’étape. « C’est sûr que j’avais du retard, mais j’ai été capable de rapidement revenir dans le peloton. Il y a eu plusieurs chutes vers la fin que j’ai réussi à éviter, mais la grosse chute m’a ralenti un peu. J’ai décidé de rentrer tranquillement à la ligne d’arrivée », a jouté le Québécois de 25 ans.

L’Italien Pozzovivo a terminé 40e, dans le peloton de tête de 94 cyclistes, dans le même temps que le vainqueur. « C’était important d’éviter les chutes et ne pas perdre de temps. C’est un échec pour nous. Mais bon, Domenico a terminé dans le peloton de tête alors c’est le seul point positif de la journée », a consenti Houle.

Pour une deuxième journée consécutive, Kittel s’est imposé au sprint à la fin du parcours de 190 kilomètres et a conservé son maillot rouge. Il a remporté la troisième étape devant les Italiens Elia Viviani (Sky) et Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo). De plus, grâce à ses dix secondes de bonus, il a réussi à mettre la main sur le maillot rose.

Au classement général, c’est maintenant le nom de Kittel qui trône au sommet de la liste avec neuf secondes d’avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) et 15 secondes sur le Costaricain Andrey Amador Bikkazakova (Movistar).

De son côté, le Canadien Hugo Houle occupe provisoirement le 152e rang du classement général. Le cycliste était satisfait de sa journée, malgré ce bouleversement. « J’ai fait ce que j’avais à faire. Pour les chutes, ça fait partie du sport. Un grand tour, c’est une grande aventure et nous ne savons jamais ce qui peut arriver. C’était une journée un peu plus sombre. Nous allons continuer pour aller chercher de beaux moments dans les prochaines étapes qui nous attendent en Italie. »

Les cyclistes auront maintenant une journée de repos avant de reprendre la compétition mardi pour une course de 200 kilomètres entre Catanzaro et Praia a Mare.

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/sportcom
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre