Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski de fond Canada – Valjas termine 11e, Beatty ravie de son meilleur résultat en carrière avec une 15e place au sprint—

CANMORE, Alberta—Len Valjas a tendu les bras en guise de soulagement lorsqu’il a traversé la ligne d’arrivée de sa vague semi finale de l’épreuve de sprint style classique disputée sur l’exigent parcours du Centre nordique de Canmore où il a pris le 11e rang de la journée.

C’était le deuxième meilleur résultat de la journée du Torontois âgé de 27 ans qui a manqué de près les rondes éliminatoires de la Coupe du monde à quelques reprises cette saison.

Spécialiste du sprint, Valjas n’a réussi à se qualifier parmi les 30 premiers que quatre fois cette saison et a terminé au 31 rang à trois occasions.

« Mes bras tendus étaient mon avion et un signe de soulagement pour moi, » a dit Valjas.  « Je le fais à la fin de chaque épreuve de distance et aujourd’hui le parcours sprint était particulièrement difficile.  J’ai tout donné et je suis satisfait de ma performance.

« C’est un rêve devenu réalité pour moi que de me retrouver en semi finale pour la deuxième fois seulement cette saison et je n’aurais pu choisir une meilleure journée pour le faire.  Ma saison aurait pu être grandiose mais j’ai eu de la difficulté à passer aux vagues d’élimination. »

Valjas a été puissant lors des deux montées et a bien négocié les descentes pour prendre le 18e rang de la qualification sur des conditions de neige qui se détérioraient à mesure que les températures printanières se faisaient ressentir.  Les deux premiers de chaque vague passent à la ronde suivante.  Valjas a pris le troisième rang de sa vague quart de finale mais a accédé à la semi finale après avoir enregistré l’un des deux temps les plus rapides suivants.

Sa journée de travail s’est terminée après avoir passé le fil d’arrivée en cinquième place de sa semi finale disputée sur une boucle de 1,5km du fameux Centre nordique de Canmore qui accueille les quatre dernières étapes de huit de l’édition inaugurale du Ski Tour Canada.

« J’ai utilisé la même stratégie de rester à l’arrière lors des deux vagues.  Lors de la deuxième montée j’épuisais mon réservoir et j’utilisais la descente pour attaquer au sprint final.  Tout s’est bien déroulé en quart de finale mais je n’avais plus rien pour la semi finale.  Une poussée supplémentaire au sommet de la montée peut créer un écart de 15 mètres avec le groupe pour la descente.  J’ai fait tout ce que je pouvais et je suis satisfait d’obtenir ce résultat avant la fin de la saison. » 

Le meneur au classement des épreuves sprint de la Coupe du monde, Federico Pellegrino a remporté la cinquième étape.  Le Norvégien Eirik Brandsdal a fini deuxième tandis que le Français s’est emparé de la dernière place sur le podium. 

Quatrième au classement provisoire du Ski Tour Canada à la conclusion des quatre premières épreuves disputées au Québec, Alex Harvey s’est aussi qualifié pour les rondes d’élimination mais était insatisfait de son 21e rang après avoir été stoppé en quart de finale.

« Très déçu du résultat d’aujourd’hui, d’autant plus que je perds un temps précieux sur ceux que je poursuivais et ceux que j’avais réussi à éloigner à Québec gagnent du terrain, » a dit l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges au Québec

Harvey a glissé d’un rang, en cinquième, au classement du Tour.  

L’entraîneur chef de l’équipe canadienne, Justin Wadsworth, ne craint pas que Harvey sera de retour et sera affamé pour la sixième étape prévue mercredi, un pénible skiathlon de 30km qui saura distinguer les hommes des garçons.

« C’est une journée douce-amère.  On souhaite toujours avoir quelqu’un en finale qui vise le podium mais c’est tout de même un Tour et il ne faut pas s’emballer.  Il faut accumuler les positifs de chaque journée et lorsqu’on est stoppé en quart de finale on se dit qu’on aura plus de temps pour récupérer en vue de la prochaine épreuve, » a dit Wadsworth. 

« Il est certain qu’on ne veut pas perdre de temps sur les meneurs, mais il reste encore beaucoup d’épreuves sur un parcours très très exigeant donc il n’y a aucun stress à avoir.  L’épreuve de demain sera extrêmement difficile et les conditions de neige changeantes de l’exigeant parcours feront en sorte qu’on puisse perdre de une à deux minutes si on ne se sent pas au sommet de la forme.  Alex est solide.  Il sera furieux.  Il est en excellente condition physique et je n’ai aucun doute qu’il saura se redresser et qu’il sera prêt demain. »

Bien que Valjas ait obtenu le meilleur résultat de l’équipe canadienne, le top-15 de la recrue Dahria Beatty est certainement le fait saillant de la journée. 

Une journée après avoir célébré son 22e anniversaire, Beatty s’est non seulement qualifiée pour les rondes éliminatoires pour la première fois en Coupe du monde, elle est passé à un cheveux d’obtenir son laissez-passer de « perdante chanceuse » pour la semi finale grâce à son chrono.

Alignée à côté des meilleures du sport au départ, la résidente de Whitehorse était tout sourire après avoir enregistré son meilleur résultat en carrière, une 15e place, contre la crème de la crème du ski de fond.

« J’avais beaucoup d’énergie.  Les entraîneurs m’ont dit de juste skier et de ne pas avoir peur de me retrouver à l’avant.  Je me suis retrouvée à l’avant au début.  Les trois meilleures m’ont rattrapé en haut de la montée mais j’ai continué à pousser, » a dit Beatty.

Se retrouvant en quatrième place sur six concurrentes, Beatty a profité d’une chute de la meneuse de la Coupe du monde, Therese Johaug, au bas de la première descente qui a fait quelques victimes.

« Quand Johaug est tombée, elle a réussi à me ramener un peu.  J’ai poussé très fort et j’ai manqué la positon de « perdante chanceuse » par trois dixièmes de seconde.  Mon meilleur résultat à un Championnat du monde junior est une 15e place et d’obtenir le même classement en Coupe du monde est extraordinaire. » 

Les Norvégiennes sont raflé le podium.  Maiken Caspersen Falla a remporté l’épreuve.  Astrid Uhrenholdt Jacobsen a pris le deuxième rang tandis qu’Invild Flugstad Oestberg est montée sur la troisième marche du podium.    

Beatty est la quatrième jeune Canadienne à profiter d’une position sur la grille de départ d’une épreuve de Coupe du monde en sol canadien pour offrir une incroyable performance.

La semaine dernière au Québec, Knute Johnsgaard de Whitehorse et Maya-MacIsaac-Jones d’Athabasca en Alberta se sont tous deux qualifiés pour les rondes éliminatoires de la Coupe du monde pour la première fois de leurs carrières.  Jesse Cockney de Canmore en Alberta a aussi enregistré son meilleur résultat en carrière avec une 10e place lors du sprint disputé à Québec.   

Le tout premier Ski Tour Canada, qui sert également d’épreuves finales de la Coupe du monde, est composé de huit épreuves disputées dans quatre sites nordiques canadiens renommés en débutant par Gatineau au Québec pour se déplacer ensuite vers Montréal et Québec et se terminer avec la présentation des quatre dernières épreuves à Canmore en Alberta.  L’évènement se déroule sur une période de 12 jours du 1er au 12 mars. 

Résultats masculins détaillés et résultats canadiens: http://bit.ly/1nuXbXa

Résultats féminins détaillés et résultats canadiens: http://bit.ly/24PlNvH

SFC est l’organisme directeur du ski de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres, regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux y compris ceux des équipes nationales de ski de fond et de ski paranordique.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise,  Haywood Securities Inc., AltaGas et Mackenzie Investments ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, SFC forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur SFC, veuillez nous visiter à www.cccski.com.

*****

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Médias et relations publiques

Ski de fond Canada

T: 403-620-8731