Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Natation Canada – BUDAPEST, Hongrie – Le relais canadien du 4×100 m libre mixte s’ajoute à la soirée déjà occupée du Canada aux Championnats du monde FINA après s’être qualifié en 3e position ce matin.

Le Canada aura sept courses ce soir, quatre finales et trois demi-finales.

L’équipe composée de Yuri Kisil, Markus Thormeyer, Sandrine Mainville et Chantal Van Landeghem a complété la distance en 3:25, 07, derrière les Pays-Bas et les États-Unis.

« Je pense que tout le monde a fait ce qu’il devait faire, nous avons tous réalisé de bons temps. Se classer troisième est tout ce que nous pouvons demander, » a dit Kisil du Centre de haute performance – Vancouver. « Nous sommes tous de bons amis et nous nous faisons tous confiance. »

Kisil, Mainville et Van Landeghem avaient aidé le Canada à remporter le bronze lors de la première édition de cette épreuve en 2015.

« Chaque fois que je prends part à un relais, je l’apprécie vraiment parce que c’est super d’avoir des gens avec vous qui vous encourage et sentir leur énergie, » a dit Mainville du CHP-Ontario. « On se connait depuis longtemps et nous avons beaucoup de plaisir ensemble. »

Le relais et quatre nageurs de 50 m se joindront à Kylie Masse, Hilary Caldwell et Penny Oleksiak ce soir.

Masse et Caldwell seront de la finale du 200 m dos. Vendredi, Masse a abaissé la marque canadienne et est classée 2e derrière l’Australienne Emily Seebohm. Caldwell partira de la 8e position.

Oleksiak a aussi abaissé le record canadien ce vendredi. Elle est classée 4e au 50 m papillon.

Michelle Toro s’est classée 6e au 50 m libre après avoir réussi son meilleur temps personnel lors des préliminaires en 24,64.

« Je suis très heureuse de cette course. C’est génial, mon objectif en venant ici était de réussir mon meilleur temps en préliminaire, » a dit la Torontoise de 26 ans. « Mon objectif ce soir est de faire la finale et nager un peu plus vite. Je veux le record canadien. »

Toro cherche à battre le record canadien de 24,39 établi par sa partenaire du CHP-Ontario Chantal Van Landeghem en 2015

« Je veux aussi avoir du plaisir, profiter de la foule et réussir une autre bonne course. »

Mainville s’est aussi qualifiée pour les demi-finales du 50 m libre. La nageuse de 25 ans de Boucherville, Qué., partira de la 15e position après avoir réussi un temps de 24,99.

Javier Acevedo de Scarborough, Ont., sera des demi-finales du 50 m dos grâce à un meilleur temps personnel de 25,16 secondes, à seulement 0,03 du record canadien détenu par Russell Wood depuis 2015. Il partira de la 15e place ce soir.

« J’ai l’impression que c’est ma meilleure course de la semaine, » dit-il. « Je me sentais bien, je pense que je peux travailler mes 10 derniers mètres et améliorer mon rythme, et ça devrait aller. »

Rachel Nicol de Lethbridge, Alta., était la 3e Canadienne a se classé en 15e place pour les demi-finales. Nicol a réussi un temps de 31,02 au 50 m brasse.

« Je suis passée, alors espérons que je serai plus vite ce soir, » a dit celle qui avait réussi un temps de 30,85 à la compétition Mel Zajac à Vancouver en mai dernier. Le 50 m est plus excitant et agressif. Ce serait génial de faire un meilleur temps ce soir, avec ce genre d’environnement je serai capable de nager un peu plus vite, nous verrons. »

Les Championnats du monde FINA se poursuivent jusqu’à dimanche. Les finales commencent à 11 h 30, heure de l’Est, et sont diffusées en anglais à /www.cbc.ca/sports/olympics/summer/aquatics> http://www.cbc.ca/sports/olympics/summer/aquatics et en français sur le Facebook de Radio-Canada Sports.

Résultats complets : http://www.omegatiming.com/Competition?id=000111010AFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF&day=7


Nathan White
Senior manager, Communications, Swimming Canada
Gestionnaire supérieur des communications, Natation Canada
t. +1 613-260-1348 x2002 | m. +1 613-866-7946 | nwhite@swimming.ca