Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Cycling Canada Cyclisme – Après avoir qualifié un athlète aux Jeux de Londres, le Canada sera à nouveau bien représenté à la course sur route masculine des Jeux
 
 
(Ottawa, ON – le 18 janvier 2016) – Cyclisme Canada vient juste de recevoir la confirmation de la part de l’UCI (Union cycliste internationale) que le Canada a obtenu trois places de quota pour la course sur route masculine des Jeux olympiques de Rio de 2016. De ces trois places réservées au Canada, un coureur aura droit de participer au contre-la-montre individuel.
 
Les trois coureurs sélectionnés feront partie du groupe de 145 athlètes participant à la course sur route. Cette épreuve olympique de 256 km à Rio, qui sera disputée le 6 août, sera une des courses olympiques les plus dures parmi celles des récents Jeux olympiques, à cause de ses nombreuses côtes et sections pavées.
 
Le départ de la course sera situé à Copacabana, et les coureurs longeront la côte puis boucleront quatre tours du difficile circuit du parc national de Grumari avant de revenir sur la côte vers Copacabana, pour arriver sur le très ardu circuit de Vista Chinesa qui traverse la forêt de Tijuca. Pendant les trois boucles du circuit de Vista Chinesa, le peloton masculin aura à affronter une côte longue de 8,9 km qui a une inclinaison allant de 4 à 10%. Et une fois bouclés les tours de circuit de Chinesa, la course reviendra le long de la plage d’Ipanema pour déboucher sur l’avenue Avenida Atlantica, qui jouxte la plage de Copacabana, où se trouvera la ligne d’arrivée.
 
Et le 10 août, le seul Canadien participant au contre-la-montre débutera son parcours à Pontal, puis se dirigera vers le parc national de Grumari où il bouclera deux tours du circuit de 24 km avant de revenir à Pontal pour la fin de la course. Le circuit olympique proposé n’est pas un parcours typique de contre-la-montre, car il se caractérise par une côte abrupte de 1,2 km, suivie d’une montée plus graduelle de 2,1 km.
 
Le Canada a réussi à qualifier trois athlètes pour la course sur route olympique grâce à sa deuxième place au Tour des Amériques de l’UCI en date du 31 décembre. Cette excellente position découle en grande partie des bons résultats obtenus la saison dernière aux épreuves nord-américaines sanctionnées par l’UCI par les nombreux cyclistes professionnels canadiens qui représentaient leurs équipes commerciales respectives. Le bon classement de l’UCI du Canada est également dû à l’effort canadien, subventionné par le Fonds Combler l’écart («Bridge the Gap), qui a permis d’intensifier la participation canadienne au dernier Championnat continental sur route, produisant ainsi de bons résultats.
 
«C’est fantastique de pouvoir jouir à nouveau de trois places à la course sur route masculine, places que nous avions jusqu’aux Jeux olympiques de Beijing. Mais à cause des restrictions budgétaires, nous ne sommes malheureusement pas en position de consacrer un financement conséquent à nos programmes masculins de cyclisme sur route. Cependant, grâce au soutien des équipes commerciales nord-américaines et à l’aide de fantastiques organisations comme Global Relay Bridge the Gap, nous avons pu nous assurer de ces trois places de qualification» a déclaré Jacques Landry, directeur de la haute performance de Cyclisme Canada, qui a ajouté : «Notre travail va maintenant consister à sélectionner les coureurs qui seront les plus compétitifs dans la course sur route masculine et au contre-la-montre, tout en tenant compte de la cohésion de l’équipe.»
 
«Avoir assuré tôt notre quota nous donne le temps de travailler davantage en collaboration avec nos meilleurs athlètes et avec leurs équipes commerciales professionnelles, afin d’assurer que nous aurons bien les bons coureurs à Rio, et qu’ils suivront un programme adéquat pour se préparer aux Jeux olympiques» a expliqué Kevin Field, gérant des coureurs d’élite sur route de Cyclisme Canada. «Nous avions prévu cette annonce. Nos coureurs sont enthousiastes à l’idée que les parcours seront pleins de défis, car nous avons des gars qui peuvent être très compétitifs. La procédure interne visant à choisir nos trois meilleurs coureurs est bien amorcée», a ajouté le gérant des coureurs d’élite sur route.
 
Les places de quota pour la course sur route féminine et le contre-la-montre féminin seront annoncées le 1er juin par l’UCI, après la date limite des qualifications qui est le 31 mai.
 
À PROPOS DE CYCLISME CANADA
Cyclisme Canada est l’organisme régissant le cyclisme de compétition au Canada. Fondée en 1882, Cyclisme Canada a pour objectif de mettre en place et de soutenir un système efficace qui forme des cyclistes canadiens de talent capables de décrocher des médailles aux Jeux olympiques, aux Jeux paralympiques et aux Championnats du monde. Avec la vision de devenir d’ici 2020 un des pays les plus performants en cyclisme, jouissant de performances internationales améliorées, profitant d’une participation nationale accrue et organisant des événements de niveau mondial, Cyclisme Canada gère les équipes canadiennes, accueille des événements nationaux et internationaux, et administre les programmes communautaires visant à promouvoir le cyclisme au Canada. Pour plus d’informations, consultez s’il vous plaît www.cyclismecanada.ca
 
– 30 –
 
Guy Napert-Frenette
Communications
Cycling Canada Cyclisme
Cell. 403 669-5015
guynf@performancepr.ca