Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Cyclisme Canada – CALI, le 18 février 2017 – Équipe Canada a terminé avec trois performances se classant dans le top 10 lors de la première journée de la Coupe du Monde à Cali, en Colombie.
 
L’équipe de sprint féminine, composée de Kate O’Brien (de Calgary, Alberta) et d’Amelia Walsh (de Ayr, Ontario) a terminé avec une septième position. L’athlète de BMX Amelia Walsh en était à sa première compétition internationale, après seulement neuf semaines dans le programme de piste.
 
«Je ne savais pas si ça allait bien fonctionner. C’était nouveau pour moi d’être deuxième, donc c’était bien de pouvoir le tester avec Walsh. C’est un peu terrifiant d’être la plus ancienne maintenant, mais je dois continuer à donner mon 100% et accepter ce rôle» a avoué O’Brien.
 
Du côté du sprint chez les hommes, l’olympien Hugo Barrette (des îles de la Madeleine) était accompagné de Stefan Ritter (d’Edmonton, Alberta) et de Patrice St-Louis Pivin (de Sherbrooke, Québec), qui en étaient à leur première participation à une coupe du monde. Le trio a réussi à terminer 9e et Barrette a eu le temps le plus rapide lors des qualifications.
 
«Ça faisait longtemps que je n’avais pas participé à une compétition donc j’étais assez nerveux. C’était une nouvelle équipe mais nous avons bien réussi avec un temps de 44 secondes, ce qui est génial pour le Canada. Si on se compare aux meilleurs au monde nous étions 9e et bien entendu on voulait se rendre plus loin, mais je suis vraiment satisfait du progrès que nous avons fait cette saison, surtout si on considère que notre équipe a été formée il y a seulement 4 mois. J’ai senti que j’ai été vite et j’ai eu le meilleur deuxième tour de tous les coureurs» a commenté Barrette.

Dans les compétitions individuelles, Stephanie Roorda (de Vancouver, CB) a terminé en force en prenant la 8e position dans l’épreuve omnium. Dans l’épreuve de course aux points, Roorda a remporté deux sprints intermédiaires, ce qui a amélioré son classement.
 
«Dans la course finale, je sentais que je n’avais plus rien à perdre puisque j’étais si loin derrière au niveau des points. Physiquement, je ne me sentais pas à mon meilleur car j’ai eu une grippe la semaine dernière. Je voulais simplement finir l’omnium sur une bonne note et me préparer pour la poursuite par équipes.»
 
À propos de Cyclisme Canada
Cyclisme Canada est l’organisme régissant le cyclisme de compétition au Canada. Fondé en 1882, Cyclisme Canada a pour objectif de mettre en place et de soutenir un système efficace qui forme des cyclistes canadiens de talent capables de décrocher des médailles aux Jeux olympiques, aux Jeux paralympiques et aux Championnats du monde. Avec la vision de devenir un des pays les plus performants en cyclisme d’ici 2020, jouissant de performances internationales améliorées, profitant d’une participation nationale accrue et organisant des événements de niveau mondial, Cyclisme Canada gère les équipes canadiennes, accueille des événements nationaux et internationaux, et administre les programmes communautaires visant à promouvoir le cyclisme au Canada. Les programmes de Cyclisme Canada sont rendus possibles grâce au soutien des partenaires corporatifs suivants : Global Relay, Lexus Canada, Mattamy Homes, Louis Garneau et Bear Mountain Resort, ainsi que par le gouvernement du Canada, À Nous le Podium, le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien.
 

-30-

 
Source : Cyclisme Canada
Informations :
Karine Bedard l Cyclisme Canada l 613-248-1353 x 2617 l karine.bedard@cyclingcanada.ca