Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Patinage de vitesse sur longue piste – Montréal, 13 novembre 2016 (Sportcom) – Le patineur de vitesse sur longue piste Laurent Dubreuil a dressé un bilan positif de son passage à la Coupe du monde de Harbin, en Chine. Dimanche, il a terminé cinquième du 500 m. Ivanie Blondin est quant à elle montée sur la plus haute marche du podium du départ en groupe.

Le Russe Pavel Kulizhnikov a remporté la médaille d’or au 500 m grâce à un chrono de 34,98 s. Le Chinois Gao Tingyu (+0,01 seconde) a mis la main sur l’argent et le Sud-Coréen Kim Tae-yun (+0,10 seconde) sur le bronze.

« Les temps sont un peu plus vites avec deux patineurs sous les 35 secondes. Le groupe était beaucoup plus fort à cause des quatre gars du groupe B d’hier [samedi] qui sont montés dans le groupe A et qui ont été excellents, a fait savoir Laurent Dubreuil. Le Chinois, deuxième, est d’âge junior. C’est la première fois en 14 ans qu’un junior gagne une médaille en Coupe du monde longue piste. Être aussi bon à cet âge, c’est exceptionnel à cause de toute la maturité physique que ça prend pour cette discipline. »

Laurent Dubreuil a abaissé son temps de samedi sur cette distance en franchissant la ligne d’arrivée en 35,20 s, soit à 0,22 seconde de Kulizhnikov. « C’était une bonne course. J’ai mieux respecté mon plan de match même si ce n’était pas parfait. Un bon départ et un bon premier virage, mais mon dernier 300 m était moins réussi que la veille. J’ai gagné en vitesse au début », a ajouté le patineur de Lévis.

Le Saskatchewanais William Dutton (35,48 s), le Montréalais Christopher Fiola (35,59 s) et l’Albertain Gilmore Junio (35,59 s) ont respectivement terminé 14e, 18e et 19e.

Classement général prometteur

Après seulement deux courses sur le circuit de la Coupe du monde 2016-2017, Laurent Dubreuil est déjà satisfait de son rang provisoire.

« Je suis cinquième à égalité avec Gao Tingyu. C’est très enviable. Je n’ai jamais fait autant de points à ma première Coupe du monde de la saison, a rapporté l’athlète. C’est 14 de plus que les deux dernières saisons. J’aurais aimé faire un podium, mais la glace est brisée et je rivalise avec les meilleurs au monde. Je suis déjà assez haut dans le classement et si je peux couper un rang ou deux, je pourrai commencer à parler de médailles. »

Pour continuer sur cette voie, Dubreuil devra travailler sur sa cheville gauche qui lui cause quelques problèmes techniques dans son premier virage sur le 500 m.

« J’ai un problème récurrent depuis un et demi. L’an passé, j’avais beaucoup de difficulté dans mon premier virage intérieur. C’est purement technique, mais c’est influencé par le physique. Ma cheville ne veut pas faire le mouvement que mon cerveau demande. Comme au départ nous courrons presque sur la glace, j’ai de la difficulté dans la transition quand j’arrive dans le virage. C’est vraiment au 500 m parce que le départ du 1000 m est plus loin », a expliqué l’athlète de 24 ans.

Noémie Fiset se démarque au 500 m

Noémie Fiset, de Québec, a terminé première du 500 m groupe B avec un chrono de 39,40 s. Elle a devancé la Chinoise Shi Xiaoxuan (+0,30 seconde) et la Japonaise Saori Toi (+0,46 seconde). Également en action dans ce groupe, l’Albertaine Kaylin Irvine (40,29 s) a pris le neuvième rang.

Du côté masculin, le Sherbrookois Alex Boisvert-Lacroix a conclu en 11e place du 500 m groupe B avec un temps de 35,97 s, un retard de 0,34 seconde sur le patineur le plus rapide, le Néerlandais Kjeld Nuis (35,63 s). Le Sud-Coréen Mo Tae-bum (+0,02 seconde) et l’Italien David Bosa (+0,05 seconde) ont respectivement fini deuxième et troisième.

Au 1500 m féminin groupe B, le Canada avait trois représentantes. L’Albertaine Brianne Tutt a gagné la course en 2 min 0,27 s devant la Japonaise Nao Kodaira (+0,50 seconde) et l’Allemande Roxanne Dufter (+0,95 seconde). Béatrice Lamarche, de Québec, a pour sa part fini 15e en 2 min 4,46 s (+4,19 secondes). Fiset n’a pas pris le départ.

Départ en groupe

L’Ontarienne Ivanie Blondin a été la meilleure du départ en groupe avec un temps de 8 min 29,56 s. L’Italienne Francesca Lollobrigida (+0,15 seconde) a fini deuxième et la Sud-Coréenne Kim Bo-reum (+0,50 seconde) troisième. Béatrice Lamarche a pris la 19e place (9 min 2,57 s).

Chez les hommes, l’Ontarien Jordan Belchos a terminé au pied du podium à 12,98 secondes du médaillé d’or, le Sud-Coréen Lee Seung-hoon (7 min 15,22 s). Le Français Alexis Contin (+0,06 seconde) et l’Italien Fabio Francolini (+0,18 seconde) ont terminé deuxième et troisième. Olivier Jean, de Lachenaie, pointe au 14e rang (+5,76 secondes).

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre