Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

(28 juin 2022) – Rylan Wiens et Nathan Zsombor-Murray ont marqué l’histoire mardi en remportant la médaille de bronze au 10 m synchro, à la piscine de Budapest, en Hongrie. C’était la première fois que des plongeurs canadiens montaient sur le podium des Championnats du monde à cette épreuve du côté masculin.  

Ils ont obtenu un pointage de 417,12 pour leurs six plongeons et ont terminé un peu plus de 10 points derrière les Britanniques Matthew Lee et Noah Williams (427,71), qui ont pris place sur la deuxième marche du podium.  

Les Chinois Yang Hao et Lian Junjie ont triomphé avec un total de 467,79 points.  

« Je suis vraiment content de la façon dont nous avons plongé. C’était notre objectif de gagner une médaille ici et il est devenu réalité. C’était un moment vraiment spécial pour nous », s’est exclamé Rylan Wiens, originaire de la Saskatchewan.  

Après leurs trois premiers sauts de la plateforme, les Canadiens occupaient le quatrième rang. Ils ont réussi à remonter au troisième échelon après leur quatrième plongeon et à protéger leur place sur le podium jusqu’à la fin.  

« Nos deux avant-derniers plongeons étaient vraiment solides. À notre dernier plongeon, nous savions que nous étions troisièmes et que nous avions besoin d’un bon plongeon pour conserver notre position. Nous avons tenté de rester calmes et de le réussir. Nous l’avons fait et en sortant de l’eau nous nous sommes dit : ‘oh, je pense que c’est une médaille!’ Et ça en était une! Nous avons fait l’histoire », a raconté Nathan Zsombor-Murray, de Pointe-Claire, au Québec.  

Au tour préliminaire, le duo représentant l’unifolié avait déjà annoncé ses couleurs en terminant quatrième avec un total de 377,88. Il n’était alors qu’à moins de deux points de la troisième place.  

« Même avant les préliminaires, nous savions que nous avions une chance de nous battre pour une médaille lors de la finale. Nous visions donc seulement de nous qualifier. Nous avons gardé de l’énergie pour la finale et nous avons réussi. Ça s’est passé exactement comme nous l’avions prévu », a indiqué Wiens.  

Les deux plongeurs n’ont commencé à partager la plateforme que cette année, mais ont tout de suite développé une bonne complicité. Déjà à l’entraînement, la compatibilité de leurs styles laissait présager un avenir prometteur pour le Québécois de 19 ans et le Saskatchewanais de 20 ans. Ils l’ont prouvé aujourd’hui en montant sur le podium.  

« Nous ne plongeons pas ensemble depuis longtemps. C’était seulement notre deuxième compétition internationale ici, mais nous sommes amis depuis l’âge de 12 ans. Nous avons voyagé ensemble quand nous étions au niveau junior, puis senior. Nous nous sommes côtoyés dans de grands événements comme les Jeux olympiques de Tokyo. Nous tournons tous les deux rapidement dans les airs. Nous avons un style similaire. Je me sens comme si nous plongions ensemble depuis longtemps déjà », a avoué Rylan Wiens.  

Les Championnats du monde ne sont pas terminés pour les deux jeunes athlètes. Ils seront de retour sur la plateforme samedi pour le début de la compétition individuelle masculine.  

Ils approchent tous deux l’événement avec calme. Ils espèrent se tailler une place en demi-finale, puis en finale, mais ne souhaitent pas se mettre de pression de résultat. Leur objectif principal est de plonger du mieux possible, en espérant que ça les mène sur le podium pour une deuxième fois cette semaine à Budapest.  

Mercredi, Margo Erlam et Mia Vallée seront en action au tremplin de 1 mètre.  

Pour les résultats complets, visitez : https://www.fina.org/competitions/2902/19th-fina-world-championships-budapest-2022/results?disciplines=DV&event=30b61a30-9e53-44fb-97c3-4de2958e2265 

Un calendrier détaillé des épreuves est aussi disponible sur le site web de la FINA

 À propos de Diving Plongeon Canada 

Diving Plongeon Canada (DPC) a été fondé en 1967 comme organisme à but non lucratif, afin de promouvoir la croissance du sport du plongeon et sensibiliser la population canadienne à ce sport. À titre de membre de la FINA, l’organisme mondial directeur des sports aquatiques, DPC contribue à développer des normes d’excellence pour le plongeon à l’échelle de la planète et soutient les règlements de la compétition internationale. DPC partage un engagement national à faire progresser l’art et le sport du plongeon, en plus de s’efforcer à positionner le Canada au premier rang à l’échelle mondiale.  

Pour de plus amples renseignements, visitez : www.diving.ca

-30- 

Pour de plus amples renseignements : 

Maëlle Dancause
Gestionnaire des communications
Diving Plongeon Canada
514-475-4540 |  maelle@diving.ca