Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Swimming Canada​ – LAC BALATON, HONGRIE – Eric Hedlin a pris le 14e rang à l’épreuve du 5 km en eau libre, la première épreuve de natation des Championnats du monde FINA en Hongrie.

Hedlin, de Victoria, se trouvait entre la 6e et la 26e place pendant la course, il a touché la plaque à 54 minutes et 56,9 secondes. 62 nageurs originaires de 40 pays ont participé à l’épreuve.

« Je voulais commencer en bonne position. Mes épaules se sont raidies et je me sentais rigide très tôt. Après le premier tour, je suis devenu plus détendu et j’ai commencé à dépasser d’autres nageurs, » a dit l’athlète de 24 ans.

« Je me suis fait enfermer un peu pendant le 2e tour, car je ne me suis pas mis en bonne position au début. J’aurais pu terminer dans les 7 premier si je m’étais mieux placé. »

Le Français Marc-Antoine Olivier a remporté l’épreuve en 54:31, 4, résistant à une poussée de l’Italien Mario Sanzullo (54:32, 1), alors que le Britannique Tomothy Shuttleworth (54:42, 1) s’est séparé du peloton pour enlever le bronze.

« Je suis content de la fin de ma course. Avec 1000 mètres à faire, je dépassais des gens à droite et à gauche, mais j’étais trop loin. Je voulais terminer dans le top 10 ou le top 7, mais c’est une expérience d’apprentissage. Je suis arrivé ici en pleine forme, mais je dois encore travailler sur certaines choses. Je suis confiant en l’avenir, mais je suis déçu de cette course. »

L’entraineur de distance et d’eau libre de Natation Canada Mark Perry dit que l’effort était là, mais que Hedlin doit encore travailler sur certains aspects techniques.

« Être 14e au monde c’est un bon résultat. Il reste encore quelques habiletés qu’il faille travailler avec Eric, particulièrement lors des virages aux bouées. Il se connait, il sait qu’il a ce qu’il faut pour monter sur le podium, » a dit Perry. « Il y a mis l’effort, c’est seulement de petits problèmes tactiques et techniques qu’il faudra travailler. »

Perry se concentre sûr que l’équipe pourra apprendre de ces Championnats du monde.

« L’objectif de l’équipe en venant ici est de continuer de progresser. Pour être de niveau mondial, il faut s’améliorer de compétition en compétition. L’une des choses que nous essayons de faire ici est de donner à chaque athlète les commentaires appropriés sur leurs tactiques et techniques. Nous utilisons la science du sport et des analyses vidéos afin de pouvoir nous assoir avec eux à la fin de la course et les rendre meilleurs pour la prochaine. »

« Chaque athlète ici a encore des courses à nager plus tard cet été. Il y a des coupes de monde au Canada et les Jeux FISU. Nous espérons pouvoir apprendre de cette expérience et aller de l’avant. »
Hedlin avait remporté l’argent dans cette épreuve lors des Championnats du monde de 2013 à Barcelone.

Le 10 km des femmes a lieu demain à 4h Heure de l’Est et les Canadiennes Stephanie Horner et Jade Dusablon seront sur la ligne de départ.

Les Championnats du monde FINA se déroulent à Budapest jusqu’au 30 juillet et seront retransmis sur internet par CBC à http://www.cbc.ca/sports/olympics/summer/aquatics

Pour information:
Nathan White
NWhite@swimming.ca