Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

U Sports – TORONTO (U Sports) – Il ne reste que trois week-ends au calendrier 2016 du football de U Sports et huit équipes toujours dans la course pour la 52e Coupe Vanier ArcelorMittal Dofasco. Voici un aperçu des finales de conférence qui seront disputées samedi.

EN ROUTE VERS LA COUPE VANIER ARCELORMITTAL DOFASCO
 

Six des sept équipes locales se sont imposées le week-end dernier lors des demi-finales de conférence, y compris Mount Allison 27, Acadia 18; Montréal 42, McGill 0; Laval 39, Concordia 14; Western 51, Carleton 24; Wilfrid Laurier 21, McMaster 19; Calgary 47, Saskatchewan 17. La seule surprise est survenue à Regina, les champions canadiens en titre de UBC l’emportant par 40-34 contre les Rams, qui avaient pourtant terminé au sommet du classement de Canada-Ouest.
 

Ces résultats ont mis la table pour les finales de conférence suivantes ce samedi:
 

Coupe Loney (14:00 HNA): Mt Allison (4-5) à No. 10 StFX (7-1) (Bell Aliant Fibe TV1 & AUStv.ca)
Coupe Dunsmore (14:00 HNE): No. 1 Laval (8-1) à No. 2 Montréal (8-1) (TVA Sports)
Coupe Yates (13:00 HNE): No. 5 Laurier (8-1) à No. 3 Western (8-1) (CHCH & OUA.TV)
Coupe Hardy (13:00 HNR): UBC (4-5) à No. 6 Calgary (7-2) (Shaw TV/Access & CanadaWest.TV)
 

Les gagnants de samedi obtiendront leur billet pour les demi-finales nationales – la Coupe Uteck (SUO à RSEQ) et la Coupe Mitchell ArcelorMittal Dofasco (SUA à Canada-Ouest) – prévues pour le 19 novembre à 12h30 HNE (Uteck) et 16h HNE (Mitchell). La saison 2016 du football de U Sports culminera le 26 novembre avec la Coupe Vanier ArcelorMittal Dofasco au Stade Tim Hortons à Hamilton, à 13h HNE.
 

TVA Sports et Sportsnet assureront à nouveau la couverture en direct des demi-finales et du match de championnat de U Sports.
 

Toute l’information concernant la 52e Coupe Vanier est disponible à coupevanier.com.

FINALES DE CONFÉRENCE

COUPE LONEY: Mounties de Mount Allison (4-5) à No. 10 X-Men de StFX (7-1)

StFX a remporté 15 bannières de SUA depuis 1960, y compris l’an dernier alors que les X-Men ont triomphé pour la première fois depuis 1996… De son côté, Mount Allison compte six sacres, y compris des titres consécutifs en 2013 et 2014… Les deux équipes se rencontrent à la Coupe Loney pour une troisième année de suite mais cette fois au Stade Oland à Antigonish, N.-É., après une victoire à domicile de 29-7 de Mount Allison en 2014 et un gain à l’étranger de 14-12 de StFX en 2015… Cet automne, les X-Men ont conservé un dossier immaculé de 7-0 face à des adversaires de SUA, incluant un gain de 29-14 à Mount Allison en ouverture de la saison régulière le 10 septembre et une domination de 65-17 face aux Mounties à Antigonish en clôture du calendrier le 29 octobre… Les rivaux s’étaient également affrontés le 2 septembre lors d’un match préparatoire, StFX s’imposant alors par 18-17… Sur papier, les X-Men sont largement favoris en vue du duel de samedi, eux qui ont dominé leur conférence dans la majorité des catégories statistiques, y compris les points marqués (37,4 par match), le total de verges (484,5) et les verges par la passe (323,6) en offensive et les points accordés (16,1), le total de verges (336,0), les verges aériennes (223,6) et les verges au sol (112,4) en défensive… Mount Allison a toutefois présenté la meilleure attaque terrestre au sein de SUA (168,6 verges par match), StFX terminant deuxième à ce chapitre (160,9)… Individuellement pour les X-Men, le vétéran de cinquième année Tivon Cook a dominé la ligue dans presque toutes les catégories chez les quarts-arrières, y compris les verges (2537), les passes de touché (21), les passes complétées (174) et le pourcentage de passes complétées (69,3 – à égalité au sommet de U Sports), lui qui a mis un point d’exclamation au calendrier régulier il y a deux semaines avec une performance de six passes de touché contre Mount Allison; le porteur de ballon de troisième année Jordan Socholotiuk a dominé SUA pour les verges au sol (1056 – deuxième de U Sports); le receveur/retourneur de deuxième année Kaion Julien-Grant a dominé au pays pour les verges toutes catégories (1558) et a pris le premier rang dans les Maritimes pour les verges sur des réceptions (804 – troisième de U Sports) malgré le fait qu’il a raté un match en saison régulière; l’ailier défensif de troisième année Kyle Forde a dominé SUA et a terminé à égalité au deuxième rang au Canada pour les sacs (9,0)… Individuellement chez les Mounties, le secondeur de cinquième année Kyle Horsman a dominé la conférence pour les plaqués (59,5 – cinquième de U Sports); le porteur de ballon de troisième année Chris Reid a été plutôt discret en saison régulière (584 verges) mais a tout de même terminé premier dans l’Atlantique pour les touchés au sol (6) et a été dominant la semaine dernière lors de la demi-finale contre Acadia avec 209 verges en 34 courses.

COUPE DUNSMORE: No. 1 Rouge et Or de Laval (8-1) à No. 2 Carabins de Montréal (8-1)

Laval a décroché 12 bannières de conférence depuis son arrivée sur le circuit de U Sports en 1996, y compris 11 triomphes consécutifs de 2003 à 2013, un record canadien… Montréal, qui a effectué un retour sur le circuit en 2002, a remporté le premier titre de son histoire en 2014 et a répété l’exploit l’année dernière… Les grands rivaux se sont affrontés lors des trois derniers matchs de la Coupe Dunsmore et lors de sept finales québécoises au total, le Rouge et Or gagnant les cinq premiers duels ultimes en 2004 (30-12 étranger), 2005 (19-13 domicile), 2009 (31-7 domicile), 2011 (30-7 domicile) et 2013 (14-11 domicile), et les Carabins brisant finalement la glace avec des victoires consécutives en 2014 (12-9 en prolongation) et 2015 (18-16), chaque fois à Québec… Cet automne, les deux équipes n’ont pu faire de maître lors du calendrier régulier, Montréal entamant la campagne avec un gain de 24-21 à Québec le 3 septembre et Laval répliquant le 15 octobre avec une victoire de 22-19 au Stade du CEPSUM… Au final, les Carabins ont mérité la première place au classement du RSEQ et l’avantage du terrain en séries grâce à fiche défensive supérieure pour l’ensemble du calendrier (72 points accordés vs 78 pour Laval)… La confrontation de samedi mettra aux prises les deux meilleures unités défensives au Canada, Montréal ayant dominé U Sports cet automne pour les points alloués (9,0 par match), le total de verges (267,4) et les verges au sol (70,8) en plus de se classer troisième contre la passe (196,6), alors que Laval terminait deuxième au pays pour les points accordés (9,8) et le total de verges (294,0), troisième contre la course (91,8) et quatrième contre le jeu aérien (202,3)… Si les deux puissantes formations ne faisaient pas partie du top cinq canadien en attaque, l’écart entre les deux équipes de ce côté du ballon fut tout aussi mince lors du calendrier régulier, Montréal conservant un léger avantage pour les points marqués (37,0 par match vs 36,1), le total de verges (472,8 vs 460,6) et les verges au sol (201,5 vs 168,8), alors que Laval avait le meilleur au niveau des verges par la passe (291,9 vs 271,3)… Individuellement, le Rouge et or est mené par les deux dernières recrues par excellence de U Sports, soit l’ailier défensif Mathieu Betts (2015), qui a dominé le RSEQ et a terminé deuxième au pays pour les sacs (9,0), puis le quart-arrière Hugo Richard (2014), qui a connu une solide saison régulière en complétant 68,4% de ses passes pour des gains de 2095 verges, 13 touchés et seulement cinq interceptions, tout en terminant premier au Québec avec huit majeurs par la course (troisième de U Sports)… Les Carabins, finalistes de la Coupe Vanier en novembre dernier, sont menés par l’ailier défensif de troisième année Jonathan Boissonneault-Glaou, le joueur défensif par excellence du RSEQ en 2015 qui a récolté six sacs en huit parties cet automne; le quart-arrière de quatrième année Samuel Caron, qui a été un modèle de constance à sa première saison comme partant en dominant le RSEQ pour le pourcentage de passes complétées (68,5) et en n’étant intercepté qu’à quatre reprises, soit le plus faible total au sein de la conférence; puis le dangereux trio de receveurs composé du joueur le plus utile de la Coupe Vanier en 2014, Régis Cibasu (46 attrapés), ainsi que de Guillaume Paquet (38) et Louis-Mathieu Normandin (35).

COUPE YATES: No. 5 Golden Hawks de Wilfrid Laurier (8-1) à No. 3 Mustangs de Western (8-1)

Western a soulevé la Coupe Yates – qui a été présentée pour la première fois en 1898 et est le plus vieux trophée de football toujours en circulation en Amérique du Nord – à 30 reprises au fil des ans, un record, son plus récent triomphe survenant en 2013 grâce à un gain de 51-22 aux dépens de Queen’s. Les Mustangs n’ont cependant pas été en mesure d’ajouter à leur collection l’an dernier alors qu’ils ont été surpris par Guelph au compte de 23-17 au Stade TD… De retour à la Coupe Yates pour la première fois depuis un revers de 32-14 aux mains d’Ottawa en 2006, Laurier a été couronné en sept occasions, y compris des titres consécutifs en 2004 contre McMaster (31-19) et en 2005 contre Western (29-11)… Les Mustangs et les Golden Hawks se sont disputés la Coupe Yates à 12 reprises par le passé, y compris huit finales de conférence et quatre finales de division entre 1974 et 1978, alors que le trophée était partagé par les deux champions de division. Western domine la série par 8-4, y compris des gains en 1974 (19-8 étranger), 1976 (28-14 domicile), 1977 (22-17 domicile), 1980 (51-28 domicile), 1985 (19-16 domicile), 1988 (27-16 domicile), 1994 (38-36 en prolongation – étranger) et 1995 (10-9 étranger), alors que Laurier l’a emporté en 1972 (38-27 domicile), 1978 (19-14 étranger), 1991 (13-12 étranger) et 2005 (29-11 domicile)… Les deux équipes s’affrontent en séries pour une deuxième année de suite, les Mustangs ayant éliminé les Hawks grâce à une victoire de 32-18 en demi-finale en novembre dernier à London… Cet automne, les deux formations ont terminé le calendrier régulier avec des fiches identiques de 7-1 mais Western a hérité du premier rang au classement de SUO grâce à un gain de 45-26 sur Laurier au Stade TD le 1er octobre… Le seul revers des Mustangs en saison régulière fut une défaite de 38-31 à Carleton le 4 septembre, un faux-pas que Western a vengé de façon convaincante le week-end dernier en écrasant les Ravens par 51-24… Il faut s’attendre à beaucoup de points samedi alors que la finale de SUO mettra aux prises les deux attaques les plus explosives au pays en saison régulière (Western 49,1 points par match / Laurier 42,6). Les rivaux ont également pris les deux premiers rangs au Canada pour les verges au sol (Laurier 281,4 par match / Western 272,3)… En défensive, les Hawks ont terminé deuxièmes en Ontario et quatrièmes de U Sports pour les points alloués (15,8 par match), tout juste devant les Mustangs (18,5), troisièmes de SUO et sixièmes au pays… Laurier a également dominé U Sports cet automne avec 36 sacs du quart, avant d’en ajouter trois en demi-finale contre McMaster… Individuellement, les meneurs de Western incluent le nouveau quart-arrière partant et transfert de la NCAA Chris Merchant (66,5%, 14 passes de touché, 5 interceptions); le porteur de ballon de troisième année Alex Taylor (987 verges au sol), qui a dominé U Sports avec 10 touchés par la course et 11 majeurs toutes catégories; l’ailier défensif de cinquième année John Biewald, deuxième de SUO et quatrième au Canada pour les sacs (7,0)… Les meneurs de Laurier incluent le quart-arrière Michael Knevel, qui a hérité du poste de partant lors de la semaine 3 et qui n’a lancé que deux interceptions en 133 passes tentées; le porteur de ballon de cinquième année Eric Guiltinan, qui a amassé 736 verges au sol en seulement sept parties de calendrier régulier, mais dont le statut est incertain en vue de la Coupe Yates en raison d’une blessure subie contre McMaster; le secondeur de quatrième année Nakas Onyeka, qui a terminé la saison régulière avec 59,5 plaqués (cinquième de U Sports).

COUPE HARDY: Thunderbirds de UBC (4-5) à No. 6 Dinos de Calgary (7-2)

Calgary a remporté 15 bannières de Canada-Ouest au fil des ans, y compris six consécutives de 2008 à 2013, un record de la ligue. Toutefois, les Dinos se sont inclinés lors des deux dernières finales de la conférence, face au Manitoba en 2014 (28-15) et contre UBC l’an dernier (34-26)… La séquence actuelle de neuf participations de suite des Dinos à la Coupe Hardy constitue également un record de la ligue… Champions en titre de la Coupe Vanier, les Thunderbirds ont eu aussi décroché le titre de la conférence à 15 reprises (sans compter un titre conjoint avec l’Alberta en 1962), leur triomphe de l’an dernier face aux Dinos se voulant leur premier depuis 1997, alors qu’ils avaient également vaincu Calgary en finale de Canada-Ouest avant de soulever la Coupe Vanier… Les deux équipes ont divisé les honneurs de leurs huit premiers duels en finale de la Coupe Hardy, remportant tour à tour des victoires en 1977 (13-12 Calgary à domicile), 1978 (26-8 UBC à domicile) 1983 (21-12 Calgary à domicile), 1986 (49-3 UBC à domicile), 1992 (26-24 Calgary en prolongation à l’étranger), 1997 (39-21 UBC à domicile), 2011 (62-13 Calgary à domicile) et 2015 (34-26 UBC à l’étranger)… Parmi les autres faits intéressants à surveiller lors de l’affrontement de samedi, l’entraîneur-chef de UBC Blake Nill retourne au Stade McMahon pour y affronter son ancienne équipe en finale de conférence pour une deuxième année d’affilée; les T-Birds sont seulement la deuxième équipe à atteindre le match ultime de Canada-Ouest après avoir conservé une fiche inférieure à .500 en saison régulière, la seule autre étant l’Alberta qui, en 2010, avait encaissé un revers de 56-3 face à Calgary au Stade McMahon; les Dinos voudront éviter de devenir le deuxième programme après l’Alberta (2003 à 2005) à échapper trois finales consécutives de la Coupe Hardy… Cet automne, alors que les Dinos ont pris le deuxième rang dans l’Ouest avec une fiche de 6-2 et que les T-Birds se contentaient du quatrième échelon avec un dossier de 3-5, Calgary a gagné les deux affrontements entre les deux clubs, soit par 35-8 à domicile le 9 septembre et par 41-35 en surtemps en clôture du calendrier régulier le 29 octobre à Vancouver… Calgary a terminé devant UBC dans la plupart des catégories statistiques en saison régulière, y compris les points marqués (36,8 par match vs 31,3), le total de verges (507,4 vs 480,9) et les verges au sol (195,9 vs 153,3) en offensive, puis les points alloués (20,9 vs 30,6), le total de verges (395,4 vs 462,3) et les verges par la course (107,4 vs 177,6) en défensive… Les champions en titre ont eu le meilleur du côté du jeu aérien, tant à l’attaque (327,6  vs 311,5) qu’en défensive (284,6 vs 288,0)… Individuellement chez les Dinos, le quart-arrière recrue Adam Sinagra devrait entamer un deuxième match éliminatoire consécutif et une quatrième rencontre de suite au total puisque le vétéran de cinquième année Jimmy Underdahl est toujours incommodé par une blessure. À ses trois premiers départs, y compris le dernier duel du calendrier régulier contre UBC, Sinagra s’est illustré avec sept passes de touché contre aucune interception… Malgré le fait qu’il ait raté deux parties en saison régulière, le vétéran de quatrième année Austen Hartley a été le meilleur receveur de Calgary avec 45 attrapés pour des gains de 661 verges et la meilleure moyenne de Canada-Ouest (110,2 verges par match), avant de dominer la demi-finale de conférence face à la Saskatchewan avec sept réceptions pour 145 verges et un majeur… En défensive, le plaqueur de quatrième année Jack McEwen a dominé la conférence avec 4,5 sacs lors du calendrier régulier et en a ajouté un samedi dernier… UBC est mené à l’attaque par le quart de deuxième année Michael O’Connor, le joueur par excellence de la Coupe Vanier en 2015, qui a établi un record d’équipe cet automne avec 2598 verges aériennes et qui a brillé le week-end dernier face à Regina en complétant 29 de ses 40 passes pour des gains de 397 verges et deux touchés… De l’autre côté du ballon, le demi défensif de deuxième année Stavros Katsantonis, joueur le plus utile en défensive lors de la Coupe Vanier de 2015, a dominé Canada-Ouest et a terminé à égalité au deuxième rang de U Sports en saison régulière grâce à ses cinq interceptions.

CALENDRIER SEMAINE 12 (heures locales)
 

NOTE 1: Cliquez ICI pour le calendrier complet et les résultats de la saison régulière 2016
NOTE 2: Cliquez ICI pour le calendrier complet et les résultats des séries 2016
 

12 novembre (demi-finales de conférence)
13:00 HNE      Coupe Yates: No. 5 Laurier (8-1) à No. 3 Western (8-1) (CHCH & OUA.TV)
13:00 HNR      Coupe Hardy: UBC (4-5) à No. 6 Calgary (7-2) (Shaw TV/Access & CanadaWest.TV)
14:00 HNA      Coupe Loney: Mt. Allison (4-5) à No. 10 StFX (7-1) (Bell Aliant Fibe TV1 & AUStv.ca)
14:00 HNE      Coupe Dunsmore: No. 1 Laval (8-1) à No. 2 Montréal (8-1) (TVA Sports)

À propos de U Sports

U Sports est l’alliance qui réunit tous les sports universitaires au pays. Chaque année, plus de 12 000 étudiants-athlètes et 500 entraîneurs de 56 universités rivalisent au cours de 21 championnats nationaux, représentant 12 sports au total. U Sports offre également aux étudiants-athlètes l’occasion d’illustrer leur excellence sportive sur la scène mondiale pendant les Universiades d’hiver et d’été et dans le cadre de nombreux championnats universitaires internationaux. Pour en savoir plus, rendez-vous sur usports.ca ou suivez-nous sur :
 

Twitter: @usportsca
Facebook: @usportscanada
YouTube: http://www.youtube.com/usportsca
Instagram: @usportsca
 

– U Sports –

Pour plus d’information, veuillez contacter:

Ken Saint-Eloy
Gestionnaire, Communications

U Sports


Cell: 647-871-7595
ksainteloy@usports.ca

Alan Hudes       
Coordonnateur, Communications
U Sports
Bur: 905-508-3000 p. 242
Cell: 647-991-5343
ahudes@usports.ca