Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Nathan Zsombor-Murray et Rylan Wiens se sont qualifiés pour la finale de l’épreuve du 10 m masculin lundi à la Coupe du monde de plongeon de la FINA à Tokyo. Chez les femmes, Jennifer Abel passe en finale du tremplin de 3m féminin.

La Coupe du monde de plongeon de la FINA est la dernière épreuve de qualification et l’épreuve préparatoire pour les Jeux olympiques. Huit finales y sont prévues : le 3m et le 10m individuel et le 3m et le 10m synchro pour les hommes et les femmes. Du 1er au 6 mai 2021, le Centre aquatique Tatsumi accueillera 225 athlètes en provenance de 46 pays.

 Zsombor-Murray (Pointe-Claire, Qué.) occupait le 12e rang à l’issue de la ronde préliminaire du 10m masculin avec un pointage de 415.85, qu’il a amélioré en passant à la 3e place en demi-finale avec un pointage de 477.00.

 « C’est vraiment ma meilleure performance des derniers mois », a déclaré Zsombor-Murray. « Je crois que c’est une meilleure performance à vie. Notre objectif était de mériter une place de qualification pour le Canada et nous avons fait encore mieux que ça en nous qualifiant pour la finale. C’est notre première compétition internationale depuis plus d’un an, nous sommes donc tous les deux heureux du résultat. » 

Wiens (Saskatoon, Sask.) a marqué 424.70 points et se trouvait au 9e rang à l’issue de la ronde préliminaire. Il a terminé la demi-finale avec un pointage cumulé de 419.85, ce qui le plaçait au 10e rang.

 « Je suis sorti en force. J’étais vraiment satisfait de mon premier plongeon mais ça s’est un peu gâté par la suite », a avoué Wiens. « Mais en bout de ligne, j’ai fait ce que j’avais à faire pour passer en finale. »

À l’épreuve du tremplin de 3m féminin, Abel (Laval, Qué.) occupait le 4e rang à l’issue de la ronde préliminaire avec 317.10 points. Elle s’est hissée au troisième rang en marquant 335.40 points en demi-finale.

Pamela Ware (Montréal, QC) n’a pas progressé à la demi-finale, se classant 21e de la ronde préliminaire avec 269.30 points.

« Je pense que c’était la pire compétition de ma vie »,a partagé Ware. « Mais c’est en faisant des erreurs qu’on apprend et ce matin, c’était une grosse erreur. Je vais réintégrer l’entraînement et je vais remédier à ça. »

La Coupe du monde de plongeon de la FINA est organisée en respectant les mesures sanitaires et de santé les plus rigoureuses et n’accueillera aucun spectateur dans les gradins. Pour chaque épreuve individuelle, jusqu’à 18 places olympiques seront en jeu alors que chaque épreuve de synchro permettra de sélectionner quatre équipes (des huit qui plongeront aux Jeux).

À propos de Diving Plongeon CanadaDiving Plongeon Canada (DPC) a été fondé en 1967 comme organisme à but non lucratif, afin de promouvoir la croissance du sport du plongeon et sensibiliser la population canadienne à ce sport. À titre de membre de la FINA, l’organisme mondial directeur des sports aquatiques, DPC contribue à développer des normes d’excellence qui sont acceptées partout sur la planète et soutient les statuts (règlements) de la fédération internationale. En tant que représentant de neuf associations provinciales de plongeon, 67 clubs locaux et près de 4000 athlètes de haute performance, DPC partage un engagement national à faire progresser l’art et le sport du plongeon, en plus de s’efforcer à positionner le Canada au premier rang à l’échelle mondiale.
-30-
Pour de plus amples renseignements :

Jeff FeeneyDirecteur, Evénements et communications

Diving Plongeon CanadaC: 613-668-9668 | jeff@diving.ca