Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski alpin – Marie-Michèle Gagnon rate le podium de peu

Montréal, 26 février 2017 (Sportcom) – Après avoir raté de peu le top-3 aux deux épreuves de descente tenues vendredi et samedi, Erik Guay a finalement savouré un podium, dimanche, à la Coupe du monde de Kvitfjell. Le skieur de Mont-Tremblant a pris le troisième rang du super-G.

Auteur d’un chrono de 1 min 33,06 s, Guay n’a été devancé que par l’Italien Peter Fill (1 min 32,83 s) et l’Autrichien Hannes Reichelt (1 min 32,93 s).

« Ça fait vraiment du bien après être passé aussi près ces deux derniers jours. J’ai vraiment bien skié, sans faire d’erreurs. J’ai moins osé dans certains virages et c’est ce qui a fait en sorte que j’ai fini troisième au lieu de gagner », a mentionné le Québécois en conférence téléphonique, soulignant du même coup qu’il avait hâte d’être de retour à la maison et d’être réuni avec sa famille et ses trois filles.

Le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis (1 min 33,64 s) a quant à lui pris le dixième rang.

Dustin Cook (1 mn 34,47 s) a pour sa part fini 32e tandis que Jeffrey Frisch n’a pas rallié la ligne d’arrivée.

Marie-Michèle Gagnon à 4 centièmes du podium

Du côté de Crans-Montana, en Suisse, Marie-Michèle Gagnon a signé son meilleur résultat de la saison en terminant quatrième du combiné. La skieuse de Lac-Etchemin a échoué hors du podium par un mince écart de quatre centièmes de seconde dimanche.

« C’est un peu doux-amer. J’aurais aimé avoir le podium aujourd’hui et j’étais vraiment proche », a raconté Gagnon, auteure du troisième meilleur chrono de la manche de super-G, puis du huitième au slalom.

Au premier combiné de la Coupe du monde de Crans-Montana, vendredi, Gagnon avait pris le quatrième rang du super-G avant de reculer de deux rangs au terme du slalom. « Ma manche de slalom était mieux aujourd’hui, mais elle n’est toujours pas au niveau que je peux skier », a-t-elle indiqué.

Impériale au slalom, l’Américaine Mikaela Shiffrin a pu combler un écart de 1,3 seconde après le super-G pour décrocher la victoire. Totalisant un chrono de 2 min 7,16 s, elle a devancé par 0,7 seconde l’Italienne Federica Brignone, deuxième, et de 0,85 seconde la Slovène Ilka Stuhec.

Marie-Michèle Gagnon a pour sa part combiné un temps de 2 min 8,05 s pour terminer à 0,89 seconde de Shiffrin et à 0,04 seconde de Stuhec.

« Une quatrième place c’est toujours un bon résultat et c’est mon meilleur résultat de la saison alors c’est positif », a fait remarquer la Québécoise, qui compte cette saison une cinquième place au slalom en parallèle de la Coupe du monde de Stockholm et a fini deux fois sixième, au combiné vendredi et au slalom de Zagreb en janvier.

Gagnon prendra maintenant le chemin de la Corée du Sud où elle essayera la future piste olympique des Jeux de Pyeongchang. La spécialiste des épreuves techniques participera à la descente et au super-G en vue d’apprivoiser la piste pour le combiné.

– 30 –

Rédaction: Émilie Bouchard Labonté
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre