Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski alpin – Montréal, 24 février 2017 (Sportcom) – Cinq centièmes de seconde de trop. C’est ce qui a privé le tout récent vice-champion du monde de descente une place sur le podium, vendredi, à la Coupe du monde de Kvitfjell, en Norvège. Erik Guay a conclu l’épreuve au quatrième rang.

Plus rapide de la journée en stoppant le chrono à 1 min 29,20 s, le Slovène Bostjan Kline a signé sa première victoire de la saison en Coupe du monde. Il a devancé l’Autrichien Matthias Mayer (+0,19 seconde) et le Norvégien Kjetil Jansrud (+0,20 seconde), respectivement deuxième et troisième.

Erik Guay a suivi le trio de tête en obtenant un temps de 1 min 29,45 s.

« « La piste était exigeante aujourd’hui et les conditions ont considérablement changé au cours des derniers jours », a mentionné Guay à Canada Alpin.

« J’ai bien skié à certains passage, mais j’ai relâché à d’autres et une simple petite erreur est très coûteuse ici. Je suis un peu déçu de ma quatrième place, car je connais bien le site et j’aurais apprécié un podium, mais je sais que la vitesse sera au rendez-vous demain », a ajouté celui qui pourra se reprendre samedi alors qu’une autre épreuve de descente sera au programme de la Coupe du monde de Kvitfjell.

Également en action, le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis a terminé tout juste derrière Guay, en 1 min 29,54 s.

Dustin Cook a de son côté pris la 56e place et Jeffrey Frisch n’a pas rallié la ligne d’arrivée.

Marie-Michèle Gagnon sixième à Crans-Montana

Toujours vendredi, mais du côté de Crans-Montana, en Suisse, Marie-Michèle Gagnon a pour sa part pris le sixième rang du combiné.

Quatrième du super-G, la skieuse de Lac-Etchemin a reculé de deux rangs à la suite du slalom.

« C’est un peu le monde à l’envers aujourd’hui. J’ai fait une belle  manche de super-G, mais ç’a été pourri en slalom. Je pense que j’étais un peu nerveuse et je n’ai pas bien attaqué. »

En combinant un temps de 1 min 58,15 s, Gagnon a terminé à 2,06 secondes de la gagnante, l’Italienne Federica Brignone (1 min 56,09 s).

« Une sixième place, c’est quand même solide, mais je n’ai pas performé à mon mieux », a-t-elle ajouté.

La Slovène Ilka Stuhec, meneuse au terme du super-G, a terminé deuxième en 1 min 57,10 s et l’Autrichienne Michaela Kirchgasser a complété le podium, signant un chrono de 1 min 57,25 s.

Valérie Grenier et Mikaela Tommy ne sont quant à elles pas allées plus loin que la première manche. Grenier a été disqualifiée au terme du super-G quand elle n’a pas passé correctement une porte et Mikaela Tommy n’a pas rallié la ligne d’arrivée.

 

– 30 –

Rédaction: Émilie Bouchard Labonté
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre